background preloader

Aliciaslh

Facebook Twitter

Tourism_in_iceland_2016. Tourisme en Islande. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tourisme en Islande

Le tourisme en Islande représente un secteur important de l'économie avec presque 1 million de visiteurs étrangers en 2014[1], soit le triple de la population du pays. En 2008, l'activité touristique représentait 14 % des revenus du pays et 5,2 % des emplois[2]. Statistiques[modifier | modifier le code] Fréquentation[modifier | modifier le code] Nombre de touristes étrangers ayant visité le pays.

Le nombre de touristes visitant l'Islande est, depuis les années 1950, en constante augmentation. Pour autant, malgré la très forte augmentation du nombre de touristes étrangers depuis les années 2000, sa contribution à la richesse du pays n'a augmenté que modestement, en ne représentant qu'un peu plus de 5 % PIB du pays[4]. Origine des touristes[modifier | modifier le code] Plus des deux tiers des touristes d'Europe centrale ou du sud viennent en été, ainsi que la moitié des touristes américains et scandinaves.

Islande : le tourisme explose. En trois ans, le nombre de touristes est passé de 500 000 à 1,7 millions.

Islande : le tourisme explose

C'est en ce moment que les touristes sont les plus nombreux : de juin à septembre, la meilleure période pour visiter l'Islande. Sébastien habite Grenoble, il a profité de ses vacances pour aller faire le tour de l'île des vikings : "Même s'il y a beaucoup de touristes, le territoire est immense, donc ils sont disséminés. Il n'y a de foule, pas besoin de faire la queue... C'est un tourisme orienté vers la nature, les paysages... Les gens veulent voir de grands espaces verts, ou au contraire désertiques et noirs, des glaciers ou bien encore la région volcanique en activité, où la terre est rouge... " Euro 2016 : Le parcours de l’Islande dope son attrait touristique. L’Euro 2016 de football n’est pas qu’une compétition sportive, c’est aussi une vitrine médiatique dont certains profitent à plein.

Euro 2016 : Le parcours de l’Islande dope son attrait touristique

C’est notamment le cas de l’Islande, qui a réussi à se hisser en quarts de finale pour sa première participation à l’Euro : grâce à ce parcours atypique, de plus en plus de Français découvrent cette île et envisagent même d’y passer des vacances. Les demandes de renseignements et les réservations ont sensiblement augmenté auprès des comparateurs et des agences de voyages depuis le début de la compétition, preuve que les "Strákarnir okkar" sont devenus les meilleurs ambassadeurs de l’office du tourisme islandais. L’Islande, une destination déjà à la mode. L'Islande, la destination tendance en 2016 - La Parisienne. Budget Travel a examiné la fluctuation des devises, le coût des hébergements et des billets d'avion, mais aussi l'attrait culturel des pays dans le monde pour extraire 24 destinations.

L'Islande, la destination tendance en 2016 - La Parisienne

Autant de voyages qui constituent la liste des endroits les plus accessibles, et donc les plus tendances pour cette année 2016. L'Islande s'impose en tête et rafraîchit un palmarès marqué par le soleil. Voici le top 10 des destinations à découvrir. > L'IslandeIcelandAir propose désormais une escale gratuite en Islande aux passagers américains en partance ou en provenance de l'Europe. Les baroudeurs viendront découvrir les volcans et les glaciers qui ont fait la réputation de ce pays, à la limite du cercle polaire. L'incontournable en voyage : un bain dans les eaux laiteuses du Blue Lagoon. Vous aimez vraiment l’Islande ? N’y allez plus. Dernière destination à la mode pour les voyageurs en quête de paysages sensationnels, l’île du Nord-Atlantique a vu sa fréquentation touristique augmenter en flèche de plus d’un tiers rien que sur l’année passée.

Vous aimez vraiment l’Islande ? N’y allez plus

Le tourisme serait d’ailleurs désormais la première source de revenus du pays, devant les industries séculaires de la pêche et de la production d’aluminium. Une donnée qui pourrait bien changer le visage du pays et de sa nature exubérante, estiment les autorités. Le boom touristique en Islande : sans précédent Il semblerait que les touristes du monde entier, Européens et Américains en tête, aient élu leur nouvelle destination en vogue.

Depuis le début de l’année 2016, ce ne sont pas moins de 936 000 touristes qui ont mis le pied sur la « terre de glace ». Parmi eux, les touristes américains et allemands sont les plus nombreux, représentant près d’un tiers des voyageurs à travers l’île. Un paysage directement menacé par le tourisme Photo : Landsvirkjun. Finlande et Islande en tête des pays les plus "verts" de la planète. Islande : le survol du volcan de nouveau interdit. "Le volcan Bardarbunga est entré en éruption la nuit dernière, poussant les autorités islandaises à réinstaurer l’interdiction de son survol par les compagnies aériennes – qui peuvent toutefois continuer à desservir les aéroports de l’île.

Islande : le survol du volcan de nouveau interdit

L’alerte rouge a fait son retour le 29 août 2014 dans le ciel islandais, après l’apparition de fissures et de petits cratères dans la surface gelée recouvrant le système volcanique et plusieurs secousses sismiques. Seul un petit nuage de cendres ayant été observé avant une baisse de l’activité, cette alerte ne concerne une fois de plus que l’espace aérien dans un rayon de 18 kilomètres autour du volcan, en-dessous d’une altitude de 5000 pieds.

Les vols vers et depuis les principaux aéroports islandais, y compris Keflavik près de la capitale à 300 km du volcan, ne sont pas perturbés. Islande. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Islande

République d'Islande Lýðveldið Ísland (is) L'Islande au sein de l'Europe L'Islande (en islandais Ísland, prononcé [ˈislant], littéralement « terre de glace »), en forme longue la République d'Islande (Lýðveldið Ísland)[N 2], est un État insulaire de l'océan Atlantique Nord, situé entre le Groenland et la Norvège, au nord-ouest des îles Féroé. Elle se trouve sur la dorsale médio-atlantique séparant les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine et compte ainsi de nombreux volcans. Image à la une : Kárahnjúkar, le diable dans l’éden. Hydroélectricité et espaces protégés en Islande.