background preloader

Mérovingiens

Facebook Twitter

Neustrie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Neustrie

La Neustrie, Neustria, Neustrasia[1] ou même Neptrecus[1] dans les chroniques latines qui en font connaître, très insuffisamment, l'histoire, est le royaume franc correspondant à l'ancien royaume de Syagrius au Nord-Ouest de la France actuelle, et a initialement pour capitale Soissons. Annexé en 687 par les austrasiens, le nom de l'ancien royaume n'en désigne plus au IXe siècle que le territoire entre Seine et Loire gouverné depuis l'époque mérovingienne par un duc du Mans. Division est ouest[modifier | modifier le code] Le terme, peut être d'un usage beaucoup plus ancien, apparaît au VIIe siècle sous le calame du moine Jonas de Bobbio pour désigner le royaume de l'ouest lors des partages entre rois mérovingiens par opposition au royaume de l'est, l'Austrasie. La même division se retrouve à la même époque en Lombardie entre Neustria et Austria.

Histoire : un resserrement progressif des frontières[modifier | modifier le code] Austrasie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Austrasie

Ce royaume est apparu en 511 à la mort de Clovis, lorsque le territoire de celui-ci a été partagé entre ses fils. Cependant, le nom d'Austrasie n'est mentionné pour la première fois que pendant le règne de Childebert II[1] ; il fut d'abord désigné comme Royaume de Reims, puis Royaume de Metz, du nom de ses capitales. Il ne faut pas comprendre ce partage comme une division stricte du royaume. Les quatre frères sont rois en même temps mais l'intégrité du regnum francorum est en partie conservée, dont l'Austrasie est un sous-royaume.

Clotaire II régna alors sur l'ensemble du royaume franc, et, dès 623, confia le royaume d'Austrasie à son fils Dagobert, qui lui succéda comme roi des Francs en 629. La famille aristocratique des pippinides prit alors une importance croissante, gouvernant via la fonction de maire du palais et la direction des nombreux monastères créés à cette époque pour christianiser le royaume. La nécropole mérovingienne d’Erstein (Bas-Rhin) : étude des textiles minéralisés au contact des fibules. I – Présentation du site 1La commune d’Erstein est située dans la plaine d’Alsace, à 18 km au sud de Strasbourg, en bordure de l’Ill.

La nécropole mérovingienne d’Erstein (Bas-Rhin) : étude des textiles minéralisés au contact des fibules

L’agglomération actuelle se développe principalement sur la rive gauche de l’Ill, sur une terrasse de loess d’une épaisseur moyenne de 2 m. La fouille préventive au lieu-dit « Beim Limersheimerweg » a été motivée par l’implantation d’un centre commercial. Après une évaluation destinée à appréhender l’importance du site, elle a été réalisée de juillet 1999 à mai 2000 par l’Association pour les fouilles archéologiques nationales sous la direction de P. Rohmer et avec la collaboration du Service Régional de l’Archéologie d’Alsace. 2La plus grosse partie de la nécropole a été fouillée en 1999-2000 ; une seconde campagne, en 2003, ayant porté le nombre total de sépultures à 258.

II – Les pratiques funéraires II.1 - L’architecture des tombes 5À Erstein, les chambres funéraires accueillent indistinctement hommes, femmes et immatures. II.3 – Le mobilier. Dp les temps merovingiens 261016. Expositions en cours. Faux Mérovingiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Faux Mérovingiens

L'appellation de Mérovingiens regroupe des personnages qui apparaissent parfois dans certaines généalogies des Mérovingiens, au sujet desquels il existe des controverses ou des doutes portant sur leur existence réelle ou sur leur appartenance à la dynastie mérovingienne. Princes ou reines inventées au Moyen Âge[modifier | modifier le code] Au cours du Haut Moyen Âge, les lettrés ne se sont pas satisfaits de l'aridité des renseignements contenus dans les premiers récits comme celui de Grégoire de Tours.

Aussi les auteurs ont-ils commencé à ajouter des personnes dans leur récits, parfois sans souci de vraisemblance. Tous les personnages de cette section ont ceci en commun qu'ils ne sont mentionnés par aucun document de leur époque, mais seulement quelques siècles plus tard. Hypothèses généalogiques sur les Mérovingiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hypothèses généalogiques sur les Mérovingiens

Informations historiques et généalogiques hypothétiques. Certaines informations historiques et généalogiques contenues dans ces paragraphes sont hypothétiques, à cause de la rareté des documents relatifs à cette époque. D'autre part, les connaissances et les hypothèses sur la noblesse du Haut Moyen Âge évoluent relativement rapidement et le contenu de ces paragraphes peut se trouver dépassé par de nouvelles découvertes. Généalogie des Mérovingiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Généalogie des Mérovingiens

Les Mérovingiens sont la dynastie qui régna sur une très grande partie de la France et de la Belgique actuelles, ainsi que sur une partie de l'Allemagne et de la Suisse, du Ve siècle jusqu'au milieu du VIIIe siècle. Arbre généalogique des Mérovingiens[modifier | modifier le code] Seuls les rois apparaissent dans cet arbre généalogique.

Les pointillés indiquent des filiations incertaines. Chaque membre est défini selon son nom, son titre et ses dates de règnes. Hypothèses généalogiques[modifier | modifier le code] Mérovingiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mérovingiens