background preloader

Art améridien, précolombien et inuit

Facebook Twitter

Linteau 24 de Yaxchilan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Linteau 24 de Yaxchilan

Le Linteau 24 est le nom donné par les mésoaméricanistes à une sculpture de calcaire maya venant de Yaxchilan, une ancienne cité maya située dans l'État mexicain du Chiapas. Le linteau date d'environ 725, ce qui le place dans la période classique tardive maya. Le texte en hiéroglyphes mayas indique que la scène représentée est un rite d'autosacrifice datant de 9.13.17.15.12 5 Eb 15 Mac en compte long, soit du 28 octobre 709 selon la corrélation GMT. Le souverain Itzamnaaj B'alam II tient une torche et son épouse Dame Xoc fait passer à travers sa langue une corde hérissée de lames d'obsidienne pour conjurer le serpent-vision.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Yaxchilan Lintel 24 » (voir la liste des auteurs). MQB DP Upside down les Artiques FR. MQB DP Paracas tresors Perou ancien FR. MQB DP Mochica. MQB DP MAYA FR 01. MQB DP MAYAS. MQB DP INDIENS DES PLAINES FR. Art amérindien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art amérindien

L'Art amérindien est l'art produit par les peuples indigènes d'Amérique à l'époque précolombienne, et par ceux qui ont perpétué cette tradition. Aucune des langues autochtones d'Amérique du Nord n’a, semble-t-il, de mot correspondant au concept occidental d’art[réf. souhaitée], généralement compris comme distinct des autres activités de la vie quotidienne. Pourtant, des objets non-conçus comme de l’art par les artisans qui les ont fabriqués sont aujourd’hui[Quand ?] Considérés[Qui ?] Comme des œuvres d’art. Historique[modifier | modifier le code] En 1520, Albrecht Dürer, voyant les trésors rapportés du Mexique par Cortès et ses compagnons et offerts à Charles Quint, ne put se retenir d'exprimer son admiration : « De ma vie je n'ai rien vu qui m'ait autant réjoui le cœur... j'y ai vu des objets d'art étonnants et j'ai été émerveillé de la capacité d'invention subtile des hommes de ces pays inconnus. » On peut supposer que[Qui ?]

Tribal Art Magazine - Home. Accueil - Avataq. Art inuit. Art olmèque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art olmèque

L’art olmèque se manifeste par une grande maîtrise de la sculpture et de la ciselure. Il ne sera dépassé par aucune autre civilisation précolombienne[1],[2]. Cette maîtrise est visible aussi bien dans l’art colossal que dans l’art miniature. La culture olmèque, entre 1200 av. J. Historiographie[modifier | modifier le code] Afin de bien comprendre l’émergence de l’art olmèque il faut spécifier que cette civilisation est à la source d’un style artistique et d’une iconographie qui s’intègre au préclassique mésoaméricain, dans la chronologie générale, entre 1200 et 500 av. Les premières fouilles archéologiques sur la civilisation olmèque ont révélé des pratiques rituelles sur des ossements humains. L’art olmèque est porteur de tous ces signes que l’on peut trouver inscrits en premier lieu sur les terres cuites puis sur d’autres supports, tels que la pierre. Art maya. Art inca. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art inca

L'art inca influença faiblement la plupart des cultures andines dont il bloqua sans doute l'essor, mais il ne modifia pas profondément la tradition. Il ne marqua guère que les tribus proche du Cuzco et les chefs des ethnies constitutives de l'empire inca dont la population, dans son ensemble, continua de vivre selon leurs coutumes ancestrales. Art des Andes centrales. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art des Andes centrales

L'art des Andes centrales est la production artistique qui a lieu au Pérou et en Bolivie avant l'arrivée des européens. Chronologie[modifier | modifier le code] On peut diviser la période précolombienne dans les Andes centrales (Bolivie et Pérou) de nombreuses manières. Celle-ci est l'une des plus fréquentes, elle comporte une succession d'Époques et d'Horizons. Logiquement, les périodes d'intégration, ou Horizons, correspondent à la diffusion des mêmes formes et parfois des mêmes techniques sur un vaste territoire, alors que les périodes d'émiettement, les Époques, correspondent à l'épanouissement des identités locales[1]. Époque lithique : 10 000 – 3000 av. Conditions géographiques et climatiques[modifier | modifier le code] Les Andes centrales, qui regroupent la Bolivie et le Pérou, représentent le lieu où la cordillère est la plus importante.

La sierra, ou sierra da selva, est constituée d'une forêt qui escalade un versant abrupt. Arts précolombiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arts précolombiens

Amérique du Nord[modifier | modifier le code] Les principales aires culturelles d'Amérique du Nord Période archaïque[modifier | modifier le code] En Amérique du Nord, la période située entre -9000 et -800 est appelée période archaïque. Elle est plus courte en Amérique du Sud où elle se termine vers -3000. Pétroglyphes (Utah, États-Unis) Iqqaipaa : L'art inuit en fête, 1948-1970. Art des Indiens d'Amérique du Nord. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art des Indiens d'Amérique du Nord

S'il n'existe aucun mot chez les peuples Nord-Amérindiens pour traduire le terme art, cela ne signifie pas pour autant que l'expression artistique soit absente. Au contraire, cette dernière forme un duo indissociable avec leur vie quotidienne. Il n'existe pas une seule culture amérindienne mais bien plusieurs cultures. Si les peuples indigènes d'Amérique du Nord présentent une homogénéité sur le plan ethnique, chaque tribu détient une identité singulière et possède des traditions et des modes de vie propres. Cette diversité s'explique par la présence des indiens sur des territoires très différents. Plusieurs zones géographiques peuvent être distinguées avec des expressions artistiques particulières : Les emprunts des tribus entre elles et aux Blancs ont été importants.

Art en fonction de la localisation géographique des tribus[modifier | modifier le code] Inuit Prints of Cape Dorset.