background preloader

Environnement Economique

Facebook Twitter

Les Français totalement angoissés par leur situation financière future. Le moral des ménages, sur lesquels le gouvernement compte pour soutenir l'économie, a flanché en avril, avec un recul de 3 points de l'indicateur qui le mesure, à 85 points, a annoncé mardi 29 avril l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Les Français totalement angoissés par leur situation financière future

Cet indicateur reflète en particulier la plus forte baisse depuis mai 1993 de l'opinion des Français sur leur "situation financière personnelle future" (-11 points pour cet indicateur précis). Réforme de la fiscalité : les pistes des élus et des entreprises. Vers 8 milliards d'euros de baisse d'impôts pour les entreprises - 21 mars 2014. Le groupe de travail chargé de réfléchir à une évolution de l'impôt sur les sociétés (IS) dans le cadre des Assises de la fiscalité des entreprises préconise une baisse massive de ce prélèvement, selon un relevé de conclusions obtenu par Reuters.

Vers 8 milliards d'euros de baisse d'impôts pour les entreprises - 21 mars 2014

A défaut, ces experts, parlementaires et représentants des entreprises, qui doivent rendre leurs propositions mardi 25 mars aux ministres de l'Economie et du Budget, recommandent une baisse des taxes sur les facteurs de production, en particulier de la contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S). De son côté, le quotidien économique Les Echos estime que la baisse de la fiscalité des entreprises envisagée par l'exécutif pourrait aller jusqu'à huit milliards d'euros.

Un montant légèrement inférieur à ce que le président du Medef, Pierre Gattaz, souhaitait mardi dernier - il évoquait dix milliards d'euros partagés à égalité entre IS et impôts sur la production, dont la C3S. Les retraites complémentaires seront bien gelées en 2014. Comptes non déclarés au Luxembourg: les Français sont piégés. Mardi 11 mars, l'Autriche et le Luxembourg ont consenti, après cinq ans d’opposition acharnée, à ne plus bloquer la directive européenne sur la fiscalité de l'épargne.

Comptes non déclarés au Luxembourg: les Français sont piégés

Les deux pays vont donc, dans les prochains mois, mettre en place ce qu’on appelle pudiquement un "échange automatique d'informations" sur les comptes de leurs clients étrangers. En clair, c’est la fin du secret bancaire. L'Association des banques et banquiers du Luxembourg (ABBL) évalue les avoirs en gestion privée à 300 milliards d'euros, dont plus de la moitié appartiennent à des ressortissants de l'UE, qui ne bénéficieront plus du secret bancaire vis-à-vis du fisc. Parmi les détenteurs de ces avoirs, entre 100 et 150.000 Allemands et environ 80.000 Français. Quelles seront, pour eux, les conséquences pratiques? Comment concrètement cet échange automatique se fera-t-il ? Tracfin révèle la face cachée du Bitcoin et des autres monnaies virtuelles. Depuis six mois, Tracfin, la cellule de lutte contre le blanchiment de Bercy, a demandé à l’une de ses jeunes recrues de plancher de manière approfondie sur les monnaies virtuelles.

Tracfin révèle la face cachée du Bitcoin et des autres monnaies virtuelles

CV du limier : des études en géographie doublées d’une formation d’actuaire… "Nous aimons les profils originaux, les gens qui aiment mener des traques", explique Jean-Baptise Carpentier, qui dirige Tracfin. Et une telle volonté d’enquêter, il en faut pour se plonger dans la jungle des monnaies virtuelles sur Internet. Bitcoin est désormais largement connu, notamment après la faillite retentissante de la plateforme MtGox. Mais on croise aussi sur le web Liqpay, Rupay, Paxum, Intellect money… Une zone grise de la finance se dessine.

Prêts en francs suisses: BNP-Paribas attaquée par ses clients. Quelque 400 emprunteurs ont assigné lundi 3 mars une filiale de BNP-Paribas, qui leur avait octroyé des prêts immobiliers en francs suisses dont les remboursements en euros se sont accrus avec la dépréciation de la monnaie européenne.

Prêts en francs suisses: BNP-Paribas attaquée par ses clients

Au total, 40 millions d'euros de dommages et intérêts sont réclamés par les plaignants, dont plus d'une cinquantaine étaient présents lundi au tribunal de grande instance de Paris pour le dépôt des assignations au civil. Au pénal, une information judiciaire est ouverte depuis avril 2013 pour "pratique commerciale trompeuse". Au coeur des plaintes, le prêt immobilier Helvet Immo, conçu par BNP Paribas Personal Finance (BNP Paribas PF) et mis sur le marché en 2008-2009. De plus en plus de ménages surendettés. INFOGRAPHIE - En 2013, 223.012 dossiers de surendettement ont été déposés à la Banque de France, contre 220.836 l'année dernière.

De plus en plus de ménages surendettés

La CSG non déductible ferait 6,3 millions de perdants. Le gouvernement reste prudent sur cette idée lancée début février par deux députés socialistes.

La CSG non déductible ferait 6,3 millions de perdants

L'étude d'impact que vient de remettre le Haut conseil pour le financement de la protection sociale devrait le conforter dans cette attitude. Les Business Angels freinent leurs investissements. Crédits photo : shutterstock.com Avis de mauvais temps sur le financement.

Les Business Angels freinent leurs investissements

Le 5e « Baromètre des Business Angels »*, réalisé par l'association France Business Angels et BFM Business, dresse un bilan peu encourageant de l'activité du deuxième semestre 2013. La CNP embarrassée par la fin de son partenariat avec les Caisses d'Epargne. Le flottement était palpable jeudi 20 février, lors la présentation des résultats annuels de CNP, le premier assureur-vie français, coté en Bourse.

La CNP embarrassée par la fin de son partenariat avec les Caisses d'Epargne

Confronté à un choc stratégique majeur –le départ de son principal client et partenaire, BPCE– l’assureur parapublic n’avait pas de discours clair à tenir sur ce sujet. Mais une mousse qui ne trompait personne : sonné, l’assureur semblait en panne d’idées. Le Crédit Agricole enfonce BNP Paribas. "Nous publions les meilleurs résultats du secteur bancaire français pour l’année 2013".

Le Crédit Agricole enfonce BNP Paribas

Jean-Paul Chifflet, le directeur général du Crédit agricole SA (CASA), n’a pas boudé son plaisir lors de la présentation de ses résultats à la presse, hier soir. Le groupe Crédit agricole, c’est-à-dire sa structure cotée, Crédit Agricole SA, et les Caisses régionales, affichent pour 2013 un résultat net de 5,13 milliards d'euros. Mieux que BNP Paribas (4,8 milliards), empêtrée dans des provisions pour une amende aux Etats Unis. CASA seul (2,5 milliards) devance même la Société Générale (2,2 milliards) ! La comparaison est encore plus favorable sur le seul 4ème trimestre : 1,3 milliards pour la banque verte, 322 millions pour la Société générale et 127 millions pour BNP Paribas. BNP Paribas est poursuivie pour blanchiment à Monaco. Le procureur général de Monaco, Jean-Pierre Dréno a ouvert, ce mercredi 19 février, une information judiciaire pour "blanchiment et complicité de blanchiment" visant BNP Paribas Wealth Management, la filiale monégasque du groupe bancaire.

Le magistrat nous a confirmé qu’un juge d’instruction sera désigné "aujourd’hui ou demain" par le président du Tribunal de la Principauté. La banque est mise en cause pour un circuit financier suspect de chèques en provenance d’une vingtaine de pays africains, notamment de Madagascar, du Gabon et du Sénégal. En novembre dernier, l’ONG Sherpa avait porté plainte à Paris contre la filiale monégasque de la banque française pour "escroquerie aggravée en bande organisée, recel d’escroquerie, recel de fraude fiscale et blanchiment aggravé". L’association cherchait ainsi à faire pression sur la justice monégasque, qu’elle avait alertée dès avril 2013, pour qu’elle nomme un juge d’instruction. C’est chose faite. Pourquoi Bercy a du mal à faire rentrer l’impôt. La croissance française meilleure que prévu en 2013. +VIDEO - Sur l'ensemble de l'année 2013, la croissance atteint 0,3%. François Hollande salue "la confiance retrouvée par les acteurs économiques" et estime que "c'est de bon augure pour l'année qui vient".

