background preloader

Trajan

Facebook Twitter

Plan de Rome. Arc de Trajan. Arc de Bénévent. Arc de TrajanArco di Traiano di Benevento.

Arc de Bénévent

Arc de Trajan (Timgad) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arc de Trajan (Timgad)

Vue de l'arc de triomphe depuis son côté Ouest L'Arc de Trajan est un arc de triomphe romain à Timgad, datant du début du IIIe siècle érigé à l'endroit de la porte occidentale du decumanus maximus, à l'entrée de la voie de Lambaesis. L'arc de Triomphe fut érigé au niveau de la porte principale de la cité, à l'entrée ouest du decumanus maximus.

Peu avant la fin du IIe siècle, la porte utilitaire fut remplacée par un arc de triomphe appelé abusivement "arc de Trajan"[1] qui, avec un minimum de restauration, nous est parvenu presque intact. Trajan et le recrutement du Sénat. Par Pierre Lambrechts (Washington).

Trajan et le recrutement du Sénat

C'est un lieu commun d'opposer l'un à l'autre les empereurs Tra- jan et Hadrien. Entre ces deux hommes, a-t-on dit, le contraste est frappant et complet (^, On a appelé Trajan « der letzte Römer alten Schlages , le « romanisant », celui qui « avait été, et non sans quelque étroitesse, le Romain de vieille roche, aristocrate au fond, et conservateur ». Hadrien, au contraire, est le Graeculus qui, « séduit par l'éclat de la civilisation hellénique » aurait inauguré une « mehr griechisch-orientalisch orientierte Epoche ». Il semble hors de doute que Trajan et Hadrien différaient dans leurs goûts personnels. L’oeuvre de Trajan en faveur des enfants de la plèbe romaine : un essai de politique nataliste? MEFRA – 119/ 1 – 2007, p. 189-224. 1.

L’oeuvre de Trajan en faveur des enfants de la plèbe romaine : un essai de politique nataliste?

23 janvier 98 - Trajan succède à Nerva à la tête de Rome. Plan de Rome. Trajan (98-117 ap. J.-C.) L'empereur Trajan est ici représenté en buste, selon un archétype créé au début de son règne, lequel vient clore une période troublée.

Trajan (98-117 ap. J.-C.)

Ce contexte explique la référence appuyée aux effigies d'Auguste : la physionomie sereine de l'empereur, construite selon les principes classiques d'équilibre et de mesure, fait écho à sa volonté d'instaurer une nouvelle ère de prospérité et de stabilité dans l'Empire romain. Trajan (98-117 ap. J. -C.) Ce buste coupé sous les seins selon une disposition nouvelle dans l'art du portrait romain représente l'empereur Trajan en nudité héroïque.

Optimus princeps. Le forum de Trajan – Travaux d’Unicaen. Différents travaux de recherches de l’Université de Caen (au sein du projet “Le plan de Rome : restituer la Rome antique”) ont abouti à la publication de plusieurs pages de restitutions virtuelles concernant le forum de Trajan. 1/ La basilique Ulpienne (basilica Ulpia) : – des restitutions virtuelles (Dossier Scientifique : B.

Le forum de Trajan – Travaux d’Unicaen

TRAJAN et HADRIEN (98-138), les deux empereurs espagnols : L’âge d’or de l’empire romain / l’apogée de la Pax romana. Trajan (98-117) et Hadrien (117-138) sont les deux empereurs « espagnols » : ils sont nés en Hispanie à Italica dans des familles italiennes qui y avaient migré longtemps auparavant.

TRAJAN et HADRIEN (98-138), les deux empereurs espagnols : L’âge d’or de l’empire romain / l’apogée de la Pax romana

Leur règne correspond à la période où le vaste Empire romain était au maximum de sa puissance, semblant quasiment invulnérable. Comment en est-on arrivé là ? En d’autres termes, c’est l’occasion de présenter Empire et empereurs. 1°) EMPIRE =conquête militaire Elle a commencé sous la République (509-30) et, à la fin de celle-ci, l’Empire romain est déjà très largement établi. La conquête républicaine a débuté par Sicile, Sardaigne et Corse (241-227 avant J. La conquête impériale a été importante sous Auguste : Espagne cantabrique, Alpes et surtout territoires jouxtant la rive droite du Danube.

