background preloader

Confédération Paysanne

Facebook Twitter

Liens Utiles secrétariat

Lurrama. CESE : la Confédération paysanne s'estime sous-représentée et dénonce « un déni de démocratie » - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole. Dans une lettre ouverte au président Sarkozy, la Confédération paysanne réagit au décret du 28 juillet 2010 relatif aux conditions de désignation des membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Le syndicat explique que ce texte ne lui attribuerait qu'une place contre 18 à FNSEA-JA, « 7 à des représentants des chambres d'agriculture, tous responsables à la FNSEA, 9 à la FNSEA, 2 aux JA ». Une répartition injuste, selon la Confédération paysanne, qui dénonce une « hégémonie » et demande à être reçue par le président « dès que possible ».

La Confédération paysanne, qui dit porter « une parole alternative à l'agriculture intensive et industrielle », a le sentiment d'être négligée et estime que le syndicat majoritaire jouera le rôle « d'étouffoir ». Téléchargez la lettre ouverte de la Confédération paysanne au Président de la République Nicolas Sarkozy. INTRACONF'

Sites des Conf'

Actualités Agriculture. Actualités Conf' Prix du lait: les producteurs posent un ultimatum aux industriels. Le ton n'en finit pas de monter.

Prix du lait: les producteurs posent un ultimatum aux industriels

Prix du lait: l'ultimatum des éleveurs expire aujourd'hui. Les éleveurs ont réalisé jeudi une première avancée sur la hausse des prix du lait, en obtenant un début d’accord avec les industriels, ce qui les a conduit à suspendre jusqu’à la semaine prochaine leur boycott de certains produits des laiteries.

Prix du lait: l'ultimatum des éleveurs expire aujourd'hui

Sous la pression du ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, appelant jeudi matin à un accord «dans les heures qui viennent», les laiteries ont donné du lest. «Les producteurs ne peuvent plus attendre», avait-il affirmé. Faute d’accord sur les prix du troisième trimestre, les éleveurs ne savaient toujours pas combien ils seraient payés pour le lait livré en juillet. Les transformateurs mettaient en avant l’écart des prix entre le lait français et allemand, moins cher, pour refuser d’augmenter les tarifs autant que le souhaitaient les producteurs alors que les marchés sont en pleine reprise. Premiers accords Boycott suspendu En revanche, pour les deux coopératives, Sodiaal et Laïta, la situation était plus floue. Lait: Fin de l'ultimatum - producteurs de lait ultimatum transformateurs. Journée clé pour les producteurs de lait.

Lait: Fin de l'ultimatum - producteurs de lait ultimatum transformateurs

Le 4 août dernier, trois syndicats agricoles lançaient un ultimatum aux transformateurs. Prix du lait : l'ultimatum des éleveurs expire aujourd'hui - France - Toute l'actualité en France. Dominique Chargé, président de la coopérative Laïta et président de la Fédération nationale des coopératives laitières (FNCL) a également demandé la tenue "prochaine" d'une réunion de l'interprofession sur "les enjeux à court et moyen terme du lait en France".

Prix du lait : l'ultimatum des éleveurs expire aujourd'hui - France - Toute l'actualité en France

François Iches, le président de Sodiaal (la coopérative qui fabrique notamment les yaourts Yoplait) recevra également les producteurs, de même que les industriels Bel, Lactalis et Bongrain. Les producteurs de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), des Jeunes Agriculteurs (JA) et de la Fédération nationale des producteurs laitiers (FNPL) avaient donné aux transformateurs (industriels et coopératives) jusqu'au 12 août pour revenir à la table des négociations sur le prix du lait.

[scald=314695:sdl_editor_representation] Après une année 2009 "catastrophique", les éleveurs misent sur une augmentation à 330 euros les 1.000 litres. Loin derrière les 313,6 euros (1.000 litres) proposés par Lactalis. Prix du lait : des actions lundi avant la réunion des producteurs FNSEA mercredi - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole. Les producteurs de lait affiliés au syndicalisme majoritaire (FNPL, FNSEA, JA) se réuniront mercredi afin de décider des prochaines actions pour protester contre l'échec de l'interprofession à s'entendre sur l'évolution du prix du lait.

