background preloader

Bases de données (enluminures)

Facebook Twitter

Thematiques. Www.manuscritsenlumines.fr. Renaissance Liturgical Imprints: A Census (RELICS) We are interested in global questions about worship in Renaissance Europe.

Renaissance Liturgical Imprints: A Census (RELICS)

Our definition of liturgy, often a topic for spirited discussion, is rather loose; when in doubt about a particular book, we include it. We wish to portray here the European books of ritual for the several Catholic churches and also books for Protestant and Jewish faiths during the tumultuous generations before 1601. Our goal is to help colleagues find the books that can strengthen their research.

RELICS now includes information on over 13,992 titles. This information is based upon personal inspections of books in most of the major research libraries of the United States and also libraries in a few selected European cities. This database has been hosted by the University of Michigan University Library since July 1995 and since February 2007 is being further developed by the Scholarly Publishing Office. Searching capabilities for this database include the following: We invite you to browse through our web pages.

Présentation. Numelyo - bibliothèque numérique de Lyon. Manuscrits mérovingiens et carolingiens Parmi les 55 manuscrits conservés à Lyon, 2 datent du Ve siècle, 6 du VIe siècle, 5 du VIIe siècle, 7 du VIIIe siècle, 33 du IXe siècle et 2 du Xe siècle.

numelyo - bibliothèque numérique de Lyon

Ils ont tous écrits sur parchemin, en latin. Les manuscrits bibliques et patristiques sont les plus nombreux. Les plus anciens (fin du Ve siècle) sont un Psautier (Ms 425) et le Traité sur les Psaumes d’Hilaire de Poitiers (Ms 452). Deux manuscrits (Ms 403 et Ms 1964) forment le célèbre Heptateuque du VIe siècle, une des versions latines antérieures à la traduction de Saint Jérôme. Les Pères de l’Eglise sont très bien représentés avec 36 manuscrits, de nombreux textes de Saint Jérôme, Bède, Origène, Grégoire de Nazianze et surtout Saint Augustin. Florus compose lui-même la Compilation augustinienne sur les épîtres de Paul (Ms 484), partiellement autographe. La plupart des livres sont des manuscrits de travail, soigneusement écrits mais le plus souvent dépourvus d’illustration. Fermer. Manuscrits carolingiens. Au VIIe siècle, une grande famille franque prend peu à peu en main le destin de l’Europe.

Manuscrits carolingiens

Occupant d’abord les fonctions de maires du palais des rois mérovingiens, elle va bientôt prendre leur place : Pépin le Bref est élu roi des Francs en 751 et son fils Charlemagne couronné empereur en 800.Se posant en héritiers des empereurs romains, les carolingiens édifient et développent un Empire, qu'ils maintiennent jusqu’à la fin du IXe siècle. Tout en renforçant le pouvoir royal et en remettant en ordre les institutions du royaume, Charlemagne et ses successeurs s’impliquent dans la restauration de la culture, mise à mal par des siècles de désordres et dans la redécouverte de l’héritage scientifique, littéraire et artistique de l’Antiquité.Pendant cette période, l’intensité de la production littéraire et artistique et la circulation des artistes et des oeuvres ont profondément marqué le livre dans tous ses aspects, texte, écriture, décoration ou reliure.

Mandragore - écran d'accueil. JONAS - Section Romane - IRHT. Initiale - Catalogue de manuscrits enluminés - IRHT. Initiale est un catalogue informatisé de manuscrits enluminés du Moyen Âge, principalement de ceux qui sont conservés dans les bibliothèques publiques de France, hors Bibliothèque nationale de France.

Initiale - Catalogue de manuscrits enluminés - IRHT

>> Lire la suite Ce catalogue, en cours de constitution, est établi sous la responsabilité de la Section des manuscrits enluminés (SME, olim SSI) de l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT). >> Lire la suite Initiale fournit, dans les limites de l’avancement du catalogage : l’état du recensement des fonds par l’IRHT ; des notices de manuscrits contenant une identification sommaire des textes, la datation, l’origine, la provenance, l’attribution éventuelle à un artiste, et une liste de références bibliographiques ; des notices d’enluminures (représentations ou ornements) ; des fiches bibliographiques augmentées, s’il y a lieu, de renvois aux notices de manuscrits recensés dans Initiale. Des photographies numériques des livres décrits sont associées à une partie des notices. Une bibliothèque numérique collaborative de manuscrits royaux.

Digital Scriptorium. Enluminures : base de données. Collections numérisées. CEEC - Codices Electronici Ecclesiae Coloniensis. BVMM. Informations et actualités de Biblissima.