background preloader

Bibliographies indicatives

Facebook Twitter

Lire moins pour lire plus – MétaDoc. Bonjour à tous! Ma grand’tante Sybil n’a jamais été une très bonne conductrice. Pourtant, il est une chose que je ne peux lui retirer: elle savait toujours par où passer pour arriver plus vite. De même, le jour où elle m’a vu arriver avec une tonne de livres à lire pour la fac, elle me sortit avec son magnifique accent british « Lis moins pour lire plus ».

Effectivement, elle avait raison. Durant toutes mes années d’université (oui, j’en ai quelques-unes au compteur), j’ai pu constater que le quantitatif primait sur le qualitatif: le nombre de livres lus, le nombre de pages écrites pour le mémoire, le nombre d’heures passées en bibliothèque… Comparativement à mes camarades, j’ai toujours moins lu, toujours moins écrit et toujours passé moins de temps à la bibliothèque. Toutefois, j’ai toujours eu de meilleurs résultats qu’eux. Si je ne devais retenir que les meilleurs, ce serait ceux-la: CORDIER, Anne. LE DEUFF, Olivier. S’il ne fallait en lire qu’un seul: ce serait celui-là! Des articles! La démocratie des crédules - Gérald Bronner - Hors collection - Format Physique et Numérique | PUF. Préambule Introduction – L’empire du doute I. Lorsque plus, c’est moins : massification de l’information et avarice mentaleLa révolution sur le marché cognitifAmplification du biais de confirmationL’affaire de SeattleL’expérience de WasonÀ propos de notre avarice intellectuelleLe théorème de la crédulité intellectuelle« Moi, pour être sûr de l’information, je vérifie grâce à Internet »Les bulles de filtrage II.

Pourquoi Internet s’allie-t-il avec les idées douteuses ? III. IV. V. Bref épilogue Bibliographie Préambule Introduction – L’empire du doute I. II. III. IV. V. Bref épilogue Bibliographie. Le complotisme : décrypter et agir.