background preloader

Grandes découvertes et voyages d'exploration

Facebook Twitter

Explorateurs

Découverte et exploration de l'Amérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Découverte et exploration de l'Amérique

L'arrivée de Christophe Colomb en Amérique, gravure de 1893. Rapidement, les Européens ont commencé à explorer le continent au détriment de ses habitants autochtones : à la fin du XIXe siècle, on ne compte plus que 260 000 Amérindiens sur les 2 à 20 millions estimés au XVe siècle sur le territoire des États-Unis actuels[2]. Portail:Exploration. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail:Exploration

Article sélectionné [modifier] L’expédition est un succès : même si le pôle Sud n’est pas atteint, un « Farthest South » de 88°23′S, à moins de 180 km du pôle, symboliquement en dessous de la barre des 100 miles est franchi. C’est également de loin le plus long voyage polaire effectué vers le sud à cette date. Au cours de l’expédition, un groupe dirigé par Edgeworth David a atteint l’endroit approximatif du pôle Sud magnétique et fait la première ascension du mont Erebus sur l’île de Ross. L’équipe scientifique a mené des études géologiques, zoologiques et météorologiques. Lire la suite Arborescence détaillée [modifier] Explorateur par région explorée Expédition par région Bateau d'exploration ou équipement Lieu en rapport avec l'exploration Thème ou sujet lié. Voyage d'exploration scientifique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Voyage d'exploration scientifique

Objectifs et bilan[modifier | modifier le code] Ces voyages ont, dans l'ensemble, permis de procéder à des relevés cartographiques, de tracer de nouvelles routes pour le commerce maritime, de découvrir des territoires, des espèces végétales et animales ainsi que des peuples inconnus, de rapporter en Europe des spécimens de plantes et de fruits tropicaux, et de faire progresser certaines disciplines (histoire naturelle, botanique, taxinomie, médecine, géographie, hydrologie, ichtyologie, océanographie, etc.). Ils permirent aussi d'établir des relations diplomatiques et commerciales avec des pays en dehors de la sphère d'influence européenne. Chronologie des voyages[modifier | modifier le code] 1764-1766 : Dolphin[modifier | modifier le code] Ce serait le premier voyage scientifique, entrepris par la Royal Navy britannique. Capitaine : John Byron (1723-1786).Publications : J. 1766-1768 : Dolphin et Swallow[modifier | modifier le code]

La découverte de l'Amérique: Écrits complets, 1492-1505 - Christophe COLOMB. Grandes découvertes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Grandes découvertes

Les Grandes découvertes sont la période historique qui s'étend du début du XVe siècle au début du XVIIe siècle. First Voyages: Exploring the southern coast. Dire l’évènement… et le nommer : L’Amérique, découverte ? Inventée ? Rencontrée ? De la difficulté à être lorsque les mots ne sont pas là pour le dire. Par Estrella Ruiz-Galvez Priego Edmundo O’Gorman, Marcel Bataillon, Silvio Zavala, Miguel León Portilla Leopoldo Zea et autres devant l’évènement.

Dire l’évènement… et le nommer : L’Amérique, découverte ? Inventée ? Rencontrée ? De la difficulté à être lorsque les mots ne sont pas là pour le dire.

Nommer ce Monde Inconnu « Très souverain seigneur : Le plus grand évènement depuis la création du monde, à part l’incarnation et la mort de celui qui l’a créé, c’est la découverte des Indes qui par conséquent furent appelées le Monde Nouveau. On ne l’appela pas tant Nouveau parce qu’il était nouvellement découvert mais plutôt parce qu’il est très grand, presque aussi grand que l’ancien, qui contient l’Europe, l’Afrique et l’Asie. Ce titre et la lettre d’accompagnement appartiennent à la troisième réédition d’un ouvrage paru en 1552. C’est donc en proclamant le triomphe de l’Espagne, que débutait la troisième édition de l’ouvrage dont le succès semble être allé de pair avec celui de sa nation car édité une première fois à Saragosse en 1552 (Agustín Millán 1552), il fut réédité l’année suivante en 1553, toujours par Millán à Saragosse. 2.

II.2. CMPC : Océanie, les grands découvreurs du Pacifique, Histoire du peuplement. D'après les estimations actuelles fondées sur l'archéologie préhistorique, on fait remonter à environ 53 000 ans, durant le dernier âge glaciaire, les mouvements de populations atteignant la région dite de "Wallacea", les petites îles de la Sonde dans l'Est indonésien.

CMPC : Océanie, les grands découvreurs du Pacifique, Histoire du peuplement

Venus du continent asiatique à travers les terres qui deviendront les archipels de l'Indonésie et des Philippines, appelées "continent de Sunda", ces premiers groupes humains à pénétrer dans l'aire Pacifique, negroïdes et australoïdes, ont profité du bas niveau des eaux pour traverser les bras de mer sans doute à l'aide de radeaux et de pirogues monoxyles. Parvenus en Nouvelle-Guinée, Australie et Tasmanie, ils continuèrent lentement leur expansion vers l'Est, occupant l'archipel Bismark il y a 20 000 ans. La région mélanésienne forme le "creuset culturel et biologique" d'où émergent les ancêtres des Polynésiens actuels. C'est sans doute à Fiji que les grandes pirogues doubles voient le jour. Ces étranges terres australes… Longtemps une énorme Terra Australis, censée faire contrepoids aux masses continentales de l’hémisphère nord, figura sur les planisphères…jusqu’à ce que James Cook ne pulvérise cette hypothèse.

Ces étranges terres australes…

La France - à travers l’expédition de La Pérouse, suivie de grandes expéditions trop oubliées (Entrecasteaux, Baudin, Dumont d’Urville) - partit alors à la découverte des terres australes et constitua une fabuleuse documentation sur les peuples, les plantes, les animaux des antipodes. Une exposition à Paris retrace quelques unes de ces entreprises exploratoires (et géopolitiques, bien sûr), qui parsèment l’Australie et la Tasmanie de noms d’origine françaises. On y découvrira 400 dessins et manuscrits des collections du Muséum d’histoire naturelle du Havre, issus notamment de l’expédition scientifique Baudin (1800). Cette exposition est présentée à l’Ambassade d’Australie de Paris, jusqu'au 30 août 2016. Catalan - Marco Polo. Les cartes marines. Des horizons inconnus montre comment, à l'aube du XVe siècle, des convois génois, vénitiens et catalans franchissaient régulièrement les colonnes d'Hercule pour longer la côte atlantique en direction des Flandres.

Les cartes marines

La folie des épices et du poivre d'Orient, déjà en vogue dans le monde romain, poussa les Portugais de plus en plus loin le long de la côte africaine, sous l'impulsion d'Henri le Navigateur. L'Espagne et le Portugal se livrèrent alors sur les mers une concurrence effrénée qui culmina avec l'expédition de Bartolomeu Dias. La redécouverte de la Géographie de Ptolémée déclencha la renaissance de la cartographie européenne et permit à toute l'Europe intellectuelle de s'informer des progrès des grandes découvertes. A la conquête du monde - Le Journal de bord Fernand de Magellan.