background preloader

Sarko et son héritage à la France 2012

Facebook Twitter

Rapport Cour des comptes bilan Sarkozy. La Cour des comptes vient de rendre son rapport sur le bilan de Sarkozy.

Rapport Cour des comptes bilan Sarkozy

Dans son rapport sur le bilan de Sarkozy, la Cour des comptes estime que le gouvernement Ayrault devra trouver 40 milliards d’euros afin de réduire le déficit public à 3% en 2013. Selon la Cour des comptes, la France doit trouver 6 à 10 milliards d’euros en 2012 ( voir Hollande: de la croissance à la rigueur) et devra encore trouver 33 milliards d’euros supplémentaires en 2013 pour que le gouvernement puisse tenir ses objectifs de réduction des déficits. Nicolas Sarkozy, le Terminator de l'UMP. Qui suis-je ? Je montre la plupart du temps une grande impulsivité dans mes actions.

Qui suis-je ?

Je fais également preuve d’une non moins grande irritabilité qui peut être déclenchée par les évènements les plus anodins. Je suis indifférent aux autres, insensible à eux, imperméable à leurs sentiments et à leurs problèmes. Corollaire évident : je montre une forte tendance au narcissisme, à l’égotisme et à l’omnipotence. Je suis, au sens propre, irresponsable, et je refuse de me plier aux lois, aux règles sociales et, de manière générale, aux contraintes qui me sont imposées. De surcroit, je refuse de voir la réalité en face : c’est elle qui doit s’adapter à moi et non l’inverse. Je souffre parfois de bouffées délirantes caractérisées par un fort sentiment de persécution, le cas échéant provoquées par des sujets mineurs.

Je mens et je manipule avec le plus parfait cynisme pour parvenir à mes fins, aussi bien par intérêt que par plaisir. Je suis... je suis... Eh oui, gagné : je suis un psychopathe ! France 2007-2012 : de la faillite à la ruine en seulement 5 ans ! Nous avons désormais tous les chiffres.

France 2007-2012 : de la faillite à la ruine en seulement 5 ans !

Incontestables, ils valent mieux qu'un long discours et qu'une dispute purement stérile et politicienne entre la droite et la gauche. Allons droit aux chiffres et voyons le bilan 2007-2012, enfin totalement disponible. Dette de l'État stricto sensu (source AFT (Agence France Trésor), "encours de la dette négociable") : - en 2007 = 921 milliards ; en 2012 = 1 386 milliards. Soit + 465 milliards (hors organismes sociaux et collectivités territoriales (voir infra) Dette de la France au sens de Maastricht (source INSEE, chiffres au 3ème trimestre 2012) comprenant toutes les dettes : État + organismes sociaux et collectivités territoriales : - en 2007 = 1 221,1 milliards ; en 2012 = 1 818,1 milliards.

Réflexions sur le lamentable épisode sarkozyste. A peine quelques mois après l’éviction peu glorieuse de l’Elysée de son orgueilleux inventeur, le sarkozysme apparaît d’ores et déjà comme la plus pesante aberration politique de l‘histoire de la nation française.

Réflexions sur le lamentable épisode sarkozyste

Perte de son indépendance dans le monde, baisse du niveau intellectuel de la population, économie en berne, endettement record, exacerbation des communautarismes, division des Français, stigmatisation des plus défavorisés et des intellectuels, délinquance en hausse partout, abêtissement généralisé, règne de la télécon comme jamais… Le passage de Sarkozy à la tête du pouvoir aura été un très fâcheux et particulièrement néfaste accident de parcours dans la gestion politique et économique du pays. Elire un président, en 2007, qui avait clairement pour priorité de gouverner pour les riches et de s'enrichir lui-même a été la plus grosse bourde que les Français aient commis depuis des siècles... Après Villeneuve, les langues se délient à l'UMP. Au lendemain des résultats de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot, l'ancien ministre UMP Hervé Novelli relance l'inventaire du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Après Villeneuve, les langues se délient à l'UMP

