background preloader

Les menaces

Facebook Twitter

Population Mondiale (2016) Population Mondiale : Avant, Aujourd’hui et Après (déplacez et agrandissez la barre en bas du graphique pour voyager à travers le temps) Le graphique ci-dessus rend compte de l’évolution de la population à travers l’Histoire.

Population Mondiale (2016)

Au commencement de l’Agriculture, vers 8000 av. J. -C., la population mondiale était d’à peu près 5 millions. Durant les 8000 ans qui ont séparé cette période au début de notre ère celle-ci a atteint 200 millions (certaines études l’estiment à entre 300 et 600 millions ce qui révèle le degré d’incertitude propre aux estimations de population sur cette période). Le révolution industrielle créa un fort bouleversement : alors qu’il avait fallu attendre des millénaires à la population mondiale pour atteindre le milliard d’individus, celle-ci a doublé et donc dépassé les 2 milliards en à peine 130 ans (1930), puis 3 milliards en moins de 30 ans (1959), 4 milliards après 15 autres années (1974) et 5 milliards en seulement 13 ans (1987). 8 milliards (2024 7 milliards (2011)

Pollution du sol. Quels risques peuvent menacer mon territoire ?

Pollution du sol

Santé-Environnement. Biodiversité : la sixième extinction aurait commencé. L’Ophrysie de l'Himalaya (Ophrysia superciliosa), unique espèce de son genre, qui ressemble à une perdrix, n'a pas été observée avec certitude depuis 1876.

Biodiversité : la sixième extinction aurait commencé

Des témoignages en Inde, aux alentours de Naini Tal en 2003, redonnent espoir et ont permis de relancer les recherches pour tenter de localiser des individus. © Peinture de P. Dougalis, Wikimedia, CC Biodiversité : la sixième extinction aurait commencé - 2 Photos La disparition d’espèces causée par les activités humaines, en particulier la destruction des habitats, est incontestable mais quelle est l’ampleur du phénomène ? Des extinctions de masse (mieux) expliquées par la pollution ? Surface d'un calcaire à trilobites, brachiopodes, coraux rugueux et tabulés, gastéropodes, etc,. de la formation Jupiter datant du Silurien inférieur, sur l'île d'Anticosti, au Québec. © Axel Munnecke, Universität Erlangen-Nürnberg.

Des extinctions de masse (mieux) expliquées par la pollution ?

Changement climatique : une nouvelle stratégie. Alors que les décideurs mondiaux se réunissent cette semaine à New York dans le cadre de la Climate Week, la pression monte afin d’aboutir à un nouvel accord sur le climat à Paris en décembre [dans le cadre de la COP21].

Changement climatique : une nouvelle stratégie

Le résultat de cette réunion jettera les bases de l’indispensable réponse globale pour faire face à la hausse des températures et aux dérèglements climatiques. Mais le changement ne pourra pas venir que des décideurs politiques à l’échelon national ; nous pensons que les collectivités territoriales et le secteur privé doivent eux aussi jouer un rôle important dans l’élaboration du plan d’action mondial de lutte contre le dérèglement climatique. Les discussions autour du changement climatique ont commencé à évoluer. Jusqu’à une date récente, les efforts étaient concentrés sur les dirigeants politiques nationaux, incités à signer des traités contenant des engagements d’objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Quatre moyens d’action Mesures d’incitation. Bouleversement du climat: les aveux de l’Agence internationale de l’énergie. L’Agence internationale de l’énergie estime nécessaire d’appliquer « des mesures de grande ampleur avant 2020 » si l’on veut éviter une inhospitalité dangereusement croissante de la planète.

Bouleversement du climat: les aveux de l’Agence internationale de l’énergie

L’IEA fait ses propositions : promotion de l’efficacité énergétique, limitation des centrales à charbon les moins efficaces, réduction des émissions de méthane dans la production gazière et pétrolière, réduction des subventions à la consommation de combustibles fossiles… Couverture du rapport spécial de l’Agence internationale de l’énergie pour « redéfinir les contours du débat énergie-climat ». Réchauffement : les 10 points marquants du rapport du GIEC. Une compilation de près de 20 000 études et projections scientifiques par plus de 800 chercheurs.

