background preloader

Histoire du livre

Facebook Twitter

Histoire de l'imprimerie

Manuscrits et livres anciens. Scriptorium: the term and its history. René de Lespinasse, Francois Bonnardot, eds., Les Métiers et corporations de la ville de Paris, xiiie siècle : le livre des métiers d’Étienne Boileau, Paris, 1879.

Scriptorium: the term and its history

Isidore, Etymologies, 6, 9, 2, cited in Charlton Thomas Lewis, Charles Short, A Latin Dictionary, Founded on Andrews’ Edition of Freund’s Latin Dictionary, Revised, Enlarged, and in Great Part Rewritten, Oxford, 1879, and by Jan Frederik Niermeyer, Mediae Latinitatis Lexicon minus, C. Van de Kieft, G. S. M. M. Codex Sangallensis 1092. A Thousand Years of the Persian Book. March 27, 2014–September 20, 2014 Persian gained prominence as a literary language and a lingua franca—a common cultural language—about a thousand years ago.

A Thousand Years of the Persian Book

A Thousand Years of the Persian Book explores a millennium of Persia’s rich literary tradition with materials ranging from illuminated manuscripts to contemporary publications. Histoire du livre. L'art du livre arabe. Palimpseste. Le palimpseste (du grec ancien παλίμψηστος / palímpsêstos, « gratté de nouveau ») est un manuscrit écrit sur un parchemin préalablement utilisé, et dont on a fait disparaître les inscriptions pour y écrire de nouveau.

Palimpseste

Dans un palimpseste à trois niveaux, le même fragment a été utilisé plus de deux fois.Cette méthode était utilisée au Moyen Âge, surtout entre le VIIe siècle et le XIIe siècle, par des copistes qui, le parchemin coûtant cher, réutilisaient d'anciens manuscrits pour y copier de nouveaux textes. Ressources. Histoire du livre. Centre Gabriel Naudé. Le Centre Gabriel Naudé (CGN) - équipe d'accueil 7286 est l’héritier de plusieurs centres de recherche successifs, qui, depuis 1990, ont façonné la recherche à l’Enssib dans les domaines qui sont les siens.

Centre Gabriel Naudé

Il est issu de l'axe « Histoire du livre », l'un des trois axes du Centre d'étude et de recherche en sciences de l'information (CERSI), premier centre de recherche (équipe d'accueil) créé en 1990 dans ce qui était encore l'École nationale supérieure de bibliothécaires, mais dans la perspective de sa transformation en enssib en 1992. Il s'est autonomisé pour devenir « Pôle lyonnais de recherche en histoire du livre » (jeune équipe 2259), puis en 1999, Centre de recherches en histoire du livre (CRHL, équipe d’accueil 3717) jusqu’en 2006, époque à laquelle il est devenu le Centre Gabriel Naudé. Le Centre Gabriel Naudé est identifié en France comme laboratoire de référence dans le domaine de la description rétrospective de la production imprimée.

Membres du Centre Gabriel Naudé. Catégorie:Histoire du livre. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Catégorie:Histoire du livre

Voir en complément les catégories Manuscrit et Histoire de l'imprimerie. Sous-catégories Cette catégorie comprend les 8 sous-catégories suivantes. Pages dans la catégorie « Histoire du livre » Cette catégorie contient les 30 pages suivantes. L'aventure du livre. Papier. À l’inverse du parchemin, qui est un produit d’origine animale, le papier est un produit manufacturé au moyen de fibres végétales réduites en pâte, laquelle après avoir été étendue et séchée donne une feuille.

Papier

Au Moyen-Âge, la pâte était obtenue par le trempage et le battage de chiffons.Inventé par les chinois, le papier est introduit en Occident par les arabes. Son usage s’étend dès les premiers siècles de notre ère à l’ensemble du pourtour méditerranéen. En Europe, l’usage du papier s’amorce dès la fin du XIe siècle, mais ce n’est qu’au XIIIe siècle que les fabriques de papier se répandent. À la fin du XIIIe siècle apparaissent les premiers filigranes.La forme sur laquelle est étalée la pâte occupe une place essentielle dans le processus de fabrication de la feuille. Le Livre : de l'antiquité à la Renaissance. Histoire du livre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire du livre

Entre le VIe et le XVIIIe siècle, la production européenne de livres a été multipliée par un facteur de plus de 70 000[1]. L'évènement clé fut l'invention de l’imprimerie à caractères mobiles par Gutenberg au XVe siècle. Origines[modifier | modifier le code] Premiers supports[modifier | modifier le code] L'écriture est la condition de l'existence du texte et du livre. Mais le livre est également lié à son support, à la volonté humaine de donner une matérialité durable à un texte. On trouve ensuite des tablettes d'argile utilisées en Mésopotamie au IIIe millénaire av. La soie, en Chine, fut aussi un support de l'écriture. Le papyrus[modifier | modifier le code] Production[modifier | modifier le code] Après avoir extrait la moelle des tiges, une suite d'opérations (humidification, pressage, séchage, collage, découpage) permettait d'obtenir des supports de qualité variable, les meilleurs étant utilisés pour les écritures sacrées.