background preloader

Renoir

Facebook Twitter

Autoportrait au chapeau blanc. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Autoportrait au chapeau blanc

Autoportrait au chapeau blanc Ses autoportraits[modifier | modifier le code] Renoir n’a pas cette propension à se mettre en scène et, corollairement, il s'est rarement représenté au cours de sa carrière. Ses autoportraits connus et parvenus jusqu'à nous sont au nombre de six : Description[modifier | modifier le code] En 1910, alors âgé de 69 ans, Renoir exécute son ultime autoportrait. Analyse[modifier | modifier le code] Pour réaliser cet autoportrait, Claudia Einecke, conservateur adjoint des peintures et sculptures européennes du Musée d'art du comté de Los Angeles, indique que Renoir s'est peut-être inspiré de son buste sculpté par Aristide Maillol [1],[2] ; Francesca Castellani prétend, dans son ouvrage sur l'artiste, que « le peintre s'est servi des reflets croisés de deux grands miroirs »[3]

Femme se coiffant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Femme se coiffant

La Femme se coiffant est un tableau de Renoir conservé au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. Composée en 1887, cette œuvre représente une jeune femme châtain, peinte en buste et arrangeant son chignon pendant sa toilette, les bras levés et le sein gauche découvert, sortant de sa blouse blanche. La Femme à l'éventail (Renoir) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Femme à l'éventail (Renoir)

La Femme à l'éventail est un tableau de Renoir conservé au musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg. Composé en 1881, il représente Alphonsine Fournaise, fille de son ami Alphonse Fournaise, propriétaire de l'Auberge du Père Fournaise[1] que l'on voit notamment peinte dans son fameux tableau Le Déjeuner des canotiers. Portrait d'Irène Cahen d'Anvers. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portrait d'Irène Cahen d'Anvers

Le Portrait d'Irène Cahen d’Anvers, ou Portrait de Mademoiselle Irène Cahen d'Anvers, ou La Petite Fille au ruban bleu ou encore La Petite Irène, est une huile sur toile (65 x 54 cm) peinte par Auguste Renoir en 1880 et aujourd'hui conservée à la fondation Bührle (Zurich)[1]. Ce tableau, commandé par la famille Cahen d'Anvers puis transmis aux Camondo, a fait partie des œuvres d'art volées par les nazis. Il apparaît dans le film Monuments Men. Irène Cahen d'Anvers (1872-1963), le modèle, est âgée de 8 ans au moment du portrait. Devenue comtesse Moïse de Camondo par son mariage, elle aura trois enfants, dont Nissim de Camondo, le dédicataire du musée Nissim-de-Camondo à Paris. Histoire du tableau[modifier | modifier le code]

Portrait de Jeanne Samary en pied. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portrait de Jeanne Samary en pied

Portrait de Jeanne Samary en pied Portrait de Jeanne Samary en pied (1878). Le Portrait de Jeanne Samary en pied est une huile sur toile de 173 × 103 cm[1] peinte en 1878 par Renoir. Le Pont-Neuf. La Grenouillère. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Grenouillère

La Grenouillère est une huile sur toile de 66 × 81 cm peinte par Pierre-Auguste Renoir en 1869. Elle fait partie de la collection du Nationalmuseum de Stockholm[1]. La toile représente le « camembert », un îlot planté d’un arbre unique, reliant l’île au bateau-ponton par des planches étroites et glissantes… qui provoquent chutes et baignades imprévues. Les Patineurs à Longchamp. Bal du moulin de la Galette. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bal du moulin de la Galette

Bal du moulin de la Galette Le Bal du moulin de la Galette est une huile sur toile du peintre impressionniste français Auguste Renoir réalisée en 1876. Le tableau est actuellement conservé au musée d'Orsay, à Paris. Elle mesure 131 × 175 cm[1]. La scène, éclairée par une lumière qui passe à travers les feuilles, se déroule au moulin de la galette, sur la butte Montmartre, à Paris. Description[modifier | modifier le code] On peut définir trois plans : au premier plan on a la discussion des personnes assises, au second plan les danseurs et au troisième plan des bâtiments où l’on aperçoit l’orchestre. Au lieu d’utiliser comme le font la plupart des peintres, la netteté au premier plan puis progressivement un flou, le flou est présent partout et la seule distinction de profondeur se fait par la taille des personnes représentées. Histoire[modifier | modifier le code] Femme nue couchée (Renoir) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Femme nue couchée (Renoir)

Femme nue couchée est un tableau d'Auguste Renoir réalisé en 1907, pendant sa période nacrée. Jeunes filles au piano. Pierre Auguste Renoir Jeunes filles au piano. Jeunes filles au piano Au début des années 1890, les amis et amateurs de Renoir s'indignent de ce que l'Etat français n'a jamais fait le moindre achat officiel au peintre, déjà âgé de presque cinquante ans.

