background preloader

Alexandrinito

Facebook Twitter

Nouvelles planètes. Liste d'exoplanètes potentiellement habitables. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste d'exoplanètes potentiellement habitables

Cet article dresse une liste d'exoplanètes potentiellement habitables selon leur similitude avec la Terre calculée au moyen de l'indice de similarité avec la Terre (IST). La liste est fondée sur une méthodologie et des estimations fournies par le Laboratoire d'habilité planétaire (PHL) de l'université de Porto Rico à Arecibo[1]. Notion de planète potentiellement habitable[modifier | modifier le code] Vue d'artiste de Gliese 581 d, une exoplanète un temps décrite comme potentiellement habitable, dont l'existence est remise en cause. En astronomie et en astrobiologie, une zone habitable est la région autour d'une étoile où la pression atmosphérique des planètes est suffisante pour maintenir l'eau à l'état liquide sur sa surface[2],[3]. Liste du catalogue des exoplanètes habitables[modifier | modifier le code] Clé[modifier | modifier le code] Les planètes énumérées ci-dessous sont évaluées sur huit critères différents :

20 exoplanètes potentiellement habitables découvertes. La liste des exoterres potentiellement habitables s'allonge.

20 exoplanètes potentiellement habitables découvertes

Des chercheurs en ont découvert 20 dans les données de Kepler. Ces mondes s'annoncent prometteurs pour la recherche de la vie. Une équipe de chercheurs a exploré le catalogue de données collectées par le satellite Kepler au cours de sa première période d'observation (2009-2013), avant qu'il ne rencontre des problèmes de stabilité. Résultat : plusieurs cas de planètes intéressants, dont une vingtaine apparaissent potentiellