Médias sociaux

Facebook Twitter

Les Youtubeuses prennent le pouvoir. On passe autant de temps sur les chaînes des Youtubeuses que sur les grands sites féminins généralistes.

Les Youtubeuses prennent le pouvoir

Les grandes Youtubeuses ont aujourd’hui une puissance media énorme et apportent en plus leur caution (elles présentent personnellement les produits et donc engagent leur propre avis et réputation). Le support vidéo est aussi bien adapté pour présenter des produits (tutoriels, présentation de vêtements, outboxing, …) et sans doute davantage que le papier. De plus, une vidéo allie le son et l’image et a donc plus d’impact qu’un texte ou une photo, plus statiques. Bref, ces Youtubeuses ont su largement supplanter les bloggeuses et sites féminins en termes de puissance, de caution et de support souvent plus impactant visuellement. Néanmoins si les Youtubeuses sont aujourd’hui aussi, voire plus, puissantes que les sites web féminins, l’audience de ces Youtubeuses est âgée de 15 à 35 ans pour une grande partie, alors que les sites et blogs féminins touchent une cible plus diffuse.

Faut-il publier ses visuels sur Pinterest ou Instagram ? Pinterest et Instagram sont les deux réseaux sociaux principalement basés sur la diffusion de visuels, avec chacun leurs propres spécificités.

Faut-il publier ses visuels sur Pinterest ou Instagram ?

Alors où faut-il les publier aujourd’hui ? Découvrez notre réponse, ainsi que celles des experts, adeptes du partage de visuels. Après avoir posé la question » Faut-il publier ses vidéos sur Facebook ou YouTube ? « , intéressons-nous aujourd’hui aux visuels. Ceux-ci peuvent être publiés sur de nombreux réseaux sociaux, les plus connus, dédiés à ce type de contenus, sont donc Pinterest et Instagram. Pourquoi les visuels sont-ils si importants aujourd’hui ?

Les experts de la communication parlent de “Picture Marketing” ou “Marketing de l’image”. Le “Picture Marketing” répond à plusieurs objectifs pour les marques : Générer un maximum d’engagement (Likes, partages, commentaires, …) ;Faciliter la viralisation des contenus (Court terme) ;Favoriser le recrutement de fans (Long terme). Les utilisateurs ont la parole Isabelle Spanu, pro Instagram. Stample : le réseau social du peuple, par le peuple et pour le peuple - Influencia. Si l'analyse de données permet de mieux connaitre la nature et les préférences des consommateurs, pourquoi ne seraient-ils pas les premiers à en profiter ?

Stample : le réseau social du peuple, par le peuple et pour le peuple - Influencia

Parce qu’il pense que les marques vous connaissent parfois mieux que vous-même, le Français Edouard Silhol a créé Stample. Face aux big brothers anxiogènes Facebook, Google et Twitter, la résistance s’organise. Camarades internautes, les géants de la toile vous exploitent, ils vous spolient comme aurait dit Arlette !

En France le débat sur la protection et l’utilisation des données privées glanées sur des consommateurs devenus eux-mêmes les produits, gratuité des services oblige, déterre des peurs viscérales. Face aux Goliath de la Silicon Valley, une des contre-attaques émane d’un " David " français, Stample, « qui porte une nouvelle vision du numérique dans (nos) vies », dixit son co-fondateur Edward Silhol, artiste visuel qui s’est lancé dans l’aventure en 2011, avec son associé Sacha Roger.

Facebook

Twitter. RSP LinkedIn/Viadeo. Pinterest. Instagram. Autres réseaux sociaux. ROI et KPI. SNS stats et analyses. L’évolution du social media en 2015. L’année 2015 vient de démarrer, et comme bien souvent à cette période, on s’attache tous à imaginer de quoi l’avenir, à plus ou moins long terme, sera fait.

L’évolution du social media en 2015

Dans un environnement digital en constante évolution, cet exercice qui consiste à tenter de lire dans l’avenir est clé. Début 2014, le reach organique Facebook existait encore et le mot “vlogger” n’était pas si courant. Au cours de l’année passée, les applications de messagerie instantanée ont explosé et les réseaux sociaux “fermés” tels qu’Ello ou Tor ont attiré l’attention. En 2015, nous verrons de nombreuses tendances 2014 se confirmer, au même titre que de nouvelles. Nous verrons une approche du social media par plateforme perdre de son importance. Bien entendu, il y a des similitudes et des différences dans les challenges et les opportunités auxquelles chaque marché va faire face ces prochains mois.

