background preloader

Surpêche

Facebook Twitter

STOP aux subventions nocives causes de surpêche. Chantage, menaces et mensonges : le régime de la terreur des industriels de la pêche dans la Loi Biodiversité. BLOOM appelle les citoyens à soutenir ses amendements sur le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité. 13 janvier 2016 Jusqu’au 18 janvier prochain, le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages est soumis à une consultation publique sur le site « Parlement et citoyens ».

BLOOM appelle les citoyens à soutenir ses amendements sur le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité

Les amendements qui auront recueilli le plus de votes seront examinés au Sénat lors des séances publiques qui se tiendront à partir du 19 janvier. Fidèle à sa mission de protection de l’environnement marin, BLOOM propose des amendements portant sur le chapitre III relatif au Milieu marin. Portez la voix des océans auprès du Sénat français, et votez massivement en faveur des amendements proposés par BLOOM, il vous suffit de suivre les indications suivantes et de cliquer sur nos propositions d’amendement.

Il était une fois... notre terre. Thon : l’Union Européenne nage à contre-courant. Alors que depuis plusieurs années, les dispositifs de concentration de poisson (DCP) sont accusés de servir une pêche meurtrière, l’Union européenne vient de présenter en amont de la prochaine session de la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI) une proposition pour le moins déconcertante.

Thon : l’Union Européenne nage à contre-courant

These sea cucumbers vacuum up the ocean’s trash — and they’re in trouble. What do apples, strawberries, burnt hot dogs, and bottom-feeding pigs all have in common?

These sea cucumbers vacuum up the ocean’s trash — and they’re in trouble

Hint: It’s not that they were all present at your last family barbecue. It’s that — and feel free to use this line at your next family barbecue — they’re all cucumbers. La trahison d’Intermarché sur la pêche profonde. 19 janvier 2015 Il y a un an, après avoir âprement bataillé et fait échouer le vote du Parlement européen sur l’interdiction du chalutage profond, le groupe Intermarché « tendait la main » aux ONG – et en particulier à BLOOM – qui avaient exposé leurs pratiques de pêche destructrices en grande profondeur, notamment par le biais d’une BD virale réalisée par Pénélope Bagieu[1].

La trahison d’Intermarché sur la pêche profonde

Soutenez le commissaire européen à la Pêche pour mettre fin à la surpêche. Surpêche - la fin du poisson à foison. We’re hooked on this map of industrial fishing. We’ve written before how the best tools to fight overfishing at sea may be found in the skies – but this past Wednesday, proof-of-concept came in the form of a satellite-tracked map of all the journeys made by 25,000 large fishing vessels between 2012 and 2013.

We’re hooked on this map of industrial fishing

The system is called Global Fishing Watch, and it was conceived by ocean-hugger nonprofit Oceana, developed by our favorite eye-in-the-sky watchdog SkyTruth, powered by satellite company SpaceQuest, with technical support from Google. Those are some heavy hitters to throw their weight behind the problem of illegal fishing — and they could actually make a difference. What do you catch when there are no more fish? Jellyballs. You ready for this jelly?

What do you catch when there are no more fish? Jellyballs

What do you catch when there are no more fish? Jellyballs When you come across a slick of jellyfish packed bell-to-tentacle into an area the length of five or six city blocks, you may sense something is wrong with the picture. De la surexploitation des océans. La pêche industrielle met nos océans en péril, pille leurs ressources et menace les espèces qui y vivent.

De la surexploitation des océans

L’intensification de l’effort de pêche a débuté dans les années 1990, mettant en œuvre des techniques, telles que les dispositifs de concentration de poissons (DCP), permettant de maximiser les prises des pêcheurs industriels. Les battements du temps (21) Billions of pounds of sea life die every year to feed our seafood appetite.

For every pound of sashimi, barbecued shrimp, or grilled sea bass that you stuff into your mouth, you’re basically spitting four ounces of marine life onto the floor.

Billions of pounds of sea life die every year to feed our seafood appetite

SURPÊCHE. PÊCHE ILLÉGALE. La France a déjà mangé tous ses poissons pour l'année. Pêche & Surpêche. Surpêche : les poissons pourraient disparaître d'ici 2035. Imanol Ugartemendia a commencé sa vie de pêcheur sur les grands chalutiers pélagiques, trainant des filets de plusieurs dizaines de kilomètres qui enserrent dans leurs nasses des milliers de tonnes de poissons.

Surpêche : les poissons pourraient disparaître d'ici 2035

Il n’en garde pas un très bon souvenir. « On maltraitait le poisson, que l’on rejetait mort par centaines de kilos [1]. Soit parce que les quotas étaient atteints. Soit parce que ce n’était pas la bonne espèce. On faisait vraiment du sale boulot. En plus, on partait pendant quinze jours, et je n’aimais pas l’ambiance à bord. » Il a donc pris le large, et s’est mis à la « petite pêche » . « Nos bateaux mesurent moins de 12 mètres, nous n’allons pas à plus de 12 milles des côtes (c’est à dire une vingtaine de kilomètres, ndlr), et nous ne sortons pas plus de 12 heures d’affilée en mer », explique Gwen Pennarun, pêcheur du Finistère et membre fondateur de la plate-forme de la petite pêche artisanale française.

Plus un poisson d'ici 30 ans ? Surpêche et désertification des océans. Extrait Avant-propos par Stéphan Beaucher, ancien journaliste, consultant indépendant en matière de gestion et de politique des pêches.

Plus un poisson d'ici 30 ans ? Surpêche et désertification des océans

Il a été responsable de la campagne « Océans » de Greenpeace France. Enfant, dans les années 1970, il m’arrivait d’aller en vacances à Douarnenez. Le port était une véritable fourmilière, avec le va-et-vient incessant des sardiniers, les amas de caissettes en bois verni par le mucus des poissons. Partout régnait une odeur forte (nauséabonde, diront certains…), celle du poisson que l’on vidait, découpait et mettait en boîte. Plus tard, les images du parlement de Bretagne en feu lors de la dispersion d’une manifestation de pêcheurs, de caisses de poissons jetées dans les bureaux d’une administration quelconque ou encore de rassemblements devant les portes de la Commission européenne (CE) à Bruxelles marqueraient un signe des temps.

Surpêche - la fin du poisson à foison. Pourquoi la surpêche des requins menace les coraux.