Trajan – L’empereur soldat. Essais & Anthologies Date de sortie : 31 janvier 2019 Auteur : BURGEON Christophe Editeur : PerrinNombre de pages : 350 Site de l'éditeur.

Trajan – L’empereur soldat

Deuxième empereur de la dynastie des Antonins, Trajan fut maintes fois qualifié d’optimus princeps tant par le Sénat que par le peuple de Rome. Mais ce fils de soldat, né en 53 et qui régna de 98 à 117, fut-il vraiment pour autant le « meilleur empereur » que les Romains aient connu ? Indéniablement, il fut le restaurateur de l’idéal augustéen construit autour d’une autocratie éclairée, respectant le Sénat et accordant de l’importance à la libertas individuelle. Conduisant de surcroît une politique d’aide sociale destinée en premier lieu aux enfants pauvres et aux agriculteurs peu aisés d’Italie, il améliora les conditions de vie des plus démunis.

[custom-related-posts] Trajan vs Hadrien. Deux empereurs en miroir. Trajan, devenu empereur de Rome en janvier 98, peu après son adoption par Nerva, est mort à Sélinonte, petite ville de Cilicie, au sud de l'actuelle Turquie, dans la nuit du 8 au 9 août 117.

Trajan vs Hadrien. Deux empereurs en miroir

Quelques jours plus tard, son parent et ancien pupille Hadrien, que l'empereur défunt aurait, selon l'impératrice Plotine, adopté sur son lit de mort, était proclamé empereur par les troupes de Syrie ; le sénat confirma avec plus ou moins bonne grâce sa nomination. Hadrien régna près de vingt et un ans, jusqu'à sa mort en juillet 138. A première vue, tout oppose la manière dont ont été représentées ces deux figures, à leur époque et dans les siècles suivants.

Trajan. Trajan (M.

Trajan.

Ulpius Trajanus Crinitus) est un empereur romain , né le 18 septembre 53, mort le 11 août 117 ap. Trajan (98-117) Histoire romaine : Trajan. Marcus Ulpius Trajanus Crinitus, empereur romain, né à Itallca (Espagne) l'an 52 de notre ère d'une famille de l'ordre sénatorial, mort à Sélinonte de Cilicie en 117.

Son père, homme nouveau, protégé de Vespasien, fut consul. Trajan fit sous lui ses premières armes, devint consul, commanda les légions de basse Germanie. Adopté par Nerva, il fut proclamé empereur à la mort de ce prince (98). Il était alors sur le Rhin. Il ne vint à Rome que l'année suivante, et gagna les cœurs par sa déférence pour le Sénat. Sa correspondance avec Pline montre avec quelle conscience il étudiait les questions qu'on lui posait. Trajan en latin Marcus Ulpius Traianus. TRAJAN. Qui était Trajan ?

Jérôme Carcopino voyait en lui le souverain qui avait amené l'Empire à son apogée et qui fut appelé en son temps « le meilleur des princes ». Pour Paul Petit, en revanche, il n'était qu'un « soudard au front bas », porté sur « le vin et les jeunes garçons ». Cependant, aux yeux des historiens actuels, la personnalité devra peut-être s'effacer devant la politique. En ce domaine, bien des interrogations subsistent. Jusqu'à présent, personne n'avait songé à nier l'importance des événements militaires qui ont marqué ce règne ; peut-être ne serait-il pas inutile de les passer au crible de la critique. Un provincial. Empereurs romains - Trajan (Marcus Ulpius trajanus) Trajan, aux prix de dures campagnes, conquit la Dacie (110-102 et 105-107).

C'en était bien fini de l'humiliant et ruineux tribut que le timoré Domitien avait payé aux Barbares daces. Trajan en latin Marcus Ulpius Traianus.