Si vous avez aimé ce post, pourquoi ne pas vous abonner aux infos de We Are Social par email ou flux ? "Social media" : de quoi parle-t-on ? Nos usages du web sont-ils vraiment « sociaux » ?

"Social media" : de quoi parle-t-on ?

Le terme de médias sociaux n’a aucune cohérence chronologique, ni même technique ou formelle : il renvoie aussi bien à des configurations (formats de relation, communautés…), qu’à des technologies (RSS, P2P…) ou encore des plates-formes. Pour justifier la terminologie de « médias sociaux », Alexandre Coutant et Thomas Stenger, enseignants-chercheurs et auteurs de « Ces réseaux numériques dits sociaux », préconisent d’étudier nos usages.

C’est ce qu’a fait une équipe de 28 chercheurs emmenée par Mitzuko Ito à l’occasion de l’étude Hanging Out, Messing Around, And Geeking Out qui ont identifié deux grandes formes d’usage traversant les plates-formes : certaines de nos actions sont orientées vers un intérêt précis , par exemple la recherche de sociabilité ou d’amitié ; d’autres ont pour motivation la mise en visibilité de soi ou la mise en visibilité de contenus tiers (textes, vidéos, photos, liens hypertextes…). A lire : Le Web à l’heure mobile (ou le chameau et la tortue) Naguère, c’était (assez) simple: les internautes consommaient l’information au bureau, sur leur PC professionnel.

Le Web à l’heure mobile (ou le chameau et la tortue)

Nos courbes d’audience avaient le profil d’un chameau, une bosse entre 9h et 12h30, une autre entre 14h et 18h, des creux avant, entre et après, des petits matins calmes et des fins de soirée paisibles, les samedis chez Ikéa, les dimanches sous la couette achetée chez Ikéa. Et puis, les smartphones et les tablettes sont arrivés et le chameau s’est transformé en dromadaire (ou en tortue, c’est selon), une seule bosse en plateau, lève-très-tôt et couche-très-tard, sans pause-déjeuner, week-end compris. Sur Internet, c’est un élément clé: le rapport au temps, ce qu’on appelle vilainement le « timing de publication », fait la différence entre un succès et un échec, un bon traitement et un mauvais, un site qui fait la course en tête et un autre qui pioche en queue de peloton. - « Sur les desktops: ‘c’est du 9h-17h au bureau’ pour les lecteurs, selon Alex Hardiman.

Les marques dont parlent les internautes. Les grandes tendances de cette étude : 1.

Les marques dont parlent les internautes

Le web parle…. du web Ce qui n'est pas une surprise : les internautes parlent des services qu'ils utilisent au quotidien. Pas étonnant donc que les Google, Facebook et autre Twitter ou Instagram caracolent en tête de nombre des différents classements : forums, viralité Twitter, intérêt des influenceurs... Les 5 premières marques du web ont 3 fois plus de volume que les 5 premières marques du second secteur, celui des technologies et des télécommunications. 2. On retrouve en deuxième catégorie les marques de proximité : SNCF, EDF, Carrefour, Crédit Agricole. 3. La typologie des marques gagnantes 4. SNCF est en 22ème position alors que l'entreprise ferroviaire communique peu. 5. 6. 7. Les enseignements sur Facebook, Twitter, les forums et la blogosphère 8. 9. 10. 11. Dans l'utilisation du hashtag, les chaînes de TV dominent les marques du web.

Ce qu’il faut donc retenir : Alexis Thobellem sur Twitter : "Le memo Social Media ultime... Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, YouTube: Social Media Image Size Guide [INFOGRAPHIC] Cartographie des Médias Sociaux en 2014 en fonction de Vos Objectifs. Quels médias sociaux choisir en 2014 en fonction des objectifs suivants : le référencement, la notoriété, la communication client et la génération de trafic ?

