background preloader

Démocratie ou pas ?

Facebook Twitter

BOOOM! Étienne Chouard brise l'omertà en direct à la télé!!! Démocratie représentative : suffrage, Ô désespoir ! #DATAGUEULE 57. Vive la liberté ! Chronique n° 11 sur Radio Aligre. Théorie de la démocratie et pratiques - le dévoiement de l'idée, démocratie directe et représentative, peuple, pouvoirs et libertés. Radio Aligre : émission du 21 octobre 2015. La liberté que nous voulons ! Radio Aligre, émission du 21 octobre 2015.

Pour Une Constituante - Emission du 23 septembre 2015 - Aligre FM - Paris 93.1. Etienne Chouard - Arretez de voter !!! Pourquoi l'aristocratie élective ? Afin d'oublier les kilos de blanche nasale de Jean-Luc Delarue que j'ai financé bien malgré moi, hier je profitais allègrement de ma contribution à l'audiovisuel public en regardant l'émission de Frédéric Taddeï : "Ce Soir Ou Jamais".

Pourquoi l'aristocratie élective ?

Il s'agit là de l'un des derniers programmes que je regarde parmi les rares que j'écoute encore : France Inter me consternant énormément, France Culture étant en passe de le faire, il ne me reste que France Musique, dernier espace de résistance de l'audiovisuel public où la connivence journalistique ne peut disputer le précieux temps d'antenne à la réclame agressive. Je paie donc une redevance pour me réveiller avec La suite Algérienne de Camille Saint Saëns à 7h23 ! Finalement 123 euros pour se la raconter dans un billet et éviter une publicité de Carglass qui vous collera son slogan débile dans la tête dès le lever au réveil, c'est une bonne affaire ! DEMOKRATIA. Il est encore possible de contribuer en échange de contreparties, et ce jusqu'à la sortie du film au printemps !

DEMOKRATIA

Pour se faire, choisissez votre contrepartie dans la colonne de droite et faite m'en la demande directement par mail à kinemaya@gmail.com Plus la somme sera importante, plus il y aura de copies du film et donc plus il sera aisé de le voir dans toute la France. Pablo, réalisateur de DEMOKRATIA. Demokratia, réalisé par Pablo Girault et Thierry Kruger, est un documentaire pronant la démocratie directe et la liberté de la presse libérée des puissances d'argent.

En explorant les champs politique et médiatique, fondations de nos « démocraties de marché », avec en toile de fond la lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes où débat démocratique et information plurielle sont escamotés, les auteurs proposent, à travers un recueil de paroles d’hommes et de femmes libres, de réfléchir ensemble à la fondation d'une véritable démocratie. CONTRE LES ÉLECTIONS. DÉCOLONISER LA DÉMOCRATIE. David Van Reybrouck : «Les élections n’ont jamais été conçues pour être démocratiques» «Nous méprisons les élus, nous vénérons les élections.»

David Van Reybrouck : «Les élections n’ont jamais été conçues pour être démocratiques»

Ainsi parle David Van Reybrouck (1), dans un essai récemment paru, Contre les élections. Né en 1971 à Bruges, David Van Reybrouck s’évertue avec un incontestable talent à démontrer «la fatigue de la démocratie occidentale», mais il propose un remède : au lieu de rendez-vous rituels où la population est conviée à déposer un bulletin de vote en faveur de tel ou tel candidat, il défend l’instauration d’un tirage au sort de citoyens qui se verraient légitimés à changer des lois. «Le fonctionnement de nos démocraties use les gens à un rythme effrayant. Nous devons veiller à ce que la démocratie ne s’use pas elle-même», estime-t-il, convaincu que les élections sont un facteur de paralysie de la démocratie. Son credo : non plus seulement le droit de vote, mais le droit à la parole. « Contre les élections » de David Van Reybrouck. La fatigue démocratique : le système représentatif est au bout du rouleau. ♦ Pour David Van Reybrouck le système représentatif est au bout du rouleau et une réforme de fond s’impose au plus vite.

« Contre les élections » de David Van Reybrouck

Les éditions Actes Sud viennent de publier le livre de l’historien belge David Van Reybrouck intitulé Contre les élections. Ce livre est consacré à l’analyse de la « fatigue démocratique » qui mine notre système politique et à l’alternative réellement démocratique que pourrait être l’adoption du tirage au sort des représentants. David Van Reybrouck : «Les élections n’ont jamais été conçues pour être démocratiques» ?kh=-1&uddg=http%3A%2F%2Fwww.les-lectures-de-cachou. Actes Sud, coll.

