background preloader

Royal Dutch Shell

Facebook Twitter

Performance sociale

Performance commerciale. Performance financière. Problématique. Shell annonce une réduction de ses investissements. La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise a annoncé, jeudi 30 janvier, une chute de 39% de son bénéfice net, à 16,4 milliards de dollars.

Shell annonce une réduction de ses investissements

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jean-Michel Bezat Le nouveau patron de Royal Dutch Shell, Ben van Beurden, aurait souhaité une entrée en scène plus brillante. Mais depuis son avertissement sur résultats du 17 janvier – le premier en dix ans –, on savait que les résultats 2013 de la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise seraient mauvais. Shell souhaite racheter BG, numéro 3 britannique de l'énergie - L'Usine de l'Energie. En mettant la main sur le numéro trois britannique BG, Shell, qui est le numéro un devant BP, pourrait renforcer des positions déjà dominantes dans le secteur du gaz et réduire l'écart avec l'américain Exxon Mobil, première "major" mondiale.

Shell souhaite racheter BG, numéro 3 britannique de l'énergie - L'Usine de l'Energie

BG, qui pèse 31,2 milliards de livres (46,2 milliards de dollars) en Bourse, a fait état de discussions avancées avec Shell, dont la capitalisation boursière est de 136,6 milliards de livres, après que le Wall Street Journal a, le premier, fait état de ces pourparlers. "Il n'y a aucune certitude quant au lancement d'une offre sur BG", déclare BG dans un communiqué, précisant que Shell doit annoncer ses intentions d'ici le 5 mai. Le groupe pétrolier anglo-néerlandais s'est refusé à tout commentaire. coup d'envoi d'une vague de fusions-acquisitions ? Avec Reuters (Narottam Medhora et Sai Sachin R, Greg Roumeliotis ; Patrick Vignal et Benoît Van Overstraeten) Shell passe à l’offensive - Pétrole. L.

Shell passe à l’offensive - Pétrole

D. Royaume-Uni , L'Usine de l'Energie , Shell Publié le Après les rapprochements de parapétroliers (Halliburton et Baker Hughes, Technip et FMC), tout le monde attendait que les majors pétrolières entrent dans la danse. Ce mouvement de consolidation est favorisé par les cours très bas du pétrole. Pétrole au Maroc : puits sec au large de Tarfaya pour Cairn qui abandonne l'exploration - L'Usine Maroc. Râté !

Pétrole au Maroc : puits sec au large de Tarfaya pour Cairn qui abandonne l'exploration - L'Usine Maroc

Cairn Energy qui opérait un forage offshore d'exploration avec Genel Energy plc pour la prospection de pétrole au sud du Maroc a déclaré avoir "bouché et abandonné" le puits Juby maritime 1 (JM1) situé à 38 km au large de Tarfaya selon un communiqué publié le 17 mars. Le puits s'enfonçait 3711 mètres de profondeur sous le fond marin. Attitude PRUDENTE L'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) marocain est associé, c'est une obligation légale, au projet dont Cairn détient 37%.

Le résultat a été officialisé simultanément par une communication de l'ONHYM. "L’objectif principal du forage JM-1 a été rencontré à la profondeur de 3 490 m. Malgré tout, pour en savoir plus, des examens documentaires seront entrepris. L'exploration pétrolière est un sujet qui suscite de très fortes attentes au royaume. Aujourd'hui, une trentaine de forage onshore ou offshore sont prévus dans le pays, des travaux conduits par le secteur privé mais supervisé par l'ONHYM. Nasser Djama. Vision à un siècle chez Shell - Pétrole. Chez Shell, la prospective fait partie du cœur de métier.

Vision à un siècle chez Shell - Pétrole

Le pétrolier anglo-néerlandais pratique l’exercice de manière régulière depuis quarante ans. Tous les quatre à cinq ans, il établit des scénarios afin de décrire l’évolution du secteur énergétique au cours des prochaines décennies. Les analyses portent de plus en plus sur l’environnement, sur la stabilité politique et sur l’économie. Depuis 1990, les conclusions très détaillées sont rendues publiques. "Les prévisions macroéconomiques sont volatiles […]. Les dernières versions des deux scénarios de Shell, baptisés Montagnes et Océans, portent jusqu’en 2100, au lieu de 2050 auparavant. La scenarios team utilise des outils de simulation qui décrivent l’évolution des zones géographiques mais aussi des secteurs économiques. Shell a reçu l'accord définitif des Etats-Unis pour forer au Pôle Nord - L'Usine de l'Energie. Après ses réparations, le Fennica a obtenu l'autorisation de forer dans l'Arctique Royal Dutch Shell va pouvoir forer dans l'Arctique.

Shell a reçu l'accord définitif des Etats-Unis pour forer au Pôle Nord - L'Usine de l'Energie

Quand dix dirigeants pétroliers et gaziers s'engagent ensemble pour le climat - L'Usine de l'Energie. 8 des 10 directeurs généraux des entreprises membres de l'OGCI, l'initiative climat du pétrole et du gaz (Source : OGCI) C’est historique, dix dirigeants d’entreprises pétrolières et gazières, fournissant à elles-seules 10 % de l’énergie mondiale, se sont réunis pour une déclaration commune.

