background preloader

Dinosaures

Facebook Twitter

Un dinosaure vieux de 110 millions d'années découvert incroyablement préservé au Canada. Au Canada, les ouvriers d'une mine ont découvert un spécimen exceptionnel de dinosaure.

Un dinosaure vieux de 110 millions d'années découvert incroyablement préservé au Canada

Appartenant à un nodosaurus, c'est le fossile de ce type le mieux préservé et le plus complet jamais mis au jour. Sa peau et même le contenu de ses intestins sont encore présents. Plus qu'un fossile, c'est une vraie momie qui est sortie de terre au Canada. Il y a six ans, alors que des ouvriers étaient en plein travail dans une mine de l'Alberta, ils sont tombés sur une importante masse qui semblait bien plus dure que de la roche. Samedi-sciences (176): comment le climat a tué les dinosaures. Les grands dinosaures étaient déjà très menacés avant que la chute d’une météorite les fasse disparaître il y a 66 millions d’années, révèlent de nouvelles recherches menées par une équipe sino-américaine dans le bassin de Songliao, au nord-est de la Chine.

Samedi-sciences (176): comment le climat a tué les dinosaures

L’équipe a effectué un forage dans ce bassin et découvert que le climat terrestre avait connu des fluctuations extrêmement violentes au cours des six derniers millions d’années du Crétacé. Ces bouleversements ont perturbé l’écologie et mis en danger de nombreuses espèces, à commencer par les reptiles géants du Crétacé. Les forages sont menés dans le cadre d'un programme international, l'ICDP (International continental scientific drilling program). Les recherches sont dirigées par le paléontologue Page Chamberlain (Université Stanford, Californie) et le géologue Wang Chenshang (Université des géosciences de Chine).

L'équipe a présenté ses derniers résultats lors d’une récente conférence à Pékin, rapporte la revue Science. Des dizaines d'embryons de dinosaures découverts dans leurs oeufs en Chine. Avez-vous déjà partagé cet article?

Des dizaines d'embryons de dinosaures découverts dans leurs oeufs en Chine

Partager sur Facebook Partager sur Twitter C’est en Chine que des chercheurs ont découvert des embryons de dinosaures à différents stades de développement. Grâce à eux, les scientifiques ont pu en apprendre davantage sur le développement de ces animaux. La fin des dinosaures aurait été causée par des pluies acides. La météorite géante qui a frappé la Terre voici 65 millions d'années n'a pas seulement éradiqué les dinosaures et d'innombrables autres espèces terrestres, elle a aussi provoqué des pluies acides qui ont rendu invivable la surface des océans, selon une étude publiée dimanche.

La fin des dinosaures aurait été causée par des pluies acides

Seules les espèces marines ont pu survivre Des chercheurs japonais ont tenté de recréer dans leur laboratoire les conditions qui prévalaient lors de la dernière crise d'extinction massive qu'a connue notre planète. Selon leurs conclusions, l'impact de la météorite de Chicxulub qui s'est abattue sur la péninsule du Yucatan, dans l'actuel Mexique, a instantanément vaporisé des roches riches en soufre, produisant un épais nuage de trioxyde de soufre (SO3). Mélangé à la vapeur d'eau de l'atmosphère, ce gaz provoque des pluies d'acide sulfurique qui seraient tombées à la surface de la Terre en l'espace de quelques jours, acidifiant la couche supérieure des océans et tuant de nombreuses espèces marines.

Rukwatitan, un nouveau dinosaure géant sort de terre en Tanzanie. Siats meekerorum, un dinosaure carnivore aussi redoutable que le T.rex. Des paléontologues ont révélé avoir identifié une nouvelle espèce de dinosaures carnivores.

Siats meekerorum, un dinosaure carnivore aussi redoutable que le T.rex

Baptisée Siats meekerorum, cette nouvelle variété fait partie des trois plus grandes espèces jamais découvertes en Amérique du nord. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter. Le Lythronax, le plus vieil ancêtre du Tyrannosaurus rex jamais découvert. Le kraken, monstre marin légendaire, aurait-il vraiment existé ? Avez-vous déjà partagé cet article?

Le kraken, monstre marin légendaire, aurait-il vraiment existé ?

