background preloader

Général

Facebook Twitter

Spiritual tourism has a bright future in Asia. Le tourisme solidaire : histoire, définition et engagements. Depuis un peu plus d’une dizaine d’années maintenant vous devez entendre parler du tourisme solidaire, un tourisme alternatif qui attire de plus en plus de voyageurs.

Le tourisme solidaire : histoire, définition et engagements

Un tourisme atypique qui se veut de respecter les communautés d’accueil, leurs us et coutumes tout en participant au développement local. Pas à l’abri des critiques et des clichés, il a fallu quelques années pour que le tourisme solidaire ait totalement gagné sa place dans les offres des tour-opérateurs. Revenons sur l'histoire et les engagements de ce tourisme d’ « aujourd’hui ». Tourisme solidaire - Définitions des formes de tourisme responsable. Ritimo, le très sérieux réseau d’information et de documentation pour le développement durable et la solidarité internationale, a défini le tourisme solidaire comme “s'inscrivant à la fois dans une perspective "responsable" et "équitable", mais plus directement associé à des projets de solidarité : soit que le voyagiste soutienne des actions de développement, soit qu'une partie du prix du voyage serve au financement d'un projet de réhabilitation ou d'un projet social.

Tourisme solidaire - Définitions des formes de tourisme responsable

Il insiste particulièrement sur : - La sensibilisation des voyageurs et la préparation au voyage,- Les possibilités de contact avec la population locale : rencontres, activités culturelles, logement chez l'habitant.- Les problématiques environnementales : sensibilisation et responsabilisation des voyageurs, gestion des déchets, gestion des ressources.- L'implication dans un ou plusieurs projets de développement local déterminés par la population d'accueil- Les retombées économiques locales” Tourisme solidaire. Le tourisme : une activité économique qui bénéficie surtout aux pays riches En atteignant 12% du PIB mondial et 8% de l’emploi (soit 200 millions de personnes concernées), le tourisme est devenu une activité incontournable de l’économie mondiale et ne cesse d’augmenter.

Tourisme solidaire

En effet, le nombre de touristes est passé de 25 millions en 1950 à 700 millions en 2002, et l’Office Mondial du Tourisme prévoit 1.6 milliard de voyageurs en 2020. Depuis le début des années 80, les pays du Sud ont augmenté considérablement leur participation au tourisme international. Tourisme humanitaire : solidarité ou condescendance ? - En voici quelques extraits… (l’intégralité du dossier est accessible sur le site du journal – lien en fin d’article) Depuis quelques années, de plus en plus de particuliers décident de lier l’utile à l’agréable en optant pour des vacances « humanitaires », des vacances qui ne sont pas uniquement centrées sur la découverte d’un pays et d’une culture mais qui intègrent une participation à des projets d’aide aux populations locales. « Le tourisme humanitaire », aussi appelé « volontourisme », et malheureusement aussi parfois « tourisme solidaire », peut prendre plusieurs formes : initiative individuelle, bénévolat au sein d’une association ou séjour humanitaire organisé par une agence.

Tourisme humanitaire : solidarité ou condescendance ? -

Et les missions proposées sont variées : distribution de matériel ou de nourriture, éducation, travail dans des orphelinats ou même dans des hôpitaux. Qu'est-ce que le wwoofing? : Le WWOOFING : Dossier pratique de voyage. Tout commence en Angleterre L’histoire du wwoofing débute à Londres grâce à une citadine en manque de nature, Sue Coppard.

Qu'est-ce que le wwoofing? : Le WWOOFING : Dossier pratique de voyage

Afin de s’échapper de la capitale le temps d’un week-end, la Londonienne contacte des fermes pour leur proposer ses services. Ayant posté une petite annonce dans un journal pour trouver des compagnons intéressés par cette expérience, elle se rend vite compte que de nombreux citadins rêvent, comme elle, de passer du temps à la campagne. Le premier essai a lieu dans une ferme bio-dynamique du Sussex en 1971. Culture contact - Evaluation de voyageurs 54 : Agence de voyage du tourisme solidaire - La sélection tourisme-solidaire.uniterre.com. Nous avons décidé de recueillir des retours d'expériences pour mieux guider les voyageurs dans leur choix d'un opérateur ou simplement pour faire connaitre la réalité d'une expérience de voyage solidaire... 54) Prénom (s) : Hervé et Nadine Mois, année et pays de voyage : août 2016 Equateur CULTURE CONTACT – 8 Boulevard du Rivelin - 34150 GIGNAC - +33 (0)4 67 59 75 76 - Évaluation suivante...

Culture contact - Evaluation de voyageurs 54 : Agence de voyage du tourisme solidaire - La sélection tourisme-solidaire.uniterre.com

Retour à la première évaluation Retour à la seconde évaluation. "Tourisme solidaire", gare aux arnaques! Envie de vous rendre utile cet été?

"Tourisme solidaire", gare aux arnaques!

Pensez au volontariat. Le principe: vous partez pendant une courte période, sur un chantier par exemple, pour nettoyer une plage, faire de l’animation pour des enfants dans les pays en développement. Si vous êtes comptable, ingénieur, enseignant, vous pouvez aider des populations qui manquent de ressources… Mais attention aux déconvenues! Verser 2500 euros pour aller construire un puit au fin fond de l’Afrique du Sud, ce n’est pas possible pour tout le monde.