De son côté, Pierre Moscovici estime qu'il faut "aller plus loin pour avoir des créations d'emplois, pour faire reculer le chômage".(...) Cet article est exclusivement réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Que pensez-vous des idées du Medef pour réduire le déficit de l'assurance chômage ? Réformer le système français d'assurance-chômage est devenu une urgence alors que le nombre de demandeurs d'emploi est à son plus haut historique (3,3 millions de personnes en métropole) et que la dette de l'Unédic devrait atteindre un niveau sans précédent cette année : 22,3 milliards d'euros. En pleine négociation avec les organisations syndicales, le Medef a dévoilé ce jeudi 13 février ses propositions dans un document dévoilé par les Echos. Des propositions décapantes qui ont suscité quelques critiques du côté du gouvernement.

Sont-elles si scandaleuses que cela ? Voire irréalistes ? Chaque jour, 170 entreprises françaises font faillite. En 2013, la France a subi 62.252 défaillances d'entreprises, soit près de 170 par jour. C'est 1,7% de plus qu'en 2012, selon des données provisoires arrêtées fin décembre et rendues publiques vendredi 7 février par la Banque de France. Le rythme de progression ralentit La Banque de France souligne malgré tout que le rythme annuel de progression des faillites ralentit: "Fin novembre 2013, les défaillances cumulées sur douze mois ont touché 62.485 unités légales. Ce nombre progresse de 3,3 % sur un an. Le gel des salaires des fonctionnaires est bien "sur la table" Bruno Le Roux, le chef de file des députés socialistes, a déclaré mercredi 12 février sur les ondes de France Info que le gouvernement est bien en train d'étudier le gel des salaires, de l'avancement et des promotions des fonctionnaires.

"Je sais que c'est sur la table. Je sais que Bernard Cazeneuve [le ministre du Budget, NDLR] aujourd'hui envisage ces mesures pour ensuite nous en faire la proposition au Premier ministre, au président de la République et à la majorité", reconnaît Bruno Le Roux. La mesure ferait partie d'un ensemble d'initiatives qui ont pour but de réaliser 53 milliards d'euros d'économies d'ici à 2017. Le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale met toutefois en garde le gouvernement : Je dis d'ores et déjà ici que dans la fonction publique, dans toutes les fonctions publiques, je serai attentif aux fonctionnaires qui sont aujourd'hui les plus modestes".

Défaillances d’entreprises record en 2013. Barclays supprime 12.000 emplois et augmente ses bonus. La gestion calamiteuse des retraites des professions libérales. La Cour des comptes sceptique sur la réduction du déficit. Pétition pour la transparence des frais de représentation des parlementaires (IRFM) Pétition proposée par le député Charles de Couson adressée à Claude BARTOLONE, Président de l'Assemblée nationale et Jean-Pierre BEL, Président du Sénat Demandons aux Présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat de prendre les mesures nécessaires pour que les députés et les sénateurs justifient, par des factures, de la bonne utilisation de leur Indemnité Représentative des Frais de Mandat (IRFM), comme doivent le faire tous les salariés du privé ou du public en matière de frais professionnels.

L’IRFM, dont l’utilisation par les parlementaires n’est aucunement contrôlée, représente, par mois, 5770 € bruts par député et 6037 € nets par sénateur. Cette transparence est nécessaire à double titre : - Elle rétablit le principe d’égalité devant l’impôt dans la justification des frais professionnels entre les salariés du privé et du public et nos représentants. Le choc fiscal a été peu efficace en 2013. Selon l'institut d'études économiques Coe-Rexecode, le choc fiscal a cassé la reprise de l'économie française l'an dernier. Et n'a eu qu'un faible rendement en termes de réduction du déficit public. Moscovici semble exclure une nouvelle baisse du taux de rémunération du livret A. Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a assuré, mardi 7 janvier, que "le gouvernement sera très attentif au pouvoir d'achat des épargnants", semblant exclure une nouvelle baisse du taux de rémunération du livret A, déjà tombé à un niveau "bas", selon lui.

