background preloader

Enquêtes nationales

Facebook Twitter

Procédures en cours / Chasse et faune sauvage / Participation du public / Consultation du public / Publications / Accueil - Les services de l'État en Ariège. Vous trouverez dans la présente rubrique les consultations publiques réalisées en application des articles L. 120-1-1 et L. 123-19-1 du code de l'environnement dans le cadre de la mise en œuvre du principe de participation du public défini à l'article 7 de la Charte de l'environnement.

Procédures en cours / Chasse et faune sauvage / Participation du public / Consultation du public / Publications / Accueil - Les services de l'État en Ariège

Arrêté préfectoral relatif aux dates d'ouverture et de clôture de la chasse pour la campagne 2017-2018. Période de consultation du public : du 4 avril 2017 au 24 avril 2017 inclus. Vous pouvez formuler vos observations : - soit par voie postale, par courrier adressé à la direction départementale des territoires – service environnement- risques – BP 10102 – 10 rue des Salenques – 09007 FOIX CEDEX. - soit en utilisant le formulaire en ligne (cliquer ici) AVIS IMPORTANT : Ce formulaire est paramétré pour éviter les répétitions de réponses provenant d'une même personne (mémorisation de l'URL par le robot-enquêteur). Le présent formulaire comprend : > Note de présentation - format : PDF - 0,09 Mb - 0,07 Mb.

Document_Mars_2013.indd - guide_methodologique_mars_2013.pdf. Projet d'arrêté pris pour l’application de l’article R. 427-6 du code de l’environnement et fixant la liste, les périodes et les modalités de destruction des espèces d'animaux cl. Sous les pavés, la biodiversité. Il n’y a pas que des rats et des pigeons sur les trottoirs des grandes villes.

Sous les pavés, la biodiversité

En regardant bien, on pourra aussi voir quelques brins d’herbe qui poussent par-ci par-là, des mouettes ou des cormorans survolant les quais, et peut-être un jour croiserez-vous un renard ou un sanglier en faisant votre jogging matinal… Alors que la biodiversité est menacée dans les campagnes par les produits chimiques agricoles, la ville pourrait devenir un nouveau refuge pour certaines espèces. A condition que les urbanistes laissent un peu de place à la nature en ville. Les pigeons, des fugitifs en cavale «Les villes n’ont pas de rôle majeur dans la conservation de la biodiversité globale, rappelle Anne-Caroline Prevot-Julliard, biologiste au Muséum national d’histoire naturelle et au CNRS. Mais au niveau local, de plus en plus d’espèces animales et végétales investissent les villes, des espèces sauvages, domestiques ou échappées qui exploitent des niches écologiques vides.»

La biodiversité se fraye un chemin entre les voies ferrées et les autoroutes. Autoroutes, lignes ferroviaires à grande vitesse ou aéroports: aller partout, de plus en plus rapidement, implique de traverser des régions peuplées d’insectes, d’oiseaux, de mammifères… La création des trames vertes et bleues par le Grenelle de l’environnement devrait permettre de ne pas créer de rupture entre des espaces écologiques permettant à des espèces, plus ou moins rares, de se déplacer, se rencontrer, se nourrir.

La biodiversité se fraye un chemin entre les voies ferrées et les autoroutes

Mais pour Gilles Pipien, membre du comité d’experts de la Ligue ROC et ingénieur général des Ponts, des Eaux et Forêts, la France est encore loin de prendre en compte la biodiversité dans ses grands projets d’infrastructure. Optimiser les installations existantes avant d’en construire de nouvelles Les trames, vertes pour la terre et bleues pour les cours d’eaux, ne doivent pas être vues comme des zones sanctuarisées, rappelle Gilles Pipien: «On a eu tort d’employer le terme de "corridor écologique", explique-t-il. Une cohérence régionale Audrey Chauvet. Lancement d'une consultation sur le décret d'application des articles L. 125-6 et L. 125-7 du code de l'environnement. La loi portant engagement national pour l’environnement du 12 juillet 2010 a créé au sein du Code de l’environnement deux nouveaux articles L.125-6 et L.125-7 relatifs à l’information des tiers sur d’éventuelles pollutions des sols, leur prise en compte dans les documents d’urbanisme et l’information des acquéreurs et locataires.

Lancement d'une consultation sur le décret d'application des articles L. 125-6 et L. 125-7 du code de l'environnement

Ces articles nécessitent la prise d’un décret d’application en Conseil d’Etat. Mise à disposition des informations sur les risques de pollution des sols par l’Etat Afin de rendre publiques les informations détenues par l’Etat sur les risques de pollution des sols, il est proposé une hiérarchisation des sites en fonction du risque de pollution. Seraient ainsi créées : L’information du public se ferait par le biais d’un géoportail. Étude sur les indicateurs de biodiversité cultivée - Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité.

La FRB a publié le 31 août, une synthèse des indicateurs disponibles pour évaluer les changements de diversité génétique des plantes cultivées et l’application de ces indicateurs à une plante modèle : le blé tendre cultivé en France depuis un siècle.

Étude sur les indicateurs de biodiversité cultivée - Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité

Face aux exigences d’une agriculture durable et aux changements globaux, nous devrons mieux préserver et utiliser la diversité génétique des espèces agricoles. Leur diversité est un élément clé du devenir des agroécosystèmes. Les principaux textes internationaux (CDB, FAO) et nationaux (SNB) portant sur la biodiversité, soulignent que les changements de diversité biologique restent mal caractérisés, notamment pour les plantes cultivée.

La FRB propose un « tableau de bord » d’indicateurs inédit : Pour la première fois, ce tableau de bord intègre des données génétiques et des données de répartition des variétés de blé sur le territoire français au cours du XXème siècle. Recenser les plantes et les animaux pour mieux les protéger. Maurepas, commune des Yvelines, 20.000 habitants et surtout quelques espèces protégées: pouillot siffleur, bruant zizi ou bergeronnette des ruisseaux ont été recensés dans un atlas communal de la biodiversité.

Recenser les plantes et les animaux pour mieux les protéger

Réalisé avec l’aide d’un bureau d’études spécialisé, Alisea, cet atlas permet aux élus de mieux gérer et protéger les espèces locales. «La ville de Maurepas avait lancé une étude sur les continuités écologiques sur son territoire, afin de conforter sa politique environnementale et sensibiliser la population, explique Sébastien Davoust, ingénieur écologue chez Alisea.