background preloader

Prépa bibliothécaire

Facebook Twitter

Préparation concours de bibliothécaire territorial et d'Etat

Rubrique Alphabib du site Professionnels de la Bibliothèque publique d'information. Observatoire de la lecture publique. Le ministère de la Culture et de la Communication administre, dans le cadre du contrôle technique exercé par l’État sur les collectivités territoriales, une enquête annuelle sur les données d’activité des bibliothèques publiques, prévue par les articles R310-5 et R320-1 du Code du patrimoine.

Observatoire de la lecture publique

L’enquête nationale sur les bibliothèques publiques a été créée à la fin des années 1960 et dématérialisée dans les années 1990. Thésaurus. Un thésaurus est une liste organisée de termes normalisés, validés, qu’ils soient descripteurs ou non-descripteurs (c’est-à-dire rejetés), reliés par des relations sémantiques (équivalence, hiérarchie, association, synonymie…) exprimées grâce à des signes conventionnels.Ces termes représentent les concepts d’un domaine de la connaissance et constituent un langage contrôlé pour l’indexation de documents et la recherche de ressources documentaires, selon des principes de construction élaborés depuis les années 1970 dans une norme internationale de l’ISO (dernière édition en 2011).

Thésaurus

L’indexation au moyen d’un thésaurus est fondée sur le principe combinatoire, la recherche se faisant par les opérateurs booléens (et, ou, sauf…). Ressources HUDON, Michèle. Guide pratique pour l'élaboration d'un thésaurus documentaire. Montréal : Éditions ASTED, 2009. CHICHEREAU, Dominique (dir.). DERFOUFI, Ilham. MÉNILLET, Dominique. MOUREAU, Magdeleine. MOUREAU, Magdeleine. Voir aussi. Thésaurus / liste d'autorités. Bonjour, je voudrais savoir quelle est le différence entre thésaurus et liste d'autorités ; entre descripteur, vedette-matière et autorité ; entre base et banque de données.

Thésaurus / liste d'autorités

Merci Réponse: Enrichir le patrimoine des bibliothèques en région. En 1990, l’Etat et le Conseil régional de Bretagne décidaient d’unir leurs efforts financiers pour aider les bibliothèques de la région à enrichir leurs fonds patrimoniaux de documents « anciens, rares ou précieux » : le premier Fonds régional d’acquisitions pour les bibliothèques (FRAB), financé à parité par l’Etat et la région, voyait ainsi le jour, suivant l’exemple des musées et de leurs FRAM (Fonds régionaux d’acquisition pour les musées).

Enrichir le patrimoine des bibliothèques en région

Depuis cette date, huit autres régions se sont dotées d’un FRAB. Patrimoine écrit - Collections et acquisitions patrimoniales - Fonds Régionaux (de Restauration et) d'Acquisition des Bibliothèques. Le référentiel Marianne - nouvelle version (sept. 2016) Reprenant les points clés de la version précédente, les 12 nouveaux engagements répondent à de nouvelles exigences : un meilleur accompagnement des usagers dans l’utilisation des services en ligne,de nouveaux engagements en matière de processus et de délais de réponse, tenant compte des dernières évolutions juridiques (notamment la saisine par voie électronique),une plus grande association des usagers dans l’évolution des services,un outillage, une formation, une implication plus forte des agents en relation avec les usagers.

Le référentiel Marianne - nouvelle version (sept. 2016)

Les nouveaux engagements expliqués en vidéo depuis le point de vue de l'usager : Les 12 nouveaux engagements du référentiel Marianne Engagement n°4Nous vous accueillons avec courtoisie dans le respect mutuel, nous vous informons de votre délai d’attente, et nous veillons à votre confortEngagement n°5Nous facilitons l’accès aux démarches pour les personnes en situation de handicapEngagement n°6Nous accueillons de manière adaptée les personnes en difficulté Lire aussi :

Atelier 3.1 Qualite Chourrot QUALIBIB ABES2010 v0(1) Direction du livre et de la lecture - Le droit de prêt : les points clés, Synthèse - juin 2003. Le droit de prêt.

Direction du livre et de la lecture - Le droit de prêt : les points clés, Synthèse - juin 2003

Enssib - Le droit de prêt en bibliothèque. Nouvelles libertés, nouvelles responsabilités. Le développement des nouvelles technologies de communication permet une multiplication des échanges culturels.

Nouvelles libertés, nouvelles responsabilités

Cette liberté d'usage a profondément modifié nos comportements en tant qu’amateurs de cinéma, musique, photo, littérature, jeux, et toutes autres formes d’expression créative. Le partage d’œuvres entre proches, notamment, a aujourd’hui cédé la place à des échanges illimités à grande échelle. Ces nouvelles libertés entrainent de nouvelles responsabilités. Pour favoriser les pratiques responsables, la loi Création et internet a créé en 2009 l’Hadopi.

L'Hadopi a deux missions principales : elle encourage le développement d’une offre respectueuse du droit des auteurs et informe l’internaute qu’il doit sécuriser son accès à internet afin que sa connexion ne soit pas utilisée à des fins de contrefaçon d'oeuvres protégées par un droit d'auteur. Bibliothèques en ligne. Quel droit de prêt pour les livres numériques en bibliothèque ? L'arrivée des livres numériques et audio dans les bibliothèques soulève la question d'une nouvelle rémunération des auteurs, à la hauteur de l'emprunt de ces exemplaires.