"Le gouvernement sera très attentif au pouvoir d'achat des épargnants, compte tenu du fait que nous avons d'ores et déjà, avec 1,25%, atteint un taux bas", a déclaré Pierre Moscovici sur RTL. Immobilier : la correction des prix se fait attendre. Le repli de la construction de logements neufs accentué fin 2013. Les dépenses de logement dans le viseur de Bercy. Les prix remontent sur un marché du neuf sinistré. Logement: les députés révisent le dispositif de la garantie universelle des loyers (GUL) Les députés ont révisé, comme demandé par le gouvernement, la garantie universelle des loyers (GUL) créée par le projet de loi sur le logement pour la recentrer et réduire son coût, a indiqué mercredi 18 décembre une source parlementaire. La réforme fiscale ou comment s'en débarrasser. En 2012, la pression fiscale a fortement augmenté en France. Le gouvernement lance une nouvelle série d'évaluations de l'action publique.

Le gouvernement français réuni en comité de modernisation de l'action publique (Map) lancera, mercredi 18 décembre, une douzaine d'évaluations destinées à faire économiser des milliards d'euros, tout en optimisant les politiques engagées. La pire des erreurs de Hollande : la politique du logement, Chroniques. Le paradis fiscal suisse se transforme en enfer pour les Français. C’est une scène difficile à imaginer pour un Français. De 400 à 500 Suisses fêtant la sortie du classement, par le magazine Bilan, des 300 premières fortunes (locales et étrangères) de leur pays ! En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants.

UFC Que Choisir exhorte les députés de revoir la copie de la GUL. Logement : les prix devraient résister, mais les investisseurs désertent. RBS et Lloyds : deux banques britanniques à l’amende. Laforêt et Foncia condamnées pour pratiques illicites dans la location - Prix immobilier. Gôche morale: Ayrault concède 20 millions de primes aux ministres. Lutte anti-blanchiment : un million d'euros d'amende pour une filiale des banques populaires.

Les professions libérales entrent dans la contestation. L'absence de TEG pourrait ne plus être plaidée par les entreprises. Les saisies de cash aux frontières explosent. La Société Générale met en cause la dérive solitaire d'un opérateur. Travail détaché : un promoteur immobilier français condamné. Euribor : des amendes minimisées selon leur ordre d’arrivée. Marché immobilier : vers une stagnation des prix en 2014 - Immobilier avec le Nouvel Observateur. Une Caisse d'Epargne sanctionnée pour l'insuffisance de son dispositif LAB. Le système fiscal et social français est peu redistributif. Assurance auto, habitation : les tarifs orientés à la hausse. Chômage : le gouvernement bientôt au pied du mur. Les prix de l'immobilier devraient résister en 2014. Le déficit de logements résulte principalement d'un détournement massif de droits à construire au profit de l'immobilier d'entreprise.

Les ménages englués dans la morosité d'après l'INSEE. Crédit immobilier de France: Bruxelles valide le plan. Les prix de l'immobilier américain poursuivent leur envolée. Achat immobilier : les ménages modestes écartés du marché immobilier - Immobilier avec le Nouvel Observateur. Jean-Marc Ayrault : « Le temps est venu d’une remise à plat de notre fiscalité » Hollande veut revoir le financement des syndicats et du patronat.

Les élus inéligibles à vie? Bataille en vue à l'Assemblée. EXCLUSIF. 10 députés en colère : "Abolissons nos privilèges !" L'Assemblée dénonce... les dix députés qui dénoncent ! Alerte sur le déficit de l'État. Budget 2014 : coup de pouce à l'emploi, rigueur ailleurs, France. Chômage : l'INSEE contredit François Hollande. La Banque de France espère un rebond de la croissance fin 2013. Barroso estime que la politique fiscale en France atteint « les limites de l’acceptabilité » Crédit immobilier : ce qui va changer pour les emprunteurs - Immobilier avec le Nouvel Observateur. L'agence Standard & Poor's s'inquiète du ras-le-bol fiscal et abaisse la note de la France. Le Crédit Immobilier de France met la clé sous la porte.

Quels prélèvements sociaux sur les contrats d'assurance-vie ?, Actualités. L'assurance de personne est à nouveau mise à contribution pour atténuer les déficits. La revue d’#gibier : Le monde menacé d’une pénurie de vin. Les entreprises françaises de taille moyenne font de la résistance.