L'électrochoc provoqué par le score du FN au second tour de la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot a ouvert la boîte de Pandore à gauche, libérant la parole de tous ceux qui jugent que la première année du quinquennat n'a pas été à la hauteur des attentes. Et s'il ouvrait aussi la boîte de Pandore à droite? L'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui avait appelé dès le lendemain de l'élection présidentielle de 2012 au droit d'inventaire du quinquennat de Nicolas Sarkozy, avait été peu suivi à l'UMP. Le désastreux bilan économique de Nicolas Sarkozy. N’oublions jamais : « Je veux une république irréprochable … »

Le désastreux bilan économique de Nicolas Sarkozy

L'héritage : Le vrai bilan complet des 5 ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée. J'ai la nette impression qu'un grand nombre de Français ont oublié les quelques années passées et le bilan que la gauche a trouvé à son arrivée récente au pouvoir.

L'héritage : Le vrai bilan complet des 5 ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée

Alors il m'a semblé intéressant de dresser un bilan le plus complet possible pour que les mémoires des cancres et des poissons rouges y compris dans la presse, puissent se remémorer d'où l'on vient et dans quel état Sarkozy a laissé la France.A l'image de son parcours personnel au RPR puis à l'UMP, son quinquennat aura été chaotique, lui qui vantait aux Français une "République irréprochable". (Mise à jour 11 mars 2014 ci-dessous) Sarkozy, multi récidiviste de la défaite. La plupart des caciques de l’UMP et des éditorialistes au service de la droite le clament sans cesse, comme pour se rassurer : Sarkozy est un battant, une « bête de campagne », capable de déjouer les pronostics les plus défavorables.

Rien n’est plus faux, et l’histoire nous le montre de manière éclatante : Sarkozy est avant tout un « looser »... On peut se gausser des attitudes de matamore et des rodomontades d’un président sortant parfois à la limite du ridicule au cours du mandat qui s’achève. Il serait toutefois bien imprudent, voire dangereux, de sous-estimer ses capacités à gagner le prochain scrutin présidentiel.

Car le candidat UMP, actuellement donné battu dans toutes les enquêtes d’opinion, n’hésitera pas à utiliser toutes les ficelles, y compris les plus grossières, pour se faire réélire. Qui suis-je ? Sarkozy, multi récidiviste de la défaite. Sarkozy : tant que son spectre planera, l'UMP n'arrivera pas à se reconstruire. Nicolas Sarkozy au Parc des princes le 29 septembre 2012 (B.LANGLOIS/AFP).

Sarkozy : tant que son spectre planera, l'UMP n'arrivera pas à se reconstruire

Voilà bientôt 10 mois que François Hollande est président de la République. En 10 mois, il a eu le temps de faire ratifier tel quel un Traité européen qu'il avait pourtant promis de renégocier. L'héritage : Le vrai bilan complet de Nicolas Sarkozy. J'ai la nette impression qu'un grand nombre de Français ont oublié les quelques années passées et le bilan que la gauche a trouvé à son arrivée récente au pouvoir.

L'héritage : Le vrai bilan complet de Nicolas Sarkozy

Alors il m'a semblé intéressant de dresser un bilan le plus complet possible pour que les mémoires des cancres et des poissons rouges y compris dans la presse, puissent se remémorer d'où l'on vient et dans quel état Sarkozy a laissé la France.A l'image de son parcours personnel au RPR puis à l'UMP, son quinquennat aura été chaotique, lui qui vantait aux Français une "République irréprochable". On ne peut pas affirmer que ces cinq années passées auront été un fleuve tranquille puisque émaillées d'affaires, scandales, magouilles et condamnations en tout genre, "mouillants" ministres et entourage voire l'ex chef de l'Etat lui-même. Pour mémoire, voici donc "les affaires" du quinquennat de Sarkozy, elles ont pour nom : (Mise à jour 11 mars 2014 ci-dessous) - 1 789,4 milliards d'euros dette publique soit 89,3% du PIB fin mars 2012.

La deuxième défaite électorale de Nicolas Sarkozy. Copé ne manque pas d'air, tu parles d'un bilan ! Infographie: le bilan économique de Nicolas Sarkozy. 55 % des Français ne regrettent pas Sarkozy à l'Élysée. DESPOTE. Libye-Syrie : la lourde erreur de Nicolas Sarkozy. Après Sarkozy, la rigueur, c'est maintenant ! Il était attendu, ce rapport d'audit réclamé par François Hollande.

