background preloader

Réforme sur les retraites

Facebook Twitter

Reforme-des-retraites-et-49-3-le-passage-en-force-d-edouard-philippe-29-02-2020-8269944. « Conformément à l'article 49, alinéa 3, de la Constitution de 1958, et après en avoir obtenu l'autorisation du conseil des ministres, j'ai décidé d'engager la responsabilité du gouvernement sur le projet de loi instituant un système universel de retraites. » Il est 17h35, ce samedi, à l'Assemblée nationale.

reforme-des-retraites-et-49-3-le-passage-en-force-d-edouard-philippe-29-02-2020-8269944

Dans un hémicycle au bord de la surchauffe, malgré quelques rangs clairsemés, Édouard Philippe annonce un passage en force sur la réforme des retraites. Imperturbable, malgré les cris d'orfraie de l'opposition. Un épisode de plus dans ce rocambolesque feuilleton qui agite la vie politique française depuis sept mois. Si la rumeur d'une adoption sans vote enflait depuis quelque temps, elle a néanmoins pris tout le monde de court ce samedi. Décision en catimini? Mais l'Élysée assume, et parle juste de « concomitance » entre ces deux événements. Car le temps presse. Newsletter Politique Chaque jour, l'actualité politique vue par Le Parisien Quel texte va être soumis au 49.3. Www.lefigaro. Réforme des retraites : avec 41 000 amendements, le texte est le deuxième plus amendé de la Ve République.

Le record avait été atteint en 2006 par le projet de privatisation de GDF : 137 449 amendements avaient été déposés à l'Assemblée.

Réforme des retraites : avec 41 000 amendements, le texte est le deuxième plus amendé de la Ve République

Il s'agit du second record de la Ve République. Pour Laurent Berger, la réforme des retraites doit incorporer le sujet de la pénibilité au travail. La réforme des retraites ne fait toujours pas consensus.

Pour Laurent Berger, la réforme des retraites doit incorporer le sujet de la pénibilité au travail

A la veille de l’ouverture des débats à l’Assemblée nationale, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, déclare dans un entretien au Journal du dimanche du 16 février attendre des députés qu’ils complètent le texte du « projet de loi instituant un système universel de retraites ». Article réservé à nos abonnés Lire aussi Dans la réforme des retraites, le gouvernement tergiverse sur le sujet de la pénibilité Les parlementaires, qui vont commencer lundi à l’examiner en séance plénière, « ont compris que le projet tel qu’il est aujourd’hui, s’il ne comporte pas d’éléments sur la pénibilité au travail, ne serait pas juste », affirme le leader syndical, engagé dans « une démarche de discussions ».

Un point « fondamental », poursuit-il, reste la question de la « réparation pour ceux occupant un métier pénible : ils doivent pouvoir partir plus tôt en retraite ». Renouvelant sa demande de négociations par branches, M. "Je ne vois pas quelqu'un de 64 ans faire notre métier" : le monde du BTP s'inquiète de la réforme des retraites. Dans certaines professions aux conditions de travail difficiles, comme le BTP, on s'inquiète d'être les grands oubliés de la réforme des retraites.

"Je ne vois pas quelqu'un de 64 ans faire notre métier" : le monde du BTP s'inquiète de la réforme des retraites

"J'ai tout mon squelette qui est en vrac. J'ai une ceinture pour le dos, des antidouleurs, des choses comme ça... " À tout juste 53 ans, Franck est fier de son métier. Il a participé à la construction d'autoroutes en Île-de-France, d'abord comme manœuvre puis comme conducteur d'engins. Mais aujourd'hui, il se dit "déglingué de partout" à cause de ses conditions de travail. [Retraite] Comment prendre en compte la pénibilité sans retomber dans une usine à gaz - Economie. Réforme des retraites : l’incompréhensible revalorisation du point. Comment tout faire pour ne pas être compris.