Cartographie des Médias Sociaux en 2014 en fonction de Vos Objectifs

C’est la question à laquelle essaie de répondre l’infographie ci-dessous éditée par CMO.com d’Adobe. Depuis la sortie de la 1ère version en 2010, Facebook, Twitter, LinkedIn et Youtube ont toujours été incontournables. En 2014, ces médias sociaux sont rejoints par Google+, Pinterest, Slideshare et Instagram. Leurs performances pour les objectifs indiqués sont évaluées sur une période de deux ans, sauf pour les plateformes qui n’étaient pas incluses dans les versions précédentes. Prenons un exemple. Il existe cependant pour moi d’autres paramètres à prendre en compte pour procéder à votre sélection: #1. . #2. . #3. MAJ 16/04 : Comme me l’a fait justement remarquer Sylvain Richard d’AxeNet, les tweets n’améliorent pas le classement d’une page web dans les SERPs de Google, contrairement à ce qu’il est écrit sur cette infographie. Tous les chiffres 2014 sur l'utilisation d'Internet, du mobile et des médias sociaux dans le monde.

L’agence We Are Social de Singapore vient de livrer une présentation hyper exhaustive de l’utilisation du grand public et des professionnels des réseaux sociaux dans le monde.

Tous les chiffres 2014 sur l'utilisation d'Internet, du mobile et des médias sociaux dans le monde

Et autant le dire tout de suite, la présentation change radicalement des « panorama » et autres bilans faits rapidement et avec des chiffres éculés. Tous les chiffres de la présentation sont à jour et très récents. On note aussi une vraie volonté de mettre les chiffres en rapport avec la démographie, et autres indicateurs des pays étudiés. Les chiffres d’utilisation couvrent 24 pays, et recoupent quasiment toutes les sources disponibles. Alors certes, on a pas besoin de chiffres détaillés sur l’utilisation d’Internet au Bhoutan ou en Mongolie tous les jours, mais ce serait dommage de se priver de toutes ces données. Quelques chiffres marquants dans le monde : Il y a 2 484 915 152 d’internautes (sur un peu plus de 7 milliards d’habitants).

Quelques chiffres marquants en France : La dangereuse stratégie de communication de Ryanair sur les réseaux sociaux. Ryanair a tenté de censurer certains de ses pilotes sur les réseaux sociaux.

La dangereuse stratégie de communication de Ryanair sur les réseaux sociaux

Lucas Jackson © Reuters La célèbre compagnie aérienne low-cost tente de gérer son image sur les réseaux sociaux en censurant la parole de ses employés. Récemment, cette politique a clairement démontré ses limites. A quoi joue Ryanair ? La compagnie aérienne irlandaise a cette semaine été au centre d'une polémique dont elle se serait bien passée, alors qu'elle traverse une période financièrement difficile. Depuis le début du mois d'août, Ryanair tente en effet de museler ses pilotes sur les réseaux sociaux. Ryanair et les réseaux sociaux : les explications de Clément Lacaton Un dialogue de sourds Problème : la direction n'a pas du tout apprécié et a supprimé - en cinq jours d'intervalle - les comptes Facebook et Twitter du "syndicat" des pilotes pour reprendre le contrôle de la marque Ryanair sur les réseaux sociaux. How can the safety opinions of over 1,000 professional pilots be ignored by the safety regulator?

Médias sociaux : Comment se mettre à dos des internautes avec un concours ? Le cas Gandi. Connaissez-vous Gandi ? Très probablement pas. Rien à voir avec le célébrissime maître spirituel et libérateur de l’Inde. Gandi est une PME française fondée en 2000 qui propose de l’hébergement Internet et des dépôts de noms de domaine. Pour booster son activité commerciale, la société a lancé un concours sur Twitter, Facebook et Google + en demandant aux internautes de viraliser leur offre promotionnelle du moment. En échange, un tirage au sort fait gagner des crédits sur les services informatiques de Gandi.

Le 22 juillet dernier, la société Gandi a lancé sur son blog avec enthousiasme un concours estival à première vue plutôt alléchant pour les amateurs d’hébergement Web et d’enregistrement de noms de domaine. Une mécanique basée sur la viralité sociale Gagnez des crédits Gandi en leur faisant de la pub sur les réseaux sociaux Pour les geeks désargentés, l’aubaine peut sembler effectivement valoir le coup d’autant que la mécanique du jeu est d’une grande simplicité. Peine perdue ! Social Le pire et le meilleur moment pour poster ses contenus sur Facebook, Twitter, Pinterest, LinkedIn et Google+ Voici une énième infographie sur le meilleur moment pour poster vos contenus sur les médias sociaux (mais aussi et c’est ce qui est un peu différent, sur le pire moment pour le faire).