Après Sarkozy, la rigueur, c'est maintenant !

Il est arrivé en ce premier jour de juillet, à point nommé: deux jours avant le discours de politique générale de Jean-Marc Ayrault. Didier Migaud, le président de la Cour des Comptes, confirma ce que nous savions déjà: les comptes publics sont dans un état désastreux. Et les ténors de l'UMP répondirent, presque soulagés: « vous voyez, ce n'est pas si grave! Les présidents ont les scandales qu'ils méritent. Après les perquisitions chez Nicolas Sarkozy, mardi, dans l'affaire Bettencourt, votre parti pris est historique et politique : les présidents ont les scandales qu'ils méritent. Que voulez-vous dire ? Je ne sais pas si Nicolas Sarkozy est coupable de quoi que ce soit dans l'affaire Bettencourt - la justice elle-même l'ignore.

Mais ce n'est sûrement pas un hasard si le boulet judiciaire de Nicolas Sarkozy est cette affaire qui est un condensé de la proximité malsaine avec les grandes fortunes qui lui a été reprochée depuis la soirée du Fouquet's. Le soupçon judiciaire est le miroir de l'erreur politique qu'a été le bouclier fiscal - et il est clair que Nicolas Sarkozy s'est enferré des deux côtés, par ses maladresses, ses provocations et son entêtement, et en laissant penser que son pouvoir était celui des privilégiés.

Est-ce qu'on peut tirer d'autres enseignements des affaires qui ont touché les prédécesseurs de Nicolas Sarkozy ? Avec des interprétations différentes, oui. Crise de l'euro - Le péché originel de Deauville. Faire baisser à tout prix les taux d'emprunt de l'Italie et de l'Espagne. Voilà à quoi se résument finalement les objectifs du sommet européen de jeudi et vendredi. Dixième mois des bourses étudiantes : l'oubli du gouvernement Sarkozy. Le dixième mois de bourses promis par l'ancienne majorité aux étudiants représente 150 millions d'euros par an non financés, a déploré jeudi le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, entre autres "impasses" budgétaires laissées, selon lui, par le gouvernement Fillon.

"Il y a une impasse identifiée et qui ne pourra pas être contestée, c'est le dixième mois de bourse pour les étudiants et c'est 150 millions d'euros", a déclaré Jérôme Cahuzac, assurant qu'il sera tout de même versé aux intéressés, "au nom de la continuité de l'État". "Cette mesure a été annoncée et, très cyniquement, n'a pas été financée", a souligné le ministre, alors que le gouvernement met la dernière main à un projet de loi de finances rectificative.

Ce "collectif budgétaire", qui sera présenté mercredi en conseil des ministres, doit permettre à la France de respecter ses engagements internationaux en 2012. SARKOFRANCE. Sarkozy : "Il n'y a eu aucun cadeau aux riches". Vraiment ? "Le Nouvel Observateur" décerne trois Pinocchios à Nicolas Sarkozy pour son intervention jeudi 5 avril lors de la conférence de presse visant à présenter son programme présidentiel. En effet, le chef de l'Etat a affirmé que la fiscalité avait augmenté pour les plus aisés, avant de conclure : "Il n'y a eu aucun cadeau aux riches depuis que je suis président" Faux.

Comme le révèle une étude de Terra Nova, "think tank" proche du PS, les ménages les plus favorisés - les 10% des contribuables aux revenus les plus élevés, à partir de 3.786 euros par mois - ont reçu 18,5 milliards durant le quinquennat. 735 millions d'euros : la facture salée du bouclier fiscal en 2011. Le "bouclier fiscal", mesure emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy a coûté 735 millions d'euros à l'Etat en 2011, révèle "Le Parisien/Aujourd'hui en France" dans son édition daté du mardi 26 juin. Roselyne Bachelot, la rupture tardive - Page 2.

Les cadeaux " surprise" de Nicolas Sarkozy. Veolia Transdev: les secrets d'un méga-sinistre financier.