background preloader

Alexis002

Facebook Twitter

alex

Mise en jeu de la production aux usages d’un jeu sérieux. Le cas d’une entreprise du secteur du jeu vidéo. 1En 1989, Jacques Henriot définit le jeu dans Sous couleur de jouer comme le fait de mener, pour les acteurs du jeu, « un ensemble de conduites plus ou moins cohérentes, plus ou moins obliques, pour parvenir à leurs fins dans une situation difficile ou périlleuse aux données incertaines » (Henriot, 1989, p. 63). Le joueur fait comme si au sein d’un univers de sens singulier, il produisait « un agencement et une mise en œuvre plus ou moins coordonnée de moyens » afin d’arriver, de manière rationnelle, à ses fins (1989, p. 221). 1 Role-Playing Game, jeu vidéo tiré de la tradition du jeu de rôle consistant à interpréter un person (...) 2Le jeu est un construit culturel, perçu différemment selon les lieux et les époques, sans jamais se différencier radicalement du sérieux.

De cette manière, l’opposition du jeu et du travail ne semble pas pertinente et nous avons cherché à comprendre comment le jeu pouvait, au contraire, dynamiser l’activité contrainte de travail. K. : Ah oui, la cuisine ! Les serious games appliqués au recrutement. Les serious games appliqués au recrutement Détails Publié le mercredi 29 juin 2011 09:59 Loin derrière son aîné le jeu vidéo, le serious game rattrape son retard : + 47% entre 2010 et 2015, c’est la perspective de croissance du secteur !

(étude Idate Serious Game 2010). Les experts lui prédisent un bel avenir dans le recrutement. 1. Le serious game emprunte les codes du jeu vidéo pour transmettre à ses participants un message ou un enseignement «sans lien avec le divertissement», explique Julien Alvarez, chercheur et consultant indépendant dans ce domaine. Le développement des serious game a été initié par l'armée américaine. Ce marché encore jeune est porté en France par une cinquantaine d'entreprises conceptrices. 2.

Le plus souvent, le serious game est utilisé en interne et conçu comme un outil d’e-learning. Et les retours sont positifs. 3. Le serious game est également utilisé en recrutement. 1. La 3ème édition d’Ace Manager s’est déroulé de février à avril 2011 (voir la vidéo). 2. 3. Les Serious Games au service des entreprises. Le jeu c’est sérieux ! C’est sous ce titre que le « serious game » s’est invité chez IBM France pour une journée « sérieuse » proposée en partenariat par GUIDE Share France (association d’utilisateurs IBM indépendante) et le CIGREF (Réseau de Grandes Entreprises).

Journée de réflexion sur la pratique des « serious games » dans l’industrie, la finance, la médecine… Jean Sass, Laurent Grumiaux, Jean-Louis Pierrel, Olivier Mauco, Dr. Antoine Tesnières, Jean-François Gibouin, Domitile Lourdeaux Jouer en entreprise n’est pas la première idée qui s’impose ! Pourtant, le « jeu sérieux » est entré dans le monde de l’entreprise dès 1993, avec le jeu Brandstorm qui visait à faire connaitre la marque L’Oréal, notamment auprès des jeunes. Depuis, le serious game est devenu un support pédagogique efficace « on retient mieux ce que l’on fait que ce que l’on voit », et apprécié car il génère plus de motivation et d’implication de la part des apprenants. « Serious Games » : la vision du chercheur.

La stratégie d'entreprise, diagnostic et management stratégique. La première activité qui nous vient à l'esprit est la démarche stratégique. Il s'agit de réaliser un diagnostic stratégique de la situation de l'entreprise. On parle communément d'opportunités-menaces et forces-faiblesses, connue sous le nom de matrice MOFF ou SWOT (en anglais). Il s'agira de déterminer les objectifs dits "stratégiques" que l'on souhaite assigner à l'entreprise. Les comités de direction ont à leur disposition une grande palette d'outils. Les plus stratèges sont adeptes de la théorie des jeux... Il est ainsi possible d'établir les bases d'une gouvernance d'entreprise. Il existe quelques grandes options possibles, ce sont les stratégies de différenciation, de domination par les coûts ou bien de focalisation sur des niches.