Réchauffement : les 10 points marquants du rapport du GIEC

Voilà la somme que représente le 5e rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) qui vient d'être intégralement achevé et qui s'avère bien plus alarmant que la précédente édition en 2007. Après un premier volet qui concernait l'état des connaissances scientifiques sur le réchauffement, publié fin septembre, et un deuxième sur l'impact et l'adaptation du changement climatique en cours sur les sociétés et écosystèmes, fin mars, la troisième partie a été révélée, dimanche 13 avril, et concerne cette fois les mesures d'atténuation de ce dérèglement climatique.

Voici une synthèse en dix points pour s'y retrouver dans ces travaux colossaux, les plus complets sur le sujet. REGARDEZ - Biodiversité : 24 000 espèces en danger d'extinction. MONDE- Les espèces en voie de disparition. Danger ! Le CO2 augmente l’acidité des océans. Le tour du monde en 80 déchets. Vidéos Pédagogiques. Cette année, les occasions d’échanger sur les enjeux écologiques et climatiques, leurs conséquences et les mesures à prendre sont nombreuses.

Vidéos Pédagogiques

A cette fin, la Fondation Nicolas Hulot décline une série de vidéos pédagogiques mises gracieusement à la disposition de tous ceux qui souhaitent les utiliser pour illustrer leurs articles, espaces de discussion, conférences-débats… N’hésitez pas ! Pour toute information vous pouvez nous contacter sur contact@mypositiveimpact.org. Changements climatiques, quels enjeux pour la COP21 ? Ces lieux menacés de disparition. Intensification de l’activité humaine et réchauffement climatique, deux phénomènes liés qui constituent un danger pour la préservation et le maintien de nombreux lieux de la planète.Qu’ils soient menacés de disparition ou susceptibles d’être modifiés en profondeur, le risque est réel et imminent…À visiter sans attendre !

Ces lieux menacés de disparition

Les îles...en péril. Conférence > Fertilité, grossesse : quel est l’impact de l’environnement. Des indicateurs sont au rouge, ils concernent notamment la détérioration de la fertilité chez l’homme.

Conférence > Fertilité, grossesse : quel est l’impact de l’environnement

Des observations et expérimentations montrent que certains facteurs environnementaux pourraient être à l’origine de ces perturbations et pathologies, observées également chez différentes espèces animales sauvages. Il est de plus en plus probable que ces détériorations aient leur origine in utero, au cours de la grossesse, période de grande vulnérabilité. De subtiles altérations dans le processus de développement du foetus peuvent entraîner des conséquences sur l’intégrité des fonctions à l’âge adulte.

Parmi les facteurs environnementaux en cause, on soupçonne des substances présentes dans tous les milieux (eau, air, sol), dont certaines rentrent dans la composition de bon nombre de produits de grande consommation. Une conférence programmée et animée par Maëtte ChantrelAssistée de Julie Zaug et Danièle Zum Folo © Espace des Sciences/Université Rennes 2 – 2008. Environnement et santé. Entretien > Y a-t-il assez d’eau sur terre pour 10 milliards d’hommes ? Les 10 espèces les plus menacées.

Une liste rouge de 15 600 espèces La liste rouge de l'IUCN (Union mondiale pour la Nature) des animaux menacés compte plus de 15 600 espèces. Elle distingue en autre les espèces dépendantes de la conservation, les espèces vulnérables, les espèces en danger (canard bleu de Nouvelle-Zélande) et celles en danger critique d'extinction (vison européen, esturgeon), et enfin les espèces éteintes à l'état sauvage, notamment certaines espèces végétales. Vers une sixième extinction de masse ? Le rhinocéros noir Diceros bicornis fait partie des grands vertébrés terrestres en danger critique d’extinction. © John and Karen Hollingsworth, US Fish and Wildlife Service, Wikimedia Commons, DP Vers une sixième extinction de masse ? - 2 Photos La biodiversité actuelle, résultat de 3,5 milliards d’années d’évolution, a-t-elle atteint un point critique ? Dans un article paru dans Science, une équipe internationale de scientifiques s’inquiète d’une large vague de disparition d’espèces animales.