?kh=-1&uddg=http%3A%2F%2Fwww.les-lectures-de-cachou

Babel Essai Genre : essai, sciences politiques Infos : 2014 (2013) – V.O. : Tegen verkiezingen – Trad. : Isabella Rosselin et Philippe Noble – 219 p. – 9€50 – ISBN : 978-2-330-02820-6 Pourquoi ce livre ? Parce que j'en ai entendu parler à Livrés à domicile et que les remarques qui ont été faites à son sujet m'ont beaucoup parlé. Notre démocratie représentative est aujourd'hui clans une impasse.

Cet état de fait, David Van Reybrouck l'appelle "le syndrome de fatigue démocratique" et il s'interroge sur les moyens concrets d'y remédier. Au fil d'un exposé fervent et rigoureux, David Van Reybrouck démontre combien ce principe de tirage au sort pourrait être efficace pour donner un nouvel élan à nos démocraties essoufflées. C'est facile de dire que le système est pourri, encore faut-il expliquer pourquoi et, mieux, donner des solutions pour l'assainir. De son côté, le président est absorbé par le soin de se défendre.

Les explications de l'auteur sont assez claires. Concept de démocratie. Démocratie ? / Les croyances / Accueil - Fondation SQLI. Le Blog d'Olivier Berruyer sur les crises actuelles. « La droite a gagné les élections.

Le Blog d'Olivier Berruyer sur les crises actuelles

La gauche a gagné les élections. Quand est-ce que ce sera la France qui gagnera les élections ? » [Coluche] Nous avons vu dans un billet précédent (qui a beaucoup été repris sur le web) que le vieillissement de l’Assemblée Nationale depuis 1981 avait été massif, ce qui posait un problème de représentativité. Je reviens donc sur ce sujet, en étudiant aujourd’hui ce qui est un des le plus gros problèmes de notre système politique : le manque total de représentativité des pensées politiques. Représentons en effet le résultat moyen des 3 dernières élections nationales (Européennes 2009, Régionales 2010, Cantonales 2011) : On constate ainsi que sur 100 français adultes : 15 ne se sont pas inscrits sur les listes électorales37 sont allés voter8 ont voté pour l’UMP, “parti majoritaire”9 ont voté PS, “parti d’opposition”. On peut ainsi représenter le “rouleau compresseur” démocratique de nos institutions dévoyées : (Cliquez pour agrandir)

Vivons-nous vraiment en démocratie? Dans «Principe du gouvernement représentatif», initialement publié en 1993 et réédité le 10 octobre, Bernard Manin remet en cause l'élection au suffrage universel comme quintessence de la démocratie.

Vivons-nous vraiment en démocratie?

Il explique pourquoi nos démocraties modernes n'en sont pas vraiment et pourquoi les révolutionnaires des XVIIe et XVIIIe siècles ont préféré mettre en place un système aristocratique plutôt qu'un gouvernement du peuple par le peuple. «Principe du gouvernement représentatif.» Avec un titre pareil, ce livre ne figurera sans doute pas parmi le top des ventes de la Fnac. Malgré sa couverture jaune pétante et la mention «postface inédite», il a peu de chance d'être l'objet d'un achat impulsif. Pourtant, je plaide pour que cet ouvrage soit distribué à toute personne en âge de voter, voire même remboursé par la sécurité sociale. Car Bernard Manin, direteur d'études à l'EHESS et professeur à la New York University, s'attaque ici aux fondements mêmes de notre système politique.

Emmanuel Daniel. Sommes-nous en démocratie ? - Conférence théâtralisée.

Hehe oui et rien de tel que de bons éclats de rire pour comprendre les choses en profondeur (glande démocratique :p). A plus mon ami ! :) – alwen

Quels sont les Défauts du Gouvernement Représentatif. DEMOSOFIA - FREE THINKERS. L'encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme (4/5) L'encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme (3/5) L'encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme (2/5) L'encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme (1/5)

«L'État et les banques, les dessous d'un hold-up historique» par Myret Zaki et Etienne Chouard.