background preloader

Afrique précoloniale

Facebook Twitter

Empire du Ghana

Empire du Mali. Empire Songhaï. Histoire ancienne des Sérères. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire ancienne des Sérères

La préhistoire et l'histoire ancienne des Sérères de Sénégambie ont été largement étudiées et documentées au fil des ans. La plupart des sources proviennent des découvertes archéologiques et de la tradition sérère, elle-même enracinée dans la religion sérère[1],[2]. Histoire ancienne[modifier | modifier le code] Dans une étude de 1993 intitulée « Vestiges historiques, témoins matériels du passé dans les pays sereer »[1], le chercheur français Charles Becker[3] distingue deux types de vestiges historiques : les vestiges non matériels qui sont de nature culturelle (organisation sociale, particularités linguistiques) et les vestiges matériels, qui révèlent des facettes de cette culture à travers ses diverses productions ou artéfacts.

Dans le cas des Sérères, beaucoup d'objets matériels subsistent, mais ils sont généralement peu connus, insuffisamment répertoriés et parfois mal conservés. Empire toucouleur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Empire toucouleur

L'Empire toucouleur vers 1864 L’Empire toucouleur a été fondé au XIXe siècle par El Hadj Oumar Tall, de l’ethnie toucouleur, sur une partie de l’actuel Mali. Son neveu Tidiani Tall prend la succession et installe la capitale de l’Empire toucouleur à Bandiagara. Histoire des Sérères du Moyen Âge à nos jours. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire des Sérères du Moyen Âge à nos jours

L'opposition aux Almoravides[modifier | modifier le code] Avant le changement de nom du Royaume du Sine au XIVe siècle[5],[6], la zone du Sine est peuplée par les Sérères du Royaume de Tekrour, maintenant appelé le Fouta-Toro, ainsi que les autochtones sérères qui y ont résidé pendant des millénaires[7],[8],[9]. En tant qu'habitants les plus anciens de la région de Sénégambie à laquelle appartenait Tekrour[10],[11], ils ont bâti des civilisations là comme en Mauritanie, remontant à des milliers d'années, mis en place des dynasties royales, politiques et les cadres juridiques ainsi qu'une classe sacerdotale qui a confirmé les affaires religieuses de la région[12].

Tekrour. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tekrour

La déformation française de Tekrour a donné : Toucouleur. Selon des sources portugaises, vers 1510, l’or du Tekrour alimente deux caravanes annuelles qui par le Fezzan amènent en Égypte le métal jaune « en grande quantité »[1]. La situation politique[modifier | modifier le code] Empire Monomotapa. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Empire Monomotapa

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Empire Monomotapa Mwene a Mutapa c. 1450–1629 « L'Empire du Monomotapa et la Coste des Caffres » (carte de 1688) L'Empire Monomotapa, aussi appelé Empire du Grand Zimbabwe, Mwene Mutapa, Munhumutapa ou Mutapa, était un royaume médiéval (c. 1450-1629) situé en Afrique australe et recouvrant les territoires des actuels Zimbabwe et Mozambique méridional, au sud du Zambèze.

Royaume de Loango. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Royaume de Loango

Dénomination[modifier | modifier le code] Le fleuve Loango est appelé en vili Tchi Loango, c'est-à-dire le fleuve du Loango. Royaume Kongo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Royaume Kongo

Pour les articles homonymes, voir Kongo. Royaume mossi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Royaume mossi

Pour les articles homonymes, voir Mossi. Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. Royaume d'Oyo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Royaume d'Oyo

Category:Former empires of Africa - Wikipedia. Royaume bamoun. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Royaume bamoun

Localisation du royaume au sein du Cameroun. Géographie[modifier | modifier le code] Avec une superficie de 7 700 km² environ et 820 000 habitants[1], la région du Bamoun couvre plus de la moitié de l’actuelle Région de l’Ouest. Royaume du Kanem-Bornou. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Borno.

Le royaume du Kanem est fondé vers le VIIIe siècle par la dynastie Teda, population noire chamelière, originellement établie au Nord du Tchad. Sa capitale fut la ville de Njimi. Royaume du Bénin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. XIIe siècle–1897 Territoire du Bénin en 1625 Entités précédentes : Territoire Ogiso. Sahelian kingdoms - Wikipedia. Empire ashanti. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ashanti. La formation de l’Empire[modifier | modifier le code] Parmi les différents clans installés dans la région, le clan Oyoko, dont le centre politique était établi à Kumasi, se démarqua tout en restant sous l’hégémonie du Denkyira qui était alors le pouvoir dominant du peuple Akan.

Au milieu du XVIIe siècle, le clan Okoyo sous l’impulsion d'Oti Akenten, commença à unir le groupe Ashanti dans une confédération, il remit sérieusement en cause la domination du Denkyira sur la région et obtint une semi-indépendance à la suite d’un conflit armé. Les royaumes africains accompagnement de la presentatio. Royaume Kongo. Royaume d'Aksoum. The Empires of the Western Sudan. Royaume bambara de Ségou.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Royaume bambara de Ségou s’étendait sur une grande partie de l’actuel Mali entre la fin du XVIIe siècle et 1861. Origines[modifier | modifier le code] Au milieu du XVIIe siècle, les Bambaras créent avec Kaladjan Coulibaly un royaume animiste autour de Ségou. Deux dynasties régnantes se succédèrent : celle des Coulibaly et des Diarra. Les souverains les plus connus furent Biton Mamary Coulibaly et Monzon Diarra, qui porta le royaume de Ségou à son apogée[1]. Liste de royaumes de l'Afrique précoloniale. Category:States of medieval Africa - Wikipedia. Catégorie:État africain précolonial.

Catégorie:Ancienne monarchie d'Afrique. Catégorie:Ancien pays d'Afrique. 2015 Les empires africains, des origines au XXe siècle.