Elle pourrait représenter le signe d’une extinction en masse d’espèces, la sixième que connaîtrait la planète. Avenir Climatique. Réchauffement climatique, changement climatique, réchauffement planétaire. Biodiversité : vers une sixième extinction de masse ? Les pollutions de l’eau. La ressource en eau peut subir des pollutions d’origines différentes telles que les pollutions agricoles, les pollutions industrielles, les pollutions domestiques, les pollutions accidentelles,... Ces pollutions diverses entrainent des conséquences négatives sur la ressource en eau L’atteinte à la capacité d’auto-épuration de l’eau L’auto-épuration est le phénomène par lequel l’eau des nappes, des cours d’eau et des lacs s’épure elle-même. Cette auto-épuration est le résultat soit de phénomènes physico-chimiques (filtration, oxydation,...), soit de l’action des organismes qui vivent dans le milieu aquatique : bactéries, protozoaires, algues, plantes,...qui consomment petit à petit la pollution.

Disparition des insectes : une catastrophe silencieuse. Les personnes de plus de 40 ans se souviennent des pare-brise, phares et calandres de voiture constellés de cadavres d'insectes. La propreté des voitures actuelles est le signe d'une disparition massive d'insectes qui doit nous alarmer. L'agriculture moderne a permis, par l'usage massif d'« intrants », une augmentation considérable de la productivité des cultures. Elle atteint depuis quelques décennies des limites dues à l'impact environnemental de ses pratiques. En effet, l'accroissement de productivité qu'elle a permis n'est pas dû à une révolution biologique dans le contrôle de la photosynthèse, mais à un recours sans cesse accru aux engrais chimiques et aux pesticides, dont les conséquences écologiques néfastes sont connues. Dès les années 60, la naturaliste américaine Rachel Carson décrivait dans son best-seller Silent Spring la lente éradication des peuplements d'oiseaux par l'usage irréfléchi du DDT et d'autres insecticides organochlorés.

Adieu abeilles, papillons, oiseaux. La production de pétrole et de gaz aux USA cause des séismes majeurs. International (mis à jour 11:03 10.05.2015) URL courte Les scientifiques ont identifié 17 zones dangereuses dans huit États et ont déclaré que les tremblements de terre technogènes de ce genre pouvaient atteindre une magnitude 7 sur l'échelle de Richter — un niveau suffisant pour faire s'effondrer des bâtiments, affirme le rapport cité par l'édition Science News. Les géologues savent depuis longtemps que l'injection d'un fluide dans les puits de forage souterrains peut augmenter la pression dans les pores de la roche profonde — c'est le dernier coup décisif porté aux fractures. Cependant, la forte croissance du nombre de petits tremblements de terre dans les États centraux des USA ces dernières années a attiré une attention particulière sur ce phénomène.

La croissance de l'activité sismique coïncidait en effet avec le début du recours aux nouvelles méthodes d'extraction du pétrole et du gaz. Mortalité des abeilles : on connait maintenant le coupable. Bambi, Equinoxe, Cruiser, Gaucho, Poncho, Confidor, Proteus : autant de produits phytosanitaires comprenant des molécules néonicotinoïdes aux noms tout aussi barbares (acétamipride, clothianidine, dinoturéfane, imidaclopride, nitempyrane, thiaclopride et thiaméthoxane). La pollution due aux mégapoles mondiales. La pollution dans les grandes villes a un impact néfaste sur la santé humaine et elle influence le climat. La pollution a un impact immédiat sur la mortalité. Une étude de l’Institut de veille sanitaire révèle les effets à court terme des particules fines même à des niveaux d’exposition faibles.

Economies d'énergie, Faisons vite ça chauffe. Pollution atmosphérique. Le transport routier s'avère être le facteur clé du réchauffement climatique. Pollution de l'air, un fléau pour la santé. Causes principales de la pollution de l'air. Émission de monoxide de souffre. Schéma pollution de l'air. L'eau au coeur de la géopolitique - Université de Bordeaux - SAM. Menaces mondiales sur les sols - L'aire d'u. Une conférence de Dominique Arrouays, Agronome et pédologue, Unité INFOSOL, département Environnement et agronomie (Inra d’Orléans), président de l’Association française pour l’étude des Sols, membre du Partenariat mondial sur les sols créé par l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dans le cadre du cycle de conférences Les mardis de l’Espace des sciences 2015.

Les sols sont au cœur de grands enjeux planétaires comme la sécurité alimentaire, la qualité des masses d’eau souterraines et superficielles, le changement climatique ou la biodiversité. Les espèces invasives. Raréfaction énergies fossiles : quel système énergétique pour demain ?

Et sans le pétrole, on fait quoi ? Qu'est-ce que l'énergie et à quoi ça sert ? Les pollutions de l’eau.