background preloader

Epoque classique

Facebook Twitter

Première guerre gréco-punique. Phoros. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Phoros

Le phoros (en grec ancien φόρος/phóros) est le nom donné au tribut versé à Athènes par les membres de la Ligue de Délos. Cette dernière, fondée en 477 avant Jésus-Christ, réunit autour d'elle de nombreuses cités du monde grec dans le contexte des guerres médiques. Les alliés d'Athènes préfèrent alors payer un tribut permettant à Athènes de fonder une flotte apte à les défendre plutôt que d'engager leurs propres navires, permettant ainsi l'édification d'une thalassocratie athénienne. Ce fonctionnement engendre dès lors un déséquilibre permettant à Athènes d'imposer son hégémonie et de faire de ses alliés des sujets qu'elle peut soumettre s'ils expriment le désir de quitter la confédération. Le phoros est fixé annuellement selon un projet proposé par la Boulê et voté par l'ecclésia d'Athènes. Miracle grec. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Miracle grec

Le miracle grec est une expression définissant les extraordinaires avancées sociétales et culturelles survenues dans la Grèce antique durant le Ve siècle av. J. -C.[1]. Cette période aura vu la création de la philosophie par les philosophes présocratiques ; la construction du Parthénon d'Athènes, une importante œuvre littéraire s'est aussi développée durant cette période (Eschyle, Sophocle, Euripide notamment). Guerre sociale (Athènes) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre sociale (Athènes)

En -356, les alliés révoltés ravagèrent les îles de Lemnos et d'Imbros restées fidèles d'Athènes, mais ne purent mettre le siège devant Samos, défendue par les clérouques. Charès commanda la flotte athénienne à la bataille d'Embata qui fut une défaite décisive. Au retour à Athènes, Charès intenta un procès contre les autres commandants de l'armée pour trahison et concussion ; Iphicrate fut acquitté et Timothée qui ne put payer le montant de 100 talents, fut condamné à l'exil.

Guerre de Corinthe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre de Corinthe

Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». La guerre se déroule sur deux fronts : sur terre, près de Corinthe et Thèbes, et sur mer dans la mer Égée. Sur terre, les Spartiates remportent plusieurs batailles majeures au début de la guerre, mais sont incapables de conserver cet avantage, et leurs campagnes finissent en impasses. En mer, la flotte spartiate est fermement vaincue par la flotte perse tôt dans la guerre, ce qui empêche définitivement Sparte de devenir une puissance navale. Prenant l'avantage de ce fait, Athènes lance plusieurs campagnes navales dans les années plus tardives de la guerre, reprenant un certain nombre d'îles qui faisaient partie de l'empire athénien durant le Ve siècle av. Alarmés par ces succès athéniens, les Perses cessent de soutenir les quatre États alliés et apportent leur soutien à Sparte. Références[modifier | modifier le code] Fine, John V.

Révolte de Samos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Révolte de Samos

La révolte de Samos ou guerre de Samos est un conflit militaire entre Athènes et Samos entre 440 et 439 av. J. -C.. La guerre est provoquée par l'intervention athénienne dans un litige entre Samos et Milet. Lorsque les Samiens refusent de stopper leurs attaques contre Milet comme l'ordonne Athènes par la voix de Périclès, ce dernier dirige une opération militaire pour chasser le gouvernement oligarchique de Samos et installe dans la ville une garnison.

Samos disposant par ailleurs d'une flotte importante, Athènes ne peut accepter cette situation et envoie une flotte. Guerres sacrées. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerres sacrées

Les guerres sacrées sont une série de guerres menées par l'amphictyonie chargée d'administrer le sanctuaire d’Apollon à Delphes contre tous ceux considérés comme sacrilèges envers le dieu. La première guerre sacrée[modifier | modifier le code] Première guerre du Péloponnèse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Première guerre du Péloponnèse

La première guerre du Péloponnèse se termina par un arrangement entre Sparte et Athènes, qui fut ratifiée par la paix de Trente Ans (hiver 446-445 av. J. -C.). Selon les dispositions de ce traité de paix, les deux parties maintinrent les principaux éléments de leurs empires. Athènes conserva sa domination maritime tandis que Sparte dominait sur terre. (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « First Peloponnesian War » (voir la liste des auteurs). Guerres de la Ligue de Délos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerres de la Ligue de Délos

Les guerres de la Ligue de Délos sont une série de campagnes militaires combattu entre la Ligue de Délos d'Athènes et ses alliés et l'Empire achéménide de Perse. Ces conflits représentent une continuation des guerres médiques et s'étale sur la période 477 av. Guerres d'Alexandre le Grand. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerres d'Alexandre le Grand

Carte de l'Empire d'Alexandre le Grand. Les guerres d'Alexandre le Grand sont la série de guerres combattues par Alexandre le Grand, d'abord contre Darius III de l'Empire achéménide, puis contre des chefs de guerre locaux aussi loin que le Pendjab en Inde. Alexandre le Grand est l'un des commandants militaires les plus accomplis de son temps et il reste invaincu lors d'une bataille. Au moment de sa mort, il avait conquis la majeure partie du monde connu par la Grèce antique. Réformes clisthéniennes. Époque classique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Époque classique

Période de la chronologie de l'histoire de la Grèce antique, située entre l'époque archaïque et l'époque hellénistique. Elle correspond à la majeure partie des Ve et IVe siècles av. Bataille des Thermopyles. Guerre du Péloponnèse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». Guerres médiques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». Les guerres médiques opposent les Grecs aux Perses de l'Empire achéménide au début du Ve siècle av. J. -C. Elles sont déclenchées par la révolte des cités grecques asiatiques contre la domination perse, l'intervention d'Athènes en leur faveur entraînant des représailles.

Les guerres médiques marquent traditionnellement le passage de l'époque archaïque à l'époque classique[1]. Même s'il ne faut pas en exagérer la portée — pour l'empire achéménide ce conflit semble initialement assez périphérique —, les guerres médiques apparaissent comme le point de départ de l'hégémonie athénienne en mer Égée, mais aussi comme la prise de conscience d'une certaine communauté d'intérêts du monde grec face à la Perse, idée que reprend, près de deux siècles plus tard, Alexandre le Grand.

Ligue de Délos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ». Les fondements de la puissance athénienne[modifier | modifier le code]