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Un kraken rôdait-il réellement dans les mers du Trias, broyant les Ichtyosaures à son gré et créant des dessins à l'aide de ses os ? En tout cas, l'existence du monstre marin semble de nouveau avancée. De nouvelles preuves, échantillons et fossiles, ont été présentées par les chercheurs affirmant l'existence de cette créature marine. Cela ressemblerait presque à une histoire d'Halloween… Une créature marine gigantesque qui évoluait dans les océans à l'époque du Trias (200 à 250 millions d'années), semant la terreur sur son passage et laissant derrière elle des schémas gravés par des os.

Dès 2011, une équipe de chercheurs a suggéré que le monstre marin n'était pas qu'une légende et aurait existé, probablement avant le Jurassique. "Nous avons été très chanceux. Comment l'Argentinosaurus, l'un des plus grands dinosaures connus, se déplaçait-il ? Des chercheurs de l'Université de Manchester ont réussi à recréer, sur ordinateur, la marche d'un des plus grands dinosaures de l'Histoire : l'Argentinosaurus.

Comment l'Argentinosaurus, l'un des plus grands dinosaures connus, se déplaçait-il ?

Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook. Dinosaure : un squelette de bébé Parasaurolophus découvert par un lycéen américain. En 2009, un lycéen américain a fait une découverte paléontologique incroyable.

Dinosaure : un squelette de bébé Parasaurolophus découvert par un lycéen américain

Grâce à son œil aguerri, les chercheurs sont parvenus à excaver le squelette d’un bébé dinosaure appartenant au genre des Parasaurolophus. Baptisé "Joe", le spécimen est le plus jeune de son genre connu à ce jour. Des milliers d’empreintes de dinosaures retrouvées en Alaska. Avez-vous déjà partagé cet article?

Des milliers d’empreintes de dinosaures retrouvées en Alaska

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Un nombre record d’empreintes de dinosaures a été retrouvé près du fleuve Yukon en Alaska. En Juillet, une équipe de paléontologues de l’Université d’Alaska a entrepris un très long voyage sur les traces des dinosaures. Au total, les scientifiques ont parcouru plus de 800 kilomètres, essentiellement le long de la rivière Tanana et du fleuve Yukon qui traversent l’Etat d’Alaska. Une queue géante de dinosaure découverte au Mexique. L'Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique vient d’annoncer la découverte d’une queue de dinosaure, longue de cinq mètres, mis à jour dans la région désertique de Coahuila.

Une queue géante de dinosaure découverte au Mexique

Les restes fossilisés, particulièrement bien conservés auraient appartenu à un membre de la famille des "becs de canards". Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter C'est ce qu'on appelle une découverte de taille. L’ensemble mesure près de cinq mètres de long, soit probablement la moitié du corps du spécimen. La présence du fossile a été mise en évidence en juin 2012 par des citoyens. Les os fossilisés seront bientôt acheminés vers le village voisin afin d’être nettoyés et étudiés en profondeur. (Crédit photo : Mauricio Marat / INAH) Un nouveau dinosaure au grand nez découvert aux Etats-Unis. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Une publication parue mercredi dans la revue Proceedings B, de la Royal Society britannique, décrit une nouvelle espèce de dinosaure au museau surdimensionné de la famille des tricératops.

Le spécimen a été baptisé Nasutoceratops titusi. Un museau surdimensionné surplombé par deux cornes frontales, voici ce qui caractérise Nasutoceratops titusi, une nouvelle espèce de dinosaure décrite par une équipe de chercheurs américains dans la revue Proceedings B, de la Royal Society britannique.

Psittacosaurus : un apprentissage de la marche semblable à celui de l'Homme. Publiant ses travaux dans Nature Communications, un chercheur chinois, en collaboration avec des scientifiques britanniques et allemands, a mis en évidence la façon dont un dinosaure, Psittacosaurus, se déplaçait à quatre pattes dans ses premières années pour, au fur et à mesure de sa croissance, adopter une locomotion bipède.

Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter C’est en utilisant une combinaison d'analyse biomécanique et histologique (développement des tissus) d’os de Psittacosaurus (le "dinosaure perroquet") que Qi Zhao, de l'Institut de paléontologie des vertébrés de Pékin, a pu montrer comment ce dinosaure du Crétacé (-100 Ma) d’Extrême-Orient, dont 1.000 spécimens ont déjà été découverts, commençait sa vie en ‘crapahutant’ à quatre pattes, pour passer à un déplacement bipède ensuite.

