background preloader

Dystopie

Facebook Twitter

La Dystopie - Liste de 30 livres - SensCritique. Ravage (1943) Sortie : 1943.

La Dystopie - Liste de 30 livres - SensCritique

Roman. Livre de René Barjavel "Ravage" interroge sur un des thèmes favoris de Barjavel : la dépendance de l'être humain aux technologies. Il imagine une société automatisée, contrôlée par la technologie. Les dystopies dans la littérature — La sélection de la rédac. La dernière fois, on vous a parlé d’histoires d’amour un peu particulières, parce qu’on est romantiques… mais pas trop quand même.

Les dystopies dans la littérature — La sélection de la rédac

Pour autant, tout ce sentimentalisme a ajouté des larmes à nos yeux déjà irrités par les allergies du printemps, et il m’a semblé qu’il était temps de s’endurcir à nouveau. Ainsi, voilà : aujourd’hui, c’est dystopies. Autant vous dire que le thème de la dystopie, ou contre-utopie, a enchanté la rédac. Il faut croire qu’on aime bien ces histoires cauchemardesques, qui dépeignent souvent avec trop de réalisme les conséquences d’une société dont certains aspects négatifs ont dégénéré. Ces histoires qu’on aime bien voir comme un futur impossible qui pèsent comme une menace, comme un avertissement. À lire aussi : Sélection de livres qui rendent paranoïaque Oui, j’en fais des caisses, et alors ? 5 dystopies pour le pire des mondes.

On fait un petit pas de côté pour s’écarter des chemins des grands classiques comme Farenheit 451 de Ray Bradbury ou Nous autres d’Ievgueni Zamiatine pour vous proposer cinq dystopies qui vous emmèneront dans le pire des mondes.

5 dystopies pour le pire des mondes

La dystopie c’est quoi déjà ? Une dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. (Source : wikipédia) V pour vendetta d’Alan Moore : soumis, insoumis On l’évoquait déjà dans ce dossier qui est consacré à Alan Moore, V pour Vendetta (Delcourt) est un roman graphique paru de 1982 à 1990, et dessiné par David Lloyd. 1980 : une guerre mondiale a éclaté, la bombe atomique a été lâchée et a détruit une grande partie de l’Europe. Alan Moore prend pour cadre l’Angleterre qu’il connaît bien pour dépeindre cette dystopie sombre et violente. La dystopie. Depuis le succès de romans comme Delirium de Lauren Oliver, Entre chiens et loups de Malory Blackman, Uglies de Scott Westerfeld , Hunger Games de Suzanne Collins et plus récemment Divergente de Veronica Roth, la dystopie est en train de revenir en force dans la littérature pour adolescents.

La dystopie

Petit récapitulatif… Après la vague de romans fantastiques qui a suivi le succès incontournable du sorcier préféré des adolescents, je veux parler d‘Harry Potter, le nouveau phénomène littéraire est plutôt à chercher du côté d’ Hunger Games et autres romans du même genre. Et ce genre qui fait fureur chez les ados, c’est la dystopie, encore inexplorée il y a quelques années en littérature jeunesse, les titres se multiplient depuis que les jeunes manifestent pour ces romans de science-fiction un intérêt croissant. La dystopie se définie d’abord comme le contraire de l’utopie. Et l’utopie c’est lorsqu’un auteur imagine un monde, une société dite « parfaite ». Les 10 dystopies pour adolescents à mettre dans sa PAL. En 2012, je vous présentais dans un dossier littéraire, un genre en pleine expansion : la dystopie.

Les 10 dystopies pour adolescents à mettre dans sa PAL

Avec Hunger Games, les éditeurs avaient vu la relève assurée après des succès comme Harry Potter ou Twilight. Parmi la masse des dystopies qui existent aujourd’hui sur le marché du livre, qu’elles sont celles qui doivent absolument être dans votre PAL (Pile à Lire), qu’elles soient datées de plusieurs années, ou au contraire, très récentes.

Dystopies "Jeunesse" - Liste de 21 livres. La dystopie, le nouveau souffle de la jeunesse littéraire. Après le long règne des sorciers, vampires et autres loups-garous, le temps est aujourd’hui à la dystopie.

La dystopie, le nouveau souffle de la jeunesse littéraire

Genre littéraire à la mode, la fiction dystopienne met en scène un univers totalitaire et déshumanisé où les relations sont dominées par les nouvelles technologies. Vision dantesque qui passionne pourtant des millions de lecteurs. Retour sur ce succès fulgurant ! Il y a quelques années déjà, Harry Potter faisait son entrée dans la littérature de jeunesse et la transformait à jamais. Baguettes, sorts et magie accompagnaient alors les nuits des lecteurs, ces derniers n’hésitant pas à sortir de leurs lits à minuit pour faire la queue devant une librairie.

Aujourd’hui, même si les vampires et les sorciers enthousiasment toujours les lecteurs Young Adult, un autre thème fascine. Contre-utopie et dictatures au programme Hunger Games, fer de lance. La dystopie, gros plan sur un genre littéraire en pleine explosion… – Monde du Livre. Ce sous-genre de la Science Fiction est apparu au milieu du XXème siècle avec la parution du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (1932), 1984 de George Orwell (1949), ou encore Ravage de René Barjavel (1943).

La dystopie, gros plan sur un genre littéraire en pleine explosion… – Monde du Livre

Ce genre littéraire s’oppose à l’utopie : il met en avant une société imaginaire basée sur les craintes humaines. Les romans appartenant à ce genre sont souvent des anticipations mettant en exergue des événements apportant le malheur suite à un projet politique précis. Ils anticipent les dérives de la société et en exposent les conséquences : mondes apocalyptiques généralement dominés par des régimes totalitaires. L’ambition des auteurs (essentiellement américains) est de nous mettre en garde contre l’égoïsme et l’inconscience des hommes : quelles conséquences pourraient avoir les catastrophes écologiques, la chute des démocraties, la corruption ? Dystopie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dystopie

Une dystopie est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. L'auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque[1]. La différence entre dystopie et utopie tient plus à la forme littéraire et à l'intention de son auteur qu'au contenu. En effet, nombre d'utopies positives peuvent également se révéler effrayantes.