background preloader

Axe 3 : Est-on heureux partout dans le monde

Facebook Twitter

C'est la journée internationale du bonheur. Où est-on le plus heureux? La carte du bonheur. Les Latino-Américains sont probablement ceux qui ressentent le plus d'émotions positives dans une journée, selon l'enquête.

Où est-on le plus heureux? La carte du bonheur

En fait, les 10 premières places de cet index du bonheur sont occupées par des pays latino-américains, à commencer par le Paraguay, suivi de la Colombie, de l'Équateur et du Guatemala. Le Canada arrive au 15e rang avec un résultat de 79 %. Le Soudan est bon dernier, avec 47 %. Donc, nous dit le sondage, l'argent ne fait pas le bonheur. Alors que le Guatemala, un des pays les plus pauvres du monde, arrive au 118e rang quant à son PIB par habitant, il occupe la deuxième place en ce qui a trait au bonheur. Il y a beaucoup à apprendre de l'Amérique latine en cette Journée internationale du bonheur parce même s'ils ne sont pas les gens les plus riches du monde, ils sont certainement parmi les plus heureux. Pour consulter la carte sur votre appareil mobile, cliquez ici. Vous sentiez-vous reposé? Comment être Heureux lorsque l’on a Conscience de la Souffrance dans le Monde ?

On s’est tous demandé, dans les moments où la difficulté à supporter les souffrances du monde était trop dure, si finalement on n’aurait pas préféré être, comme le dit l’expression commune, « un imbécile heureux ».

Comment être Heureux lorsque l’on a Conscience de la Souffrance dans le Monde ?

En effet, la personne qui n’a pas conscience de tout ce qu’il se passe dans le monde et qui vit sa vie sans se soucier de ce qu’il se passe autour d’elle a une vie d’apparence « plus facile ». Avoir conscience des choses nous rend tout à coup responsables et cela nous touche. Une fois que l’on sait certaines choses, c’est notre vie toute entière qui peut être chamboulée, c’est même le sens de la vie tout entier qui peut changer. Une fois que l’on sait, c’est notre vie toute entière qui change, plus rien n’a le même sens, et nos priorités basculent, la vie n’a plus le même goût. Cela peut sembler même vivre dans une dimension parallèle dans laquelle nous sommes soudainement propulsés, au fur et à mesure que notre conscience s’éveille. Pourquoi ? Tâchez d'être heureux. Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence.

Tâchez d'être heureux

Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes. Dites doucement et clairement votre vérité, et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant ; ils ont eux aussi leur histoire. Evitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l'esprit. Ne vous comparez avec personne : vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux. Il y a toujours plus grands et plus petits que vous. Qui sont les champions du monde du bonheur ? - 17 mars 2016. Tout est mesurable.

Qui sont les champions du monde du bonheur ? - 17 mars 2016

Du moins, c'est là une croyance tenace en statistiques, ainsi que le prouve la parution du quatrième "World Happiness Record" (en anglais), mercredi 16 mars. Le classement est établi par une équipe qui se présente comme "un groupe d'experts indépendants agissant dans leur capacités personnelles", et commissionnés par Ban Ki-Moon, de l'Organisation des nations unies (ONU). Les mots des autres. Une certaine idée du bonheur. La joie a beau vous submerger, il y a des mots pour l’exprimer.

Les mots des autres. Une certaine idée du bonheur

Une satisfaction douillette (allemand), une extase contagieuse (serbo-croate) ou, encore plus noble, le contentement pour autrui (hébreu). Firgoun (hébreu) En hébreu moderne, firgoun est un substantif qui n’a d’équivalent dans aucune autre langue. Il exprime le plaisir et la joie sincères de voir quelqu’un d’autre que soi réussir un exploit et de l’en féliciter. C’est l’exact antonyme de la “joie maligne” (Schadenfreude), écrit Haaretz. L’infinitif qui en découle en hébreu est le’fargen, un verbe couramment utilisé en Israël. Gemütlich (allemand) Les Allemands affectionnent particulièrement cet adjectif.

Le dictionnaire allemand Duden en donne cette définition : “Créer une atmosphère agréable et confortable”. Une sensation très liée au contraste entre la dureté de l’hiver et le confort d’un nid douillet et lumineux. Merak (serbo-croate) Shoshana Kordova.