Quand dix dirigeants pétroliers et gaziers s'engagent ensemble pour le climat - L'Usine de l'Energie

Ils sont membres de l’OGCI, l’initiative climatique du pétrole et du gaz, pour tenter de résoudre les problématiques climatiques et assurer la transition vers une énergie moins carbonée. BG Group, BP, Eni, Pemex, Reliance Industries, Repsol, Saudi Aramco, Shell, Statoil et Total se rassemblent pour apporter leur soutien aux négociations qui tiendront lors de la COP21, la conférence internationale sur le climat qui se tiendra en fin d’année à Paris. Ce collectif tentera de mettre en œuvre des solutions pour limiter le réchauffement climatique de 2 degrés, l’objectif fixé par la COP21.

"Notre ambition future est un future à 2°C. Un objectif difficile à atteindre Les 10 membres de l’OGCI sont unanimes. Shell prévoit un bénéfice divisé par deux avec la crise du pétrole - L'Usine de l'Energie. Après le PDG de Total qui a annoncé hier que les résulats de son groupe seront en baisse de 20% cette année, c'est au tour de Royal Dutch Shell d'anticiper un bénéfice divisé par près de deux pour les trois derniers mois de 2015 en raison de la chute de 24% des cours du brut sur la période.

Shell prévoit un bénéfice divisé par deux avec la crise du pétrole - L'Usine de l'Energie

Plongeon qui s'est encore accéléré avec le changement d'année puisque l'or noir est en perte de 25% depuis le début de 2016. Le géant pétrolier anglo-néerlandais a ainsi livré ce mercredi 20 janvier des premiers éléments de résultats une semaine avant que ses actionnaires ne se réunissent pour se prononcer sur son projet de rachat de BG Group pour 47 milliards de livres (60,8 milliards d'euros). Dans un communiqué, Shell précise que son résultat courant ajusté des trois derniers mois devrait ressortir à un niveau compris entre 1,6 et 1,9 milliard de dollars (1,5 à 1,7 milliard d'euros) contre 3,26 milliards il y a un an.

Avec Reuters (Bertrand Boucey et Benoît Van Overstraeten pour le service français) Shell signe un accord, Total négocie de nouveaux contrats - L'Usine de l'Energie. Les analystes voient dans ces accords la volonté des grandes compagnies pétrolières de continuer de faire des affaires en Iran en dépit du risque de voir Donald Trump, élu à la Maison blanche le mois dernier, remettre en question l'accord sur le nucléaire qui a mis fin aux sanctions frappant Téhéran.

Shell signe un accord, Total négocie de nouveaux contrats - L'Usine de l'Energie

Shell signera trois protocoles d'accord à Téhéran pour développer les champs pétroliers d'Azadegan-Sud et de Yadavaran et le champ gazier de l'île de Kish, a précisé le responsable du ministère iranien du Pétrole. Les deux champs pétroliers se situent à la frontière irakienne. Un porte-parole de Shell a confirmé la signature d'une lettre d'intention avec la compagnie nationale Nioc (National Iranian Oil Company) "en vue d'explorer des domaines potentiels de coopération". Il n'en a pas dit davantage, expliquant que les détails des opportunités à explorer étaient "confidentiels". Shell va vendre 70 % de ses stations en France. Le groupe pétrolier a mis en vente 240 de ses 340 stations-service françaises.

Shell va vendre 70 % de ses stations en France

Il va répartir ses activités entre l'Inde, l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Angleterre. Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell prévoit de vendre 70 % de ses stations-service françaises et de supprimer quelque 400 postes en France sur un total de 1 200 salariés, rapportent Les Echos, mercredi 6 mai. Shell a mis en vente 240 stations-service sur un total de 340 en France, écrit le quotidien économique, sans citer de source. Les stations restantes seront recentrées sur les grands axes. L’avenir de l’énergie - France. Répondre à la demande - France. Améliorer la production pétrolière :Lorsqu'un gisement pétrolifère atteint la fin de sa durée de vie normale de production, il reste jusqu'à deux tiers des ressources dans le sol. La récupération de ce volume est trop onéreuse pour qu'il soit produit avec les moyens classiques.

Mais les nouvelles techniques de récupération assistée du pétrole permettent de faire remonter davantage de pétrole à la surface, à un prix économique. Ces techniques utilisent la chaleur, des gaz solvants ou d'autres agents chimiques qui modifient les propriétés d'écoulement du pétrole et facilitent sa production. Le sort des géants du pétrole dépendra de leur dividende - Le Temps. «Depuis l’automne dernier, j’achète des actions Royal Dutch Shell pour mes enfants», nous avoue l’associé d’une société de gestion d’actifs. «Si le management de Shell réduit son dividende, ce serait une première depuis 1945 et cela signifierait, à mon avis, que la moitié de l’industrie pétrolière est en faillite», ajoute-t-il.

Matthias Müller, analyste auprès de Credit Suisse, partage ce point de vue mais s’attend «à un premier semestre encore compliqué pour cette branche». Pourquoi acheter? ROYAL DUTCH SHELL-A Cours Action RDSA, Cotation Bourse Euronext Amsterdam.