background preloader

Molière

Facebook Twitter

Le Tartuffe de Molière. 1Voici une mise en scène en deux parties nettement contrastées.

Le Tartuffe de Molière

Avant l’entrée de Tartuffe, une farce bouffonne. Après, la comédie sérieuse que toute la pièce est censée être. Dans la première partie, donc, la farce domine : les bienséances sont ignorées, et même le bon sens semble oublié. Orgon (Jérôme Bidaux) joue toute une scène ses vêtements trempés parce qu’il vient de plon­ger – pour quelle raison ? – dans un bain. Les « didascalies implicites » : l’exemple de Molière. 1En homme de scène, Molière, conscient du danger que représente pour le théâtre la publication d’une pièce, avertit ses lecteurs dans l’avis de L’Amour médecin : 1 Molière, Avis au lecteur de L’Amour médecin, Œuvres Complètes, tome 2, Paris, Gallimard, « Bibl (...) […] on sait bien que les comédies ne sont faites que pour être jouées, et je ne conseille de lire celle-ci qu’aux personnes qui ont des yeux pour découvrir dans la lecture tout le jeu du théâtre1. 2 Anne Ubersfeld, Les Termes clés de l’analyse du théâtre, Paris, Dunod, 1996, p. 29. 2Cet avertissement constituera notre point de départ. 3Dans le théâtre de Molière, ces indications telles que les définit Anne Ubersfeld, droit issues du texte prononcé par les comédiens, nous apparaissent d’autant plus essentielles que les didascalies explicites y sont peu nom­breuses.

Les « didascalies implicites » : l’exemple de Molière

Le décor. Paternité des œuvres de Molière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paternité des œuvres de Molière

La paternité des œuvres de Molière fait l'objet de quelques contestations depuis qu’en 1919, Pierre Louÿs, dans deux articles intitulés respectivement « Corneille est-il l'auteur d'Amphitryon ? »[1] et « "L'Imposteur" de Corneille et le "Tartuffe" de Molière »[2], annonça avoir mis au jour une supercherie littéraire. Selon lui, Molière n'aurait été que le prête-nom de Corneille, selon une pratique que Louÿs croyait courante, mais qu'on ne rencontre en fait au XVIIe siècle que pour la littérature pamphlétaire et dans certains recueils de farces érudites du début du siècle.

Louÿs s'inscrivait ainsi dans la lignée de deux publications contemporaines d'Abel Lefranc, qui venait de contribuer à la remise en cause de la paternité des œuvres de William Shakespeare en publiant, en 1918 et 1919, deux volumes d'un essai intitulé Sous le masque de William Shakespeare : William Stanley, VIe comte de Derby. . « Cléante : [...] Le site de référence sur l'œuvre de Molière. Site Moliere - Teatro, música, actualidad. Troupe de Molière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Troupe de Molière

En Province[modifier | modifier le code] Les pérégrinations de Molière et ses camarades dans les provinces du royaume de France. Ces douze années d'itinérance (on a parlé d'« errance », de « voyage », de « courses », de « tournées ») ont donné lieu à de nombreuses légendes, la plupart forgées et nourries par la ferveur moliériste du XIXe siècle, mais une cinquantaine de documents administratifs ou notariés et quelques témoignages contemporains fournissent des informations qui, pour être rares, n'en permettent pas moins d'esquisser une chronologie, de dessiner un parcours et d'en marquer les étapes, de manière partielle mais sûre[2]. 12 mai : Un document notarié atteste la présence à Nantes des « comédiens du seigneur duc d'Épernon », qui s'apprêtent alors à partir pour Rennes[3].

Dans la seconde moitié de juillet, la troupe joue devant le comte d'Aubijoux, lieutenant du roi en Languedoc, lors de son arrivée à Agen. 1er décembre. . - : Bordeaux. Molière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Molière

Molière dans le rôle de César dans La Mort de Pompée[n 1], portrait attribué à Nicolas Mignard (1658)[1],[n 2]. Collection Comédie-Française. Œuvres principales Jean-Baptiste Poquelin dit Molière est un comédien et dramaturge français, baptisé[n 3] le en l'église Saint-Eustache à Paris et mort dans la même ville le . La Grange (acteur) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Grange (acteur)

Charles Varlet Charles Varlet, dit La Grange, est un comédien français né en 1635[1] et décédé à Paris le 1er mars 1692. Illustre Théâtre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Illustre Théâtre

Deux saisons, deux lieux[modifier | modifier le code] Pour plusieurs d'entre eux, cet engagement s'inscrit sans doute dans le mouvement qu'a impulsé la Déclaration du 16 avril 1641, par laquelle Louis XIII levait l'infamie qui pesait sur le métier de comédien, précisant que « en cas que lesdits comédiens règlent tellement les actions du théâtre qu'elles soient du tout exemptes d'impureté, nous voulons que leur exercice, qui peut innocemment divertir nos peuples de diverses occupations mauvaises, ne puisse leur être imputé à blâme, ni préjudicier à leur réputation dans le commerce public. » Bienvenue sur le site du projet Molière 21. Armande Béjart. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Armande Béjart

Pour les articles homonymes, voir Béjart. Armande-Grésinde-Claire-Élisabeth Béjart.