Quel droit de prêt pour les livres numériques en bibliothèque ?

Les auteurs britanniques, par le biais de la Society of Authors, ont interpellé le gouvernement sur ce vide juridique, « terriblement injuste ». En Grande-Bretagne, les auteurs sont rémunérés au prorata des emprunts de leurs titres papier en bibliothèque : le Public Lending Right (PLR) est « le droit pour les auteurs de recevoir une rémunération [...] pour le prêt de leurs ouvrages par les bibliothèques publiques ». Il est versé chaque année aux auteurs inscrits au programme, dans une limite de 6600 £ (environ 8000 €). Le montant de la somme perçue est calculé d'après un « taux de prêt » obtenu en divisant le nombre de livres empruntés par le nombre de titres disponibles dans le catalogue. (voir notre actualitté) Sources : The Guardian , Good Ereader , Future Book Pour approfondir. TIERS LIEU.

ADBS - association des professionnels de l'information et de la documentation. ABF - Association des bibliothécaires de France. Livres, lecteurs et politiques culturelles à l’école au tournant du XXIe siècle – Politiques de la culture. Lecture publique et éducation populaire : des rencontres passées aux défis contemporains communs – Politiques de la culture. Communication donnée à l’occasion de la journée d’étude « Livre, lecture publique et politiques de démocratisation culturelle » organisée en partenariat avec l’ENSSIB et la Bpi le 2 février 2016. par Guy Saez, directeur de recherche émérite au CNRS, Pacte, Grenoble et membre du Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication Les bibliothèques publiques et l’éducation populaire : deux rescapées de l’idéologie de la démocratisation culturelle, ou bien deux institutions rendues inutiles par la croissance extraordinaire de l’offre, offre de documents et offre de loisir, ou encore deux ontologies dépassées par l’individualisme et l’expressivité, l’individualisme expressiviste de la société post-moderne ?

Lecture publique et éducation populaire : des rencontres passées aux défis contemporains communs – Politiques de la culture

Telles sont les questions que l’on entend souvent quand on rencontre des professionnels et/ou des militants de la lecture publique et de l’éducation populaire. Peut-on répondre à des questions aussi massives ? Et sont-elles bien posées ? Rencontres autour du « populaire » Histoire de la lecture publique en France. I.

Histoire de la lecture publique en France

Essai de définition Il est difficile de définir avec concision l'expression de lecture publique qui apparaît comme singulièrement ambiguë et qui a été sévèrement critiquée. Elle a d'abord une signification littérale qui n'est pas étrangère à la vie des bibliothèques : la lecture des œuvres littéraires en public, qui est attestée depuis l'antiquité.

Prix unique du livre. Principe et fonctionnement du prix unique Promulguée le 10 août 1981, la loi sur le prix unique du livre (dite loi « Lang ») est entrée en vigueur le 1er janvier 1982 en instaurant le système du prix unique du livre en France : toute personne qui publie ou importe un livre est tenue de fixer pour ce livre un prix de vente au public. Quelle que soit la période de l’année, ce prix doit être respecté par tous les détaillants (grande surface spécialisée, hypermarché, maison de la presse, grossiste, librairie traditionnelle ou en ligne), qui n’ont la faculté d’accorder des rabais que s’ils sont limités à 5 % du prix déterminé par l’éditeur. DIRECTION DU LIVRE: PRIX DU LIVRE, MODE D'EMPLOI. Qu'est-ce qu'un livre ? La seule définition légale du livre existant à ce jour est la définition fiscale, donnée par la Direction générale des impôts dans son instruction du 30 décembre 1971 (3C-14-71) : "Un livre est un ensemble imprimé, illustré ou non, publié sous un titre ayant pour objet la reproduction d'une œuvre de l'esprit d'un ou plusieurs auteurs en vue de l'enseignement, de la diffusion de la pensée et de la culture.

Cet ensemble peut être présenté sous la forme d'éléments imprimés, assemblés ou réunis par tout procédé, sous réserve que ces éléments aient le même objet et que leur réunion soit nécessaire à l'unité de l'œuvre. Ils ne peuvent faire l'objet d'une vente séparée que s'ils sont destinés à former un ensemble ou s'ils en constituent la mise à jour. Définition - Échange de données informatisé / EDI.

Bibliothécaire Territorial. Cadrage 2016 Bibliothécaire écrit langue fac ext int. Cadrage 2016 Bibliothécaire composition ext. Bibliothèque et métiers de bibliothécaire. Les bibliothèques et les bibliothécaires. Les bibliothécaires et le numérique. Le métier de bibliothécaire.

Compétences du bibliothécaire. Bibliothèques en ligne. Enssib, Learning center. L’expression "learning center" (ou "learning centre", littéralement "centre d’apprentissage") est apparue à la fin des années 2000 en Angleterre pour désigner un nouveau type de bibliothèques universitaires, proposant une offre de services enrichie. Aux États-Unis, ce type d’équipement est également désigné sous l’appellation d’"Information Commons".

Page d'accueil. Bibliothèques. Lexique bibliothéconomique.