background preloader

Branding culturel

Facebook Twitter

Thriving with the crowd: Marketing with (and against) the New Influence Peddlers. Crowd-culture changes the rules of social marketing…or does it? Le branding culturel sur les médias sociaux, la forme la plus efficace de marketing de contenu. LA BRAND CULTURE, LE NOUVEL ELDORADO DES MARQUES. Concept récent, la Brand Culture (ou culture de marque) est, selon Daniel Bô (QualiQuanti) : « La façon qu’a la marque de s’inscrire comme agent culturel dans une interaction à double sens : elle puise dans son environnement culturel et elle produit elle-même des effets culturels, fait évoluer les modes de vie et crée les tendances de demain ».

LA BRAND CULTURE, LE NOUVEL ELDORADO DES MARQUES

I. La Brand Culture, une stratégie culturelle de marque. L’exemple du co-branding culturel : une solution au désengagement de l’Etat ? En faisant appel à des artistes, les marques recherchent une innovation dans leur communication et leur image de marque.

L’exemple du co-branding culturel : une solution au désengagement de l’Etat ?

Une définition du co-branding culturel : l’association entre art et marque Le co-branding culturel constitue une véritable jonction entre l’art et la marque.[1] Sa spécificité : associer une marque et un bien culturel ou un artiste. Son but premier : faire de la publicité partagée. D’une part l’entreprise communique différemment en interne et en externe par un message « humaniste » ; D’autre part, l’artiste trouve un financement et gagne en notoriété auprès d’un certain public.

Le brand content comme pilier de la stratégie culturelle de marque - Revolution 9. Article Il y a quelques semaines, Publicis et Nous et le Monde Publicité ont organisé la première édition des rencontres du Luxe.

Le brand content comme pilier de la stratégie culturelle de marque - Revolution 9

Ce tout nouvel évènement avait pour premier thème « La Construction de l’Engagement : du Fantasme à l’Expérience vivante ». Parmi les 9 tendances présentées, après les avoir étudiées, on remarque rapidement que celles-ci peuvent bien entendu s’adonner au luxe mais également à d’autres domaines comme l’agro-alimentaire, les prêt-à-porter ou l’automobile. En effet, certaines tendances évoquées comme la Gamification ou la Racine² ne concernent pas uniquement les annonceurs du luxe. Brand content & brand culture – The brandnewsblog l Le blog des marques et du branding. Vous l’avez sans doute remarqué : sur le BrandNewsBlog, je n’ai jamais hésité à relayer les pensées et théories un brin « iconoclastes ».

Brand content & brand culture – The brandnewsblog l Le blog des marques et du branding

Comme le faisait d’ailleurs observer Jean-Luc Godart, à qui l’on reprochait de faire partie de ces « déboulonneurs de statues » qui restent volontiers en marge, « la marge est aussi ce qui fait tenir les pages du cahier ensemble ». Et il arrive souvent que les penseurs et artistes les plus iconoclastes s’avèrent aussi être de grands visionnaires… Douglas Holt, fondateur et président du Cultural Strategy Group, fait incontestablement partie de ces marketeurs à la fois iconoclastes et visionnaires, qui ne cultivent ni la langue de bois ni le prêt-à-penser. Dans un article passionnant, paru cet été dans la Harvard Business Review¹, l’ancien professeur à la Harvard Business School et à l’université d’Oxford pose les bases d’une discipline encore toute jeune, le branding culturel. Brand culture. Le branding culturel sur les médias sociaux, la forme la plus efficace de marketing de contenu Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière, auteure. 15 ans d'expérience.

Le branding culturel n’est pas le branding de la culture (dans le sens généralement admis), c’est plutôt la forme la plus efficace de marketing de contenu.

Le branding culturel sur les médias sociaux, la forme la plus efficace de marketing de contenu Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière, auteure. 15 ans d'expérience

C’est le constat particulièrement bien documenté qui était présenté dans l’article Branding in the Age of Social Media du Harvard Business Review. En fait l’auteur, Douglas Holt, présente que les plus grands succès des marques sur les médias sociaux, ont en commun d’avoir su capitaliser sur des sous-cultures émergentes qu’il nomme « crowdculture » (qui est en fait une contre-culture du moment). Ces sous-cultures ont la particularité d’avoir des adeptes particulièrement dédiés à ses symboles et iconographies et d’être efficaces à amplifier les messages auxquels ils s’identifient, donnant une visibilité particulièrement efficace aux marques qui s’y accolent. L’auteur donne de nombreux exemples éloquents comme la chaîne Chipotle (préscandale de E. coli) qui s’est positionnée comme étant une chaîne contre l’alimentation industrielle. Le branding (stratégie culturelle) au service d'une identité de marque cohérente et inspirante. Stratégie de long terme pour donner de la consistance à une marque, le branding est souvent considéré comme un simple impératif marketing.

Le branding (stratégie culturelle) au service d'une identité de marque cohérente et inspirante

Mais il ne s’agit pas seulement de faire connaître sa marque grâce à des campagnes publicitaires : le branding, c’est la création d’une culture de marque porteuse de valeur pour le client. D'après l'article Brands and branding de Douglas B. Holt, fiche de lecture rédigée par Marine Baudin-Sarlet de QualiQuanti. Téléchargement Brands-and-branding Qu’est-ce que le branding ? Cultural Branding : la marque comme agent culturel. De nos jours, nous sommes, en tant que consommateurs, constamment entourés de marques qui, au-delà de remplir leurs fonctions premières, véhiculent tout un système de symboles et de valeurs que nous utilisons pour construire notre propre identité.

Cultural Branding : la marque comme agent culturel

Ces marques, capables de produire un tel effet, atteignent le rang suprême de marque iconique, concept développé par le chercheur Holt au cours des années 2000 et dont les travaux appuient cet article… Plus que de simples productrices de bénéfices pour les consommateurs, les marques produisent des significations à travers la construction d’histoires particulières, nommées mythes identitaires, que les consommateurs vont utiliser pour surmonter leurs désirs et anxiétés identitaires. Le marketing est ainsi mobilisé pour permettre de créer ces mythes en adéquation avec le contexte culturel de la marque et véhiculer notamment à travers les publicités. Crédit images : Dustin Edward Arnold, Coca-Cola Enterprises, Anheuser-Busch InBev.