Réforme des retraites : l’incompréhensible revalorisation du point

D’après le projet de loi sur la réforme des retraites, la valeur d’achat du point (nombre de points acquis en fonction de vos cotisations) et la valeur de service (permettant de convertir vos points en montant de pension), seront revalorisées en fonction de l’évolution du revenu d’activité par tête. Sauf que pour le moment, une telle donnée est introuvable. “L’Insee diffuse des données relatives à la rémunération des salariés et au revenu mixte des entrepreneurs individuels ainsi que des statistiques sur l’évolution des revenus d’activité des différentes catégories de travailleurs, précise le bureau de presse de l’Institut. En revanche, il n’existe pas à l’heure actuelle d’indicateur de revenu moyen par tête”. La structure indique aussi qu’à ce stade elle n’a pas reçu de demande pour travailler à la production d’une telle statistique.

Réforme des retraites : la commission doit arrêter son travail avant la fin du texte. C'est une situation tout à fait exceptionnelle à l'Assemblée nationale.

Réforme des retraites : la commission doit arrêter son travail avant la fin du texte

La commission en charge du projet de réforme des retraites a dû mettre fin à ses travaux, sans avoir pu balayer l'ensemble du texte, noyée sous les amendements de l'opposition. "En cet instant, il nous reste 13.927 amendements à examiner, a regretté sa présidente Brigitte Bourguignon (La République en marche). C'est un constat que j'établis avec regret. " Face à l'obstruction assumée des Insoumis, qui avaient déposé 19.000 des quelque 22.000 amendements, la commission a piétiné durant neuf jours et s'interrompt donc alors qu'il lui restait près de 14.000 amendements à étudier. Réforme. Le point de retraite reste dans le flou. Dans le futur système de retraite, l’équilibre financier se fera par l’ajustement de l’âge d’équilibre. 65 ans en 2037, selon l’hypothèse retenue par l’étude d’impact présentée par le gouvernement.

Réforme. Le point de retraite reste dans le flou

Puis 66 ans, 67 ans… en fonction de l’évolution de l’espérance de vie… et de la proportion entre le nombre de retraités et le nombre d’actifs. À terme, le point de retraite suivra les revenus d’activité Ce qui ne devrait pas se dégrader, a promis le gouvernement, c’est la valeur du point de retraite sur lequel sera basé tout le système.

Le projet de loi prévoit, qu’à partir de 2045, il sera indexé sur le revenu moyen d’activité par tête . C’est, a priori, mieux que l’indice des prix à la consommation (parce que les revenus évoluent plus vite), mais sans doute moins bien qu’une revalorisation selon les salaires moyens , qui était encore annoncée en décembre. Article la manche libre 8 Février 2020. Réforme des retraites : « Ce texte est l’incarnation d’une politique ultralibérale qui s’assume », dénonce Boris Vallaud (PS) Les deux projets de loi créant un « système universel » des retraites par points sont examinés en commission spéciale à l’Assemblée dès ce lundi. 20 Minutes vous a demandé quelles étaient les questions vous vous posiez sur cette réforme.

Réforme des retraites : « Ce texte est l’incarnation d’une politique ultralibérale qui s’assume », dénonce Boris Vallaud (PS)

Après les avoir soumises à un défenseur du projet, le député LREM Olivier Véran, nous les avons transmises à un opposant à la réforme. Le député des Landes Boris Vallaud, porte-parole du groupe socialiste à l’Assemblée, dénonce un texte qui va faire « des perdants ». La réforme des retraites entame son chemin législatif. Le projet de loi du gouvernement est examiné par une commission spéciale dès ce lundi à l’Assemblée nationale, préalable au débat public qui s’ouvrira le 17 février dans l’hémicycle.

Après avoir donné l’opportunité à un député de la majorité et spécialiste du sujet, Olivier Véran, d’y répondre, 20 Minutes a soumis vos questions à un autre connaisseur du dossier, le député socialiste des Landes Boris Vallaud, opposé à cette réforme.