background preloader

Musées, galleries de design et d'arts décoratifs

Facebook Twitter

V&A · Glass. V&A · Ceramics. V&A · Furniture. Accueil. Parcours : Objets d'art européens – Renaissance. Les collections d'objets d'art de la Renaissance du Louvre permettent de découvrir les innovations italiennes du XVe siècle, leur diffusion et leur assimilation dans les autres pays européens.

Parcours : Objets d'art européens – Renaissance

Dès le début du XVe siècle, en Toscane, on assiste au retour de l'Antiquité, inauguré par les architectes, les sculpteurs et les peintres. Ce retour introduit une rupture décisive avec les traditions de l'art gothique international. C'est à Florence, au tout début du XVe siècle, que cette tendance apparaît. Parcours : Les Arts de la table. A cette époque, la présence effective sur la table de la vaisselle dite émaillée semble peu probable au regard de la fragilité du matériau.

Parcours : Les Arts de la table

Cependant, plats, assiettes, coupes couvertes et salières… reprennent le modèle des ustensiles déjà connus ou récemment introduits dans les habitudes des contemporains. Arrêtons nous sur une haute fontaine composée d’un vase à couvercle surmontée d’une statue de Mercure en bronze, placé sur un socle. Cette pièce est exceptionnelle par ses dimensions, la rareté de sa forme dans ce type de matériau et la qualité de son décor mythologique. Les Triomphes de Diane et de Junon, peints en scènes déroulantes sur panse et socle, sont attribués à Pierre Courteys, célèbre émailleur de Limoges (Vienne) mort avant 1581.

Elle présente l’intérêt d’être à la fois du plus bel effet décoratif sans cependant perdre toute utilité comme le prouvent les concrétions calcaires trouvées lors de sa restauration, attestant de la présence d’eau. Parcours : Arts décoratifs – XVIIe siècle français. Le XVIIe siècle en France a été marqué par les règnes de trois souverains importants : Henri IV (1553-1610), Louis XIII (1601-1643) et Louis XIV (1638-1715).

Parcours : Arts décoratifs – XVIIe siècle français

Avec ces trois rois Bourbon, les arts décoratifs sont devenus un moyen d'affirmer la monarchie et de montrer la puissance du royaume. Le règne d'Henri IV est encore marqué par l'art de la Renaissance qu'il clôt cependant. C'est avec Henri IV, qui souhaite asseoir le pouvoir de la nouvelle dynastie, que les arts décoratifs et les arts en général manifestent l'exaltation monarchique. Henri IV fut particulièrement actif dans le domaine des arts décoratifs, en créant notamment des ateliers d'artistes au Louvre pour stopper les importations de meubles et de tapisseries des Flandres.

Louis XIII poursuivit la politique artistique de son père et s'intéressa aux œuvres d'orfèvrerie dont malheureusement peu nous sont parvenues, en raison des fontes successives que les objets d'or ou d'argent ont subi. Parcours : Objets d'art – Moyen Age. Du Ve au XVe siècle, en Europe, les artistes ont perfectionné de nombreuses techniques dans différents domaines tels que l'émaillerie, l'ivoirerie ou la tapisserie.

Parcours : Objets d'art – Moyen Age

La collection d'objets d'art médiévaux du Louvre permet de prendre la mesure de cette évolution. Le Moyen Age s'ouvre sur des temps mouvementés, le IIIe siècle connut en effet d'importantes crises politiques, militaires, économiques et sociales. Un des facteurs majeurs fut l'apparition du Christianisme devenu religion officielle de Rome en 380. Tandis que l'Eglise triomphante élevait de nouveaux temples, les peuples germaniques poussés vers l'ouest par les Huns menaçaient Rome. Ces grandes invasions entraînèrent la chute de l'Empire romain d'Occident et sa disparition en 476.

Itinéraire jusqu'à la prochaine œuvre : Sous la pyramide, prenez la direction " Richelieu ", puis après le contrôle des billets, tournez à droite, montez quelques marches et empruntez les deux grands escaliers mécaniques jusqu'au 1er étage. Information. V&A · Textiles. V&A · Jewellery. Portail Biennale Internationale Design Saint-Etienne. Arts décoratifs. Le Lieu du Design Paris Ile de France. Home - Design Museum. CITE DU DESIGN. Départements des Objets d'art. Une première collection chargée d'histoire La présence au Louvre d'objets d'art provenant du Garde-meuble royal était déjà prévue lors de la création du Museum par le décret de la Convention du 27 juillet 1793.

Départements des Objets d'art

Les statuettes en bronze et les gemmes de la Couronne entrèrent un peu plus tard, en 1796, de même que les vestiges prestigieux des trésors de la Sainte Chapelle et de l’abbaye de Saint-Denis, comprenant les vases assemblés par l'abbé Suger et les Regalia du sacre des rois de France. Ce premier noyau, comportant aussi des saisies de biens d'émigrés, fut augmenté d’objets rapportés des conquêtes révolutionnaires et impériales ainsi d’achats exceptionnels comme le Bouclier et le Casque de Charles IX.

En 1802, alors que Dominique-Vivant Denon devenait directeur du Museum, les objets d'art relevaient du département des Antiques confié à Ennio Quirino Visconti remplacé, à sa mort en 1818, par le comte de Clarac. Une extension spectaculaire au 19e siècle.