Les créneaux horaires sont proposées pour Twitter, Facebook, Pinterest, Google+ et LinkekIn. Sachez que ce sont de grandes tendances et que pour Twitter et Facebook notamment, il est possible d’obtenir des informations plus précises à partir de l’analyse de l’activité de sa communauté. En outre, selon le secteur d’activité, ces créneaux horaires peuvent changer (voir l’étude menée par Buddy Media sur Facebook). via. Line, le réseau social qui va faire trembler Facebook & Twitter, par Emmanuel Vivier. Petit nouveau dans la famille des réseaux sociaux, « Line », d’origine asiatique, connaît une croissance record et vient menacer les plus grands.

Sa particularité : un réseau social exclusivement pensé Smartphone. Contexte C’est en 2011 au Japon, après le grand tremblement de terre qui avait frappé le pays, que Line a été pensé et développé. A ce moment, toutes les communications fixes et mobiles sont coupées, mais des outils tels que Skype ou Twitter sont encore fonctionnels. C’est pour répondre à ces problèmes de communication que les développeurs de Naver- moteur de recherche coréen- lance très rapidement Line.

Principe Le principe de Line est simple, à mi-chemin entre Skype, Facebook et applications de messagerie instantanée, il s’agit d’un réseau social exclusivement mobile et gratuit. En plus de disposer d’une page de profil, l’utilisateur a la possibilité de passer des appels gratuitement et d’envoyer des messages instantanés via une connexion internet. Une croissance record. Vraiment, tout cela est-il bien réseaunable ? Il y a dans la navrante expression « faites-vous du réseau » quelque chose du bon Molière. On nous demanderait « faites-vous des vers » que ce serait pareil. Diable ! Vivre ensemble, serait-ce devenu autre chose que de « faire du réseau » sans le savoir ? La différence tient peut-être au fait que dans toute société saine, nul ne devrait pouvoir se dispenser du service personnel de chacun. Figurez-vous que la biodiversité ne caractérise pas que l’espèce animale ! C’est là qu’intervient le réseau. L’idée de marché n’a rien de péjoratif, bien au contraire.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les réseaux sociaux (et vous avez osé le demander) — pierremerckle.fr. Qu’est ce que les réseaux sociaux. Au début, quand on me parlait de réseau social, de réseaux sociaux ou de social networking, je ne pouvais m’empêcher de repenser à l’époque du Minitel et de ses messageries tant décriées à l’époque. Le minitel a été remplacé par les forums sur Internet, et surtout par les messageries en lignes (Instant Messengers), ainsi que par les sites de rencontres (l’on qualifiait le tout de Minitel rose dans une autre époque :–). Principes de fonctionnement des réseaux sociaux Cela n’a donc pas été pour moi une surprise de voir des applications internet (regroupant profils, messages, forums, etc.) aider à se créer un cercle d’amis, permettre de trouver des partenaires commerciaux, un emploi ou autres. Ce type d’applications internet forme ce que l’on a maintenant coutume d’appeler les réseaux sociaux : des sites dédiés à la communication avec ses connaissances, à la rencontre de nouvelles personnes ou à la construction de son réseau professionnel.

Pourquoi s’inscrire à un réseau social WordPress: [Cours] Le Web social. Repenser l'amitié dans les réseaux sociaux en ligne - Antonio Casilli. Les tendances des Media Sociaux en 2012 - Yann Gourvennec. This is Your Brain on Social Media. Les réseaux sociaux du futur : avatars multiples et espaces discrets. Digital Social Club. From Friendster To MySpace To Facebook: The Evolution and Deaths Of Social Networks. [Etude] Des états d’esprit différents sur les SNS pro et perso. 14 comptes utilisateur en moyenne par internaute - Identité numérique. Dispo de son pseudo sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, LinkedIn : 3 infographies pour optimiser les contenus publiés. Réseaux sociaux : vers un panoptisme 2.0 ? Evenement 2.0 - Comment integrer les reseaux sociaux dans un evenement. Enjeux sociologiques des réseaux sociaux de l'Internet - une vidéo Actu et Politique. Socialnewtorkservices - habeashabeas.

Des ressources sur les réseaux sociaux. Muxi : réseau social organisé par métier. SNS Manchester United. Use Social Networks as Marketing Tools. Usages BtoB. Tracking the KPIs of Social Media. Livres Blancs à télécharger. Pourquoi les fans quittent-ils les marques sur Facebook et Twitter? [étude] Tour d'horizon des nouveaux réseaux sociaux. Hello Weibo. Le design de la visibilité : un essai de typologie du web 2.0. RSE.

Archive