background preloader

Art océanien

Facebook Twitter

Moaï. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moaï

Tampon de passeport de l’île de Pâques, avec les moaï. Emblème de l’île, les moaï, grandes statues de pierre, ont été dressés par les Haumaka, anciens habitants de l’île, qui s’identifiaient comme descendants du découvreur polynésien Hotu Matu'a, venu, selon leur tradition orale, de « Hiva », peut-être Hiva Oa ou Nuku Hiva. Les ahu, plates-formes cérémonielles accueillant les moaï, sont devenus des nécropoles à partir du XVIIe siècle, des tombes secondaires pour la réinhumation de squelettes apportés d’ailleurs y étant aménagées[5]. Dans la carrière des moaï, située sur une pente du volcan Rano Raraku, dans l’est de l’île, on peut voir des centaines de statues, certaines semblant presqu’achevées, d’autres à l’état d’ébauche. On pense qu’au XVIIe siècle l’extraction des statues a cessé en raison du remplacement du culte des ancêtres par celui du dieu Make-make et du Tangata manu, l'« homme-oiseau », aux XVIe – XVIIe siècles[6].

Art of Oceania. MQB DP Mangareva pantheon de polynesie FR. MQB DP Rouge Kwoma FR. MQB DP Polynesie arts divinites 1760 1860 FR. MQB DP LAPITA. MQB DP MAORI FR. MQB DP Aux sources de la peinture aborigene. MQB DP Paul JACOULET. MQB DP KANAK 01. MQB CP SEPIK V11 7.09. Mieux comprendre les signes Aborigènes — Art Aborigene d'Australie - Aboriginal Signature gallery. Histoire art Aborigene — Art Aborigene d'Australie - Aboriginal Signature gallery. Les dernières analyses génétiques d'échantillons de cheveux donnés par un Aborigène dans les années 20, révèlent le parcours singulier de représentants de ce peuple nomade aventurier.

Histoire art Aborigene — Art Aborigene d'Australie - Aboriginal Signature gallery

Ils passent d'Europe où ils récupèrent quelques 3 à 4% de gènes de l'homme de Néandertal, vers le sud de la Sibérie où ils ajoutent autour de 6% des gènes de l'homme de Denisnova La traversée vers l'Australie n'est pas simple. Si le niveau des océans est sans doute beaucoup plus bas qu'aujourd'hui, il existe tout de même un bras de mer de plus de 30 km entre la Papouasie et l'Australie. A titre d'exemple, à cette époque la Mer du nord n'existait pas et était remplacée par une vaste plaine en partie glacée, où se retrouvait des Mammouths. Les Aborigènes ne voient pas la terre de l'autre côté. Les traces de ces premières arrivées en Australie ne sont pas visibles sur les côtes, celles-ci ayant été submergées par la remontée des océans. Les première peintures rupestres autour de - 40 000 ans.

Sur les pas d'une collection d'art Aborigène. Art en Australie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art en Australie

L'art indigène australien est la tradition continue la plus ancienne de l'art dans le monde. Les arts visuels en Australie ont une longue histoire qui commence il y a sans doute plus de 30 000 ans, avec les peintures sur paroi et les peintures sur bois aborigènes. Les arts visuels australiens incluent l'art indigène australien, l'art colonial, les paysages, les œuvres d'atelier, l'art moderne et contemporain. L'Australie a produit beaucoup d'artistes importants, tant dans la tradition occidentale que dans la tradition indigène. Le caractère sacré de la terre est d’ailleurs un thème commun à ces deux traditions artistiques. Art des Aborigènes[modifier | modifier le code] Les dessins et figures peintes par les Aborigènes ont tous une signification bien particulière liée à la mythologie du rêve et pouvant être assimilés à une forme d'écriture.

À partir des années 1970, les Aborigènes ont abordé la peinture acrylique sur toile. Art des Aborigènes d'Australie. Art kanak. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art kanak

Chambranle d'une grande maison cérémonielle, sculpture kanak: représentation d'un ancêtre sur son lit mortuaire, la tête dépasse et le corps est enveloppé dans une natte que stylise les lignes brisées. Art papou. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art papou

L’appellation art papou regroupe tout à la fois les productions traditionnelles (passées et présentes) que les productions contemporaines de l'aire papoue (soit l'ensemble des îles de Nouvelle-Guinée, de Nouvelle-Irlande, Nouvelle-Bretagne et les dépendances insulaires de cet ensemble - îles d'Entrecasteaux, îles Trobriand pour ne citer que les plus célèbres archipels de la zone). L'art papou entre dans l'art océanien. Ses productions les plus connus émanent du grand fleuve Sepik artère principale de communication dans cette île à la géographie hostile (marais et hautes montagnes) et du peuple asmat, redoutables chasseurs de têtes dont le lieu de vie et les coutumes influencent l'imaginaire occidentale du Sauvage cannibale. Scarification rituelle imitant le crocodile scarification (Sepik) Le bois constitue le support principal de l'expression artistique plastique, dans une moindre mesure la pierre et l'argile sont aussi employées?

Affaire des têtes maories. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Affaire des têtes maories

En raison du principe d'inaliénabilité des collections publiques, depuis longtemps consacré dans la définition du domaine public par le droit français (voir l'édit de Moulins) et réaffirmé par la loi du 4 janvier 2002 relative aux musées de France[1], seule une commission de déclassement ou une loi peut autoriser en principe un tel transfert. Une telle loi avait permis, en 2002, de restituer à l'Afrique du Sud les restes de Saartjie Baartman, alias la « Vénus hottentote ». Ces têtes ne sont plus exposées dans les musées français, cela depuis 1996 au Muséum d'histoire naturelle de Rouen[2], 1998 au Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle[3], etc. Cadre juridique[modifier | modifier le code] Par ailleurs, la loi n°94-653 du 29 juillet 1994, relative au respect du corps humain, dite de bioéthique, créa l'article 16-1 du code civil ainsi rédigé : « Chacun a droit au respect de son corps.

Notes et références[modifier | modifier le code] Art d'Océanie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art d'Océanie

L' art d'Océanie (ou art océanien) regroupe l'ensemble des productions esthétiques matérielles et immatérielles des peuples autochtones du Pacifique. Ainsi, il ne sera pas question dans cet article des œuvres et artistes d'origine européenne (ou non-océanienne en général) habitant dans le Pacifique. Il est, en outre, important d'inclure la part immatérielle dans cet art de par l'importance qu'elle revêt pour les nombreux habitants du Pacifique. Notre appréhension du monde océanien et de son art serait nécessairement incomplète sans cette prise en compte.

Considérations générales[modifier | modifier le code]