Prix du lait : des actions lundi avant la réunion des producteurs FNSEA mercredi - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole

Des manifestations ont encore eu lieu lundi. Ces actions ont surtout touché la région Midi-Pyrénées où des dizaines d'éleveurs se sont mobilisés devant les préfectures départementales pour demander à l'Etat d'appliquer les « accords de juin 2009 sur le mode de fixation du prix » du lait. Négociations avec les industriels : quel est le juste prix du lait ? Les industriels du lait ont accepté de reprendre la semaine prochaine des négociations avec les producteurs pour éviter une nouvelle crise comme en 2009, où la profession avait mené une grève des approvisionnements. La semaine dernière, notre partenaire Terra Eco a examiné les propositions des différentes parties.

Revue de détails. Le juste prix du lait est-il… 313 euros la tonne ? Soit le tarif le plus proche du prix allemand. C'est la position des industriels laitiers (Lactalis, Bongrain) regroupés au sein de la Fédération nationale des industries laitières. Des laiteries acceptent d'augmenter le prix d'achat du lait. Prix du lait : la Confédération paysanne veut que les pouvoirs publics interviennent - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole. La Confédération paysanne a demandé aux pouvoirs publics de « prendre leurs responsabilités et d'intervenir immédiatement et fermement, au-delà des récents vœux pieux de façade exprimés par le ministre, pour que le prix du lait devienne enfin rémunérateur », mercredi, dans un communiqué.

Prix du lait : la Confédération paysanne veut que les pouvoirs publics interviennent - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole

Des quotas laitiers à la sauce américaine ? - José Bové. Lait : Bové dénonce "le dumping" "Les industriels sont en train de faire du dumping, [..] de mettre en concurrence les paysans entre eux", a regretté, mardi matin sur Europe 1, José Bové au sujet de la crise du lait . "Je crois que la mauvaise situation des producteurs de lait vient notamment du fait que les industriels et les pouvoirs publics refusent de prendre en compte le fait évident qu’on ne puisse pas payer quelqu’un en dessous de ses coûts de production", a-t-il dénoncé. Les producteurs de lait ont fixé un ultimatum aux géants de la transformation laitière. S’ils ne retournent pas à la table de négociation le 12 août, le mouvement va se durcir. Ils ont déjà commencé à appeler au boycott des mauvais payeurs . Pour l’ancien leader de la Confédération paysanne, "l’appel au boycott n’est pas une mauvaise formule, [...] mais il faut que la pression soit plus forte, que les producteurs s’organisent de manière beaucoup plus large", a-t-il affirmé.

Prix du lait. Les agriculteurs du Grand Ouest s'impatientent - Economie. Prix du lait/3e trimestre: « Se mobiliser pour demander des comptes aux entreprises » (FNSEA et JA) - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole. La réunion interprofessionnelle laitière du 21 juillet 2010 concernant les indicateurs destinés à éclairer les marchés a échoué. « Malgré les propositions sérieuses et constructives de la FNPL, les entreprises se sont entêtées dans leurs positions dogmatiques refusant aux producteurs le juste retour d'une réelle amélioration des marchés », indiquent la FNSEA et Jeunes Agriculteurs (JA), jeudi dans un communiqué. « Les efforts des producteurs doivent être récompensés, ils ne peuvent accepter que soit appliqué un prix allemand sur un marché français maîtrisé.

Prix du lait/3e trimestre: « Se mobiliser pour demander des comptes aux entreprises » (FNSEA et JA) - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole

Lait : le prix devrait « augmenter de façon significative » (FNCL) - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole. Lors d'une réunion le 21 juillet 2010 à Paris, l'interprofession laitière « n'a pas été, une nouvelle fois, dans la capacité de publier des indices de tendances sur les marchés pour le troisième trimestre de 2010 », explique la FNCL (Fédération nationale des coopératives laitières), jeudi dans un communiqué.

Lait : le prix devrait « augmenter de façon significative » (FNCL) - Actualités - La France Agricole, toute l agriculture et l information agricole

Dans l'immédiat et en l'absence d'indicateurs de tendances pour le troisième trimestre de 2010, les coopératives « paieront à leurs sociétaires un prix d'acompte pour le lait collecté depuis le 1er juillet 2010. Le prix du lait payé aux éleveurs devrait continuer d'augmenter de façon significative.

Conformément aux décisions récentes des pouvoirs publics, les producteurs pourront également produire des volumes supplémentaires », déclare la FNCL.