background preloader

SP EQUILIBRE

Facebook Twitter

Registre unique du personnel : quelles sont vos obligations. Quels sont les employeurs concernés par le registre unique du personnel ?

Registre unique du personnel : quelles sont vos obligations

Tous les employeurs sont concernés par la tenue du registre unique du personnel, peu importe leur taille sauf 2 exceptions : les associations ayant recours au chèque emploi associatifles particuliers employeurs Lire aussi : Rémunération de vos salariés : tout ce que vous devez savoir en 5 questions Quels salariés enregistrer sur le registre unique du personnel ? L’obligation d’enregistrement au registre unique du personnel intervient dès l’embauche du salarié et constitue une obligation pour l’employeur. Les salariés en contrat déterminé ou indéterminéles salariés de nationalité étrangèreles stagiairesles jeunes travailleurs titulaires d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisationles personnes volontaires en service civiqueles salariés envoyés dans l’entreprise par des agences de travail temporaireles travailleurs à domicile Concernant les stagiaires L'identité du salarié Les informations sur la nature du poste.

Cotisations sociales des apprentis 2021 : ce que vous devez savoir ! L’embauche d’apprentis implique le paiement de cotisations salariales et patronales, à l’instar des autres salariés de l’entreprise.

Cotisations sociales des apprentis 2021 : ce que vous devez savoir !

Mais la spécificité de ces contrats impliquent des règles parfois dérogatoires concernant les différentes cotisations dues et les exonérations possibles. D’autant plus qu’ils s’inscrivent souvent dans une politique liée à la formation, la jeunesse, l’aide aux entreprises….Cela implique une réglementation parfois changeante d’une année à l’autre. Il est donc important, en particulier pour mettre à jour votre logiciel de paie, de faire le point chaque année sur les cotisations sociales des apprentis.

Dans un premier temps, je vous propose quelques rappels sur les contrats d’apprentissage : de quoi parle t’on ? Quelle est la spécificité de la rémunération des apprentis ? Lire également: combien coûte un apprenti ? Les contrats d’apprentissage en bref L’entreprise s’engage a verser un salaire à un jeune et à le former. Contrat d'apprentissage 2021 : rémunération et aides. Le contrat d'apprentissage permet aux entreprises de former des jeunes tout en bénéficiant parfois d'aides pour ces embauches.

Contrat d'apprentissage 2021 : rémunération et aides

Si certaines aides ont été remplacées par la réduction Fillon, d'autres sont apparues dans le cadre de la crise sanitaire. La rémunération des apprentis change avec le nouveau taux horaire du SMIC. Enfin, selon une circulaire de décembre 2020, l'exonération de cotisations salariales de retraite complémentaire jusqu'à 79% du SMIC s'applique désormais aux taux prévus par la convention collective, même supérieurs au taux de droit commun. Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail de type particulier, conclu entre un apprenti ou son représentant légal et un employeur. Il est défini par le code du travail et permet de suivre une formation générale, théorique et pratique, en vue d'acquérir une qualification professionnelle. L'apprenti signant un contrat d'apprentissage doit avoir entre 16 et 29 ans révolus sauf dérogations particulières. Remplir un contrat dapprentissage. Le contrat d’apprentissage : caractéristiques, formalités et avantages.

C’est bientôt la rentrée et peut être que vous envisagez d’embaucher un apprenti afin de lui transmettre votre savoir-faire. Le contrat d’apprentissage est là pour ça ! C’est un contrat de travail écrit à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur. Ce type de formation permet à l’apprenti d’alterner une formation en entreprise et en centre de formation des apprentis (CFA) pendant une durée qui oscille entre 1 et 3 ans. L’apprenti doit avoir entre 16 et 25 ans. Qui peut bénéficier du statut d’apprenti ? L’âge : une condition essentielle Par principe la personne doit avoir au minimum 16 ans et au maximum 25 ans. L’âge requis peut être abaissé à 15 ans : Si l’apprenti aura 15 ans avant le 31 décembre de l’année civile, Et s’il a terminé son année en classe de 3ème (ces deux conditions sont cumulatives). Il peut aller jusqu’à 30 ans : Les cas exceptionnels : Il n’y a pas de limite d’âge si la personne est reconnue travailleur handicapé.

Aides à l'embauche pour un contrat d'apprentissage. Une fois l'enregistrement du contrat et l'envoi de la DSN mensuelle faits, le versement de l'aide est automatique.

Aides à l'embauche pour un contrat d'apprentissage

Chaque mois, l'Agence de services et de paiement (ASP) envoie un avis de paiement à l'employeur, consultable sur la plateforme Sylaé. Sylaé : saisie en ligne des états de présence des contrats aidés Agence de services et de paiement (ASP) Permet à l'employeur bénéficiant de contrats aidés (contrat unique d'insertion-CUI, Emplois d'avenir-EAv ou aide à la première embauche par exemple) de déclarer les états de présence des salariés concernés (attestation de présence). Il doit se créer un compte sur le portail SYLAé. L'utilisation de SYLAé est obligatoire depuis le 1er juillet 2015.