Pierre Auguste Renoir Jeunes filles au piano

Stéphane Mallarmé qui connaît et apprécie l'artiste, aidé par Roger Marx, un jeune membre de l'administration des Beaux-arts ouvert aux courants novateurs, entreprend en 1892 des démarches pour faire entrer les impressionnistes dans les musées nationaux. C'est ainsi qu'à la suite d'une commande informelle de l'administration, les Jeunes filles au piano sont acquises et placées au musée du Luxembourg.Outre cette toile, où le dessin ferme et souple définit clairement les figures tout en laissant libre cours au lyrisme de la palette, on connaît trois autres versions achevées de la même composition (l'une au Metropolitan Museum de New York et les deux autres dans des collections privées).

Le Moulin de la Galette. Le moulin de la Galette qui donne son titre à ces deux toiles se situait sur la butte Montmartre (annexée à Paris en 1860), à côté du moulin qui existe encore aujourd’hui et auquel il doit son nom.

Le Moulin de la Galette

De nombreux moulins à vent rythmaient la vie sur la Butte depuis le Moyen Age. Sorte de grand hangar, le moulin de la Galette était une de ces nombreuses guinguettes, qui prennent leur essor à mesure que se développent l'industrie du spectacle et l'ère des loisirs, et où l’on pouvait danser le dimanche, à partir de 15 heures et ce jusqu’à la nuit, en mangeant des galettes. L’ambiance joyeuse de liberté et de plaisir attirait alors la bohème et les artistes qui y trouvaient des modèles non professionnels, le menu peuple qui aimait s’y divertir, mais aussi des bourgeois venus s’encanailler. Auguste Renoir Bal du moulin de la Galette. Jeunes filles au piano. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jeunes filles au piano est un tableau d'Auguste Renoir réalisé en 1892 pendant sa période nacrée. Il est conservé au musée d'Orsay à Paris. Description[modifier | modifier le code] Le tableau représente une scène familiale, deux jeunes filles jouant du piano.

Les deux jeunes filles ont déjà le corps charnel des femmes que Renoir aimait peindre. Cette œuvre a été réalisée de cinq manières différentes, car Renoir savait que l'État Français souhaitait faire un achat. Les Grandes Baigneuses (Renoir) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Grandes Baigneuses est un tableau d'Auguste Renoir, peint entre les années 1884 et 1887, qui clôt la « période ingresque » dans l'œuvre du peintre. À cette époque, Renoir commençait à s'écarter de l'impressionnisme et traversait une période de doutes. Plus tard il confiera à Ambroise Vollard : « Vers 1883, il s'est fait une cassure dans mon œuvre. Paysages Bords de Seine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Paysages Bords de Seine est une petite huile sur toile (14 cm de haut pour 23 cm de large) peinte par Auguste Renoir vers 1879 et représentant, à la manière impressionniste, un paysage.

Elle défraie la chronique en 2012 par son histoire mouvementée. Jeanne Samary. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Samary. Léonie Pauline Jeanne Samary est une comédienne française née le à Neuilly-sur-Seine et morte le à Paris (1er)[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Jeanne Samary nait le 4 mars 1857 dans une famille d'artistes : son père, Louis-Jacques Samary, était violoncelliste à l'Opéra de Paris, et deux de ses tantes du côté maternel, Augustine Brohan et Madeleine Brohan étaient comédienne à la Comédie-Française, ainsi que sa grand-mère Suzanne Brohan.

Elle entra en 1871 au Conservatoire à l'âge de quatorze ans et obtint en 1874, à dix-huit ans, le premier prix de comédie. Elle débuta en le 24 août 1874 à la Comédie-Française dans le rôle de Dorine du Tartuffe. Elle est surtout connue aujourd'hui en raison de la douzaine de portraits que Renoir a peints d'elle entre 1877 et 1880, et figure dans Le Déjeuner des canotiers. Elle meurt brutalement d'une fièvre typhoïde en 1890. Théâtre[modifier | modifier le code] La Rêverie (Renoir) Portrait de femme en noir. Madame Charpentier et ses enfants. Au jardin - Sous la tonnelle au moulin de la Galette. La Loge (Renoir) Frédéric Bazille peignant à son chevalet. Lise à l'ombrelle. Les Fiancés - Le Ménage Sisley. Le Déjeuner des canotiers. Liste des tableaux d'Auguste Renoir.

La Balançoire. Auguste Renoir.