background preloader

Guerre de Cent ans

Facebook Twitter

De l’hérétique à la sainte - Presses universitaires de Caen. Jeanne d’Arc est à la fois l’une des figures les mieux connues du Moyen Âge et l’une des plus énigmatiques.

De l’hérétique à la sainte - Presses universitaires de Caen

Elle a été l’objet de deux procès, de condamnation (1431) et de réhabilitation (1456). Ces procès d’Église étaient des procès politiques : à travers Jeanne, le premier cherchait à déconsidérer Charles VII et le second à lui restituer son honneur. Cet ouvrage a pour objet de présenter à un large public les résultats récents de la recherche : le contexte historique du procès – celui d’une occupation d’une bonne partie du royaume de France par les Anglais – ainsi que certains aspects juridiques (le premier procès dirigé par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais, suit étroitement les règles de la procédure d’inquisition). D’autres aspects, linguistiques ou historiques, sont pour la première fois analysés. Jeanne d'Arc. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jeanne d'Arc

Béatifiée en 1909 puis canonisée en 1920, Jeanne d'Arc est devenue une des quatre saintes patronnes secondaires de la France. Sa fête nationale est instituée par la loi en 1920 et fixée au 2e dimanche de mai[2]. Elle est dans le monde entier une personnalité mythique qui a inspiré une multitude d’œuvres littéraires, historiques, musicales, dramatiques et cinématographiques. Contexte politique du royaume de France (1407-1429)[modifier | modifier le code] Bataille d'Azincourt, miniature tirée de l’Abrégé de la Chronique d'Enguerrand de Monstrelet, XVe siècle, Paris, BnF, département des Manuscrits. 1429 Territoires contrôlés par Henri VI d'Angleterre Territoires contrôlés par Philippe, duc de Bourgogne Territoires contrôlés par Charles VII Principales batailles Raid anglais de 1415 Itinéraire de Jeanne d'Arc vers Reims en 1429 Profitant de ce conflit, le roi Henri V d'Angleterre relance les hostilités en brisant une longue trêve franco-anglaise.

Chevauchée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chevauchée

Pendant la guerre de Cent Ans, les expéditions anglaises furent appelées chevauchées. Il s'agissait de longs raids dévastateurs sur plusieurs centaines de kilomètres et sur un front de plusieurs kilomètres. Ces chevauchées avaient pour but principal, de se bâtir une gloire facile, de récupérer du butin et ruiner les riches territoires qui fournissaient au roi de France les moyens financiers et humains qui alimentaient son armée en finances et en soldats. En tarissant ces sources, les chevauchées affaibliraient fortement le roi de France et ses vassaux qui ne pourraient plus disposer de réserves, tout en enrichissant le roi d'Angleterre et ses alliés. Le terme est aussi appliqué plus vastement pour désigner toute campagne de ce genre pendant la période médiévale, par exemple la chevauchée du Hainaut de Charles comte d'Anjou en 1254. Principales chevauchées[modifier | modifier le code] Chevauchée d’Édouard III en 1339[modifier | modifier le code]

Chefs militaires de la guerre de Cent Ans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chefs militaires de la guerre de Cent Ans

Classement alphabétique des principaux capitaines des différents camps de la guerre de Cent Ans angl. : anglais ; arm. : armagnac ; bourg. : bourguignon ; bret. : breton ; cas. : castillan ; éc.: écossais ; fr. : français ; navar. : navarrais (désignation des camps, non des origines) A[modifier | modifier le code] Liste des sièges de la guerre de Cent Ans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des sièges de la guerre de Cent Ans

Liste des batailles et des sièges de la guerre de Cent Ans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des batailles et des sièges de la guerre de Cent Ans

Liste des batailles et des sièges de la guerre de Cent Ans Bien que surtout constituée de coups de mains, d'embuscades, de chevauchées et de sièges, la guerre de Cent Ans a connu plusieurs grandes batailles qui sont ici listées dans l'ordre chronologique : Années 1330-1340[modifier | modifier le code] Années 1350[modifier | modifier le code] Chronologie de la guerre de Cent Ans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chronologie de la guerre de Cent Ans

Guerre de Cent Ans. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre de Cent Ans

La guerre de Cent Ans est un conflit, entrecoupé de trêves plus ou moins longues, opposant de 1337 à 1453 la dynastie des Plantagenêts à celle des Valois, et à travers elles le royaume d'Angleterre et celui de France. Au début du XIVe siècle, trois axes de tensions favorisent son émergence : la « grande dépression médiévale », théorisée par Guy Bois (crise démographique conjuguée à une stagnation économique du fait de l'alourdissement de la pression fiscale seigneuriale)les constants affrontements entre Plantagenêts et Capétiens pour la souveraineté et le contrôle des fiefs de Guyennele conflit dynastique pour la couronne de France qui naît en 1328 à la mort de Charles IV, dernier fils de Philippe IV. Sur le plan démographique, les batailles ont fait peu de morts en dehors de la noblesse, mais les pillages ont eu des conséquences néfastes sur les populations civiles.

Origine du nom[modifier | modifier le code] Yvain secourant la damoiselle.