background preloader

Fondation des villes antiques

Facebook Twitter

FranceTV Éducation - La Cité Romaine. Le système d'eau courante à domicile à Pompéi. Pompéi était alimentée en eau grâce à un aqueduc qui la captait sur les contreforts des Appenins, des montagnes plus à l'est.

Le système d'eau courante à domicile à Pompéi

Il s'agit du plus long aqueduc construit par les Romains sur la péninsule italienne : 96 km entre la source et la pointe de la baie de Naples. Pompéi, cité romaine figée dans le temps. La visite de Pompéi nous ramène 2 000 ans en arrière et nous fait revivre l’époque romaine.

Pompéi, cité romaine figée dans le temps

La vie s’y est subitement arrêtée au Ier siècle après J. -C. Le 24 août 79, le volcan voisin, le Vésuve, entre en éruption et, en quelques heures, la ville a disparu. Ce jour-là, la petite ville de province prospère, qui comptait entre 12 000 et 15 000 habitants, est totalement ensevelie sous plusieurs mètres de cendres et de pierres volcaniques. La plupart des habitants n’ont pas eu le temps de fuir, surpris dans leur quotidien par l’éruption.

Découvrez aussi : la structure d'une cité romaine antique ;comment devenir un grand bâtisseur de l'Antiquité avec le jeu Construis ta cité romaine ; le fonctionnement d'un volcan grâce au jeu Les volcans. Réalisateur : Catherine Breton Producteur : Riff international / France 3 Année de copyright : 2001 Année de production : 2001. Pompéi et l'urbanisme antique romain. Les villes romaines étaient construites autour de 2 voies principaux : le cardo, sur l'axe nord-sud, et le decumanus, sur l'axe est-ouest.

Pompéi et l'urbanisme antique romain

A Pompéi, les archéologues pensent qu'il y avait pas mal de circulation et que les sillons creusés dans la chaussée, que l'on peut remarquer facilement, avaient été créés afin de faciliter la conduite des chars sur les pavés. Les piétons empruntaient les trottoirs et traversaient sur des passages surélevés, car les rues étaient plutôt boueuses. Le forum était le cœur politique, commercial et religieux de la ville. Ville romaine. Les villes romaines ont été créées par les Romains dans tous les territoires qu'ils ont conquis au cours de leur histoire.

Ville romaine

Ces villes, à l'image de Rome, la capitale, sont des centres politiques, administratifs et religieux. On retrouve dans toutes ces villes des bâtiments d'usages identiques, dont l'aspect ne diffère qu'en fonction des possibilités techniques et financières locales. Fonctions de villes romaines[modifier | modifier le wikicode] Affirmation de la puissance romaine[modifier | modifier le wikicode] La création d'une ville romaine consacre la présence et la puissance de Rome dans les pays conquis.

Intégration des populations conquises[modifier | modifier le wikicode] Les villes offraient aux Romains ou aux Italiens expatriés dans les provinces de l'Empire un cadre de vie qui leur rappelait leur pays natal et aidait à l'intégration des populations locales à la civilisation romaine. Les villes romaines (urbanisme, infrastructures, organisation politique) Parler des « villes » romaines est en grande partie un anachronisme.

Les villes romaines (urbanisme, infrastructures, organisation politique)

En partie seulement, car la langue romaine oppose bien deux mondes, l’un urbanus, l’autre rusticus. Cette distinction fonde les deux conditions juridiques du sol, qui est soit urbain, soit rural, ainsi que l’écrivit l’auteur d’un traité d’arpentage du IIe s. de l’ère chrétienne (Frontin, De controversiis 7.5-7). Cette distinction est en partie d’origine fiscale. Elle fonde également un certain nombre d’interdits propres au sol urbain : interdiction d’inhumer et interdiction d’édifier dans les limites du sol urbain un bûcher funéraire sont les plus connues. On pourrait y ajouter l’interdiction des fours de tuiliers lorsqu’ils ne sont pas liés à la construction d’un édifice particulier.

Parler de la ville romaine ne peut pas se réduire à une simple question d’urbanisme ou d’architecture. Les Encyclopes Fonder une nouvelle ville.

Fondation de Rome

Fondation de Carthage. Hippodamos et François spoerry. En 494 avant JC, Hippodamos, acquis au pythagorisme et héritier de Thalès, entreprit, à la demande des anciens habitants de Milet, ville totalement détruite par l'armée de Darius, roi des Perses, la construction d'une ville entière.

Hippodamos et François spoerry

L'architecte témoignera de l'originalité de ses idées: Il s'agissait de fournir aux citoyens, dans le cadre d'une communauté politique bien définie et harmonieuse, les éléments essentiels de leur vie privée et de leur vie commune. Les rites de fondation des villes romaines. J.

Les rites de fondation des villes romaines

LE GALL. -Pt AN DES VILLES ROMAINES 293 telle ville, image du monde, était un templum, et ces opé¬ rations tiraient leur origine de la tradition étrusque. «Cette théorie, devenue traditionnelle, passe pour être attestée par des textes antiques et par la comparaison avec les camps militaires, templa eux aussi ; elle paraît surtout justifiée par les plans de villes neuves que nous connaissons, tels celui de Timgad en Afrique et celui de Venta Silurum (Caerwent) en Bretagne pour la pleine époque impériale, celui d'Augusta Praetoria (Aoste) pour l'époque augustéenne et celui du Castrum d'Ostie pour le ive siècle avant notre ère ; justification aussi, le succès avec lequel on arrive à déter¬ miner le jour anniversaire des fondations en comparant l'orientation du decumanus maximus et celle du lever du soleil aux divers jours de l'année.

«Pourtant, lorsqu'on regarde les choses de plus près, des difficultés surgissent de partout.