Les analyses montrent que ce bébé dinosaure, doté de longs bras et de jambes courtes, devait se déplaçait à quatre pattes peu après l'éclosion. L’extinction des dinosaures pourrait avoir été causée par une comète. Ll y a 65 millions d'années, les dinosaures et 70% des espèces de la planète ont été rayés de la carte lors d'un événement cataclysmique. Le principal suspect: un gros astéroïde qui aurait percuté la péninsule du Yucatán, creusant le cratère de Chicxulub, au Mexique, d'un diamètre de 180 km. Mais selon une étude présentée à la 44e conférence des sciences lunaire et planétaire, le coupable pourrait être une comète plus petite. Selon une équipe de chercheur de Darmouth College, il n'y a pas assez de débris (iridium et osmium, principalement) pour valider la thèse de l'astéroïde.

Samedi-sciences (49): chauds les dinosaures! Une étude, menée par la paléontogue Meike Köhler à l’université autonome de Barcelone, apporte un élément décisif dans la controverse qui remonte au XIXème siècle sur le métabolisme des dinosaures: étaient-ils, comme les reptiles actuels, des animaux à sang froid? Ou, comme les oiseaux dont ils sont les ancêtres, avaient-ils le sang chaud? L'étude de Meike Köhler, qui vient de paraître dans la revue britannique Nature, plaide fortement en faveur de l'hypothèse de dinosaures à sang chaud. En termes plus précis, cela implique que les diplodocus et autres sauropodes géants, les plus grands vertébrés terrestres de l’histoire de la vie, auraient pu être endothermes et non ectothermes comme on le pensait généralement. Les animaux ectothermes puisent leur chaleur de l’environnement extérieur et ont une température corporelle variable. Les scientifiques lèvent le voile sur le mystère des dinosaures au long cou. Photos - Thalattoarchon saurophagis, un monstre marin qui hantait les océans il y a 245 millions d’années.

Avez-vous déjà partagé cet article? Photos - Nyasasaurus parringtoni, le plus vieux dinosaure au monde ? Xenoceratops, une nouvelle espèce de dinosaure cousine du Tricératops. Les sauropodes, les plus grands des dinosaures. Le fossile du plus énorme dinosaure de l'histoire découvert en Argentine. Deux fossiles ont permis d'identifier une nouvelle espèce de dinosaures : le dreadnoughtus schrani. L'un deux, extraordinairement bien conservé, montre un monstre de 65 tonnes. Cela en fait le plus énorme animal terrestre à avoir parcouru la planète, alors qu'il n'était même pas encore de taille adulte. Photos - Des crocodiles redoutables qui se nourrissaient comme des orques il y a 150 Ma. Samedi-sciences (143): un dinosaure nageur découvert au Maroc. Documentaires sur les dinosaures. Eric Buffetaut, paléontologue. Les dinosaures, en déclin bien avant leur extinction ?

La découverte d'un bébé dinosaure remet en cause l'origine des plumes. Des dinosaures moins lourds qu'on ne le pensait. Selon une étude publiée mercredi, le brachiosaure était moins imposant que ce que les scientifiques avaient supposé jusqu'ici. Des puces géantes à l’assaut des dinosaures. Publiant leurs travaux dans Nature, des chercheurs français ont découvert en Chine de grands insectes fossilisés apparentés aux puces, qui devaient se nourrir du sang des premiers mammifères et des petits dinosaures du Jurassique et du Crétacé. 8 à 20 millimètres de longueur, dépourvus d'ailes et dotés d’un impressionnant siphon buccal long et cranté, fait pour percer les épidermes et sucer le sang : tel est l’aspect de ces 9 insectes fossilisés, datant du Crétacé inférieur (environ -125 millions d'années) et du Jurassique moyen (-165 Ma), découverts en Mongolie Intérieure et dans la province du Liaoning, en Chine, par des paléontologues du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris dirigés par l'entomologiste André Nel.

La mâchoire du T-rex est bien la plus puissante de toutes.