Pour accélérer le mouvement et atteindre une taille critique, des opérations de croissance externe peuvent être menées (fusion..). Des décisions en terme d'organisation sont également prises. Articles La stratégie : l'art de poser les bonnes questions. Jeu mise en oeuvre d'une stratégie développement durableCIPE : jeux d'entreprise, conception jeu pédagogique, formation par le jeu. Parmi les utilisateurs de l’Enjeu Stratégie : ENTREPRISES :ETABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT : GMP Alençon – IUT GIM Cherbourg – IUT QLIO Bourges –IUT GACO Digne les Bains – IUT QLIO de Roanne – IUT HSE VesoulORGANISMES DE FORMATION ET CABINETS CONSEIL : … Exemple de réalisation en Entreprise : Ce jeu, d’une demi-journée, peut s’insérer facilement dans un séminaire traitant du développement durable : – il introduit la définition du développement durable, son étendue, concernant toutes les activités de l’entreprise (études, achat, production, ventes, …), ainsi que la notion de parties prenantes – il présente tous les aspects du développement durable : environnemental, social, sociétal, économique – les participants mettent en œuvre une méthodologie de diagnostic, ainsi que la matrice Performance / Importance, permettant de hiérarchiser les enjeux Ce jeu est suivi d’une réflexion sur les sujets propres à l’entreprise, leur importance / performance, et les plans d’actions sous-jacents.

Jeux vidéo : sur un marché saturé, les "serious game" en plein essor. Le constat est partagé par les quatre experts invités à débattre ce mercredi 24 juin à la Mêlée numérique sur les nouvelles formes de jeu vidéo : le marché arrive à saturation. "90 % des sociétés de développement de jeu vidéo mettent la clé sous la porte. Aujourd'hui, le jeu est de plus en plus gratuit. Du coup, les utilisateurs trouvent presque anormal de devoir payer pour jouer en ligne ou sur un mobile", remarque François Provansal, créateur indépendant de jeux vidéo. "Ce marché étant à saturation, de nouvelles ramifications sont en train de se développer : les serious games, la gamification et le game for change", ajoute Amaury Laburthe, fondateur de la société toulousaine Audiogaming.

Les serious games investissent les entreprises La plus développée de ces variantes du jeu vidéo classique est le serious game (ou jeu sérieux pour la version française). Une tendance qui remonte à une vingtaine d'années. La gamification pour motiver les salariés "L'exemple catastrophique, c'est Disney. DEVIS CREATION SERIOUS GAME & DEVELOPPEMENT JEUX SERIEUX ENTREPRISE. Procédé moderne et novateur, le Serious Game est actuellement en pleine effervescence. Il permet de concrétiser un grand panel de projets sous la forme de « jeux-vidéo sérieux ». Les prestataires éditeurs et développeurs de Serious Game mettent en avant la pédagogie par le jeu vidéo. Au-delà d’une approche « Divertissement », le Serious Game s’appuie sur une dimension Ludique du jeu-vidéo, et s’impose comme un outil puissant de promotion, de prévention, d’éducation, de formation ou encore de sensibilisation.

A mi-chemin entre l’Advergame et un programme d’e-Learning, le Serious Game a pour but d’apporter un réel apprentissage à travers un contenu de fond, un scénario, une mise en forme soignée, ce qui rend cet outil immersif. Il a été démontré par des études que l’univers virtuel d’un Serious Game favorise l’apprentissage, la créativité et la mémorisation. De plus, chaque type de jeu permet de développer des compétences différentes. En résumé, le Serious Game c’est quoi ? Le jeu, nouvel outil de développement stratégique ? Partons d'un postulat général : pour repenser l'économie, il faut dynamiser la croissance et donc augmenter la productivité. Mais si la productivité est permise par des salariés motivés, ces derniers ne montrent leur totale efficacité que quand ils sont heureux et fiers de leur travail. Comment alors favoriser le bien-être en entreprise ? Et si on donnait à chacun la possibilité d'aimer son travail et son entreprise ?

Plus la qualification augmente, plus le management s'accroît Si la hiérarchie pyramidale a permis le développement des entreprises françaises pendant les 30 Glorieuses, elle est devenue étouffante. Sortir du schéma classique du travail Pourtant le salarié reste le plus grand atout de son entreprise s'il adhère à ses valeurs. On parle de plus en plus de gaming, MOOC, serious game. La pyramide de l'entreprise aplanie Dans un jeu, le niveau hiérarchique, l'âge, l'expérience et les relations ne comptent plus. Y compris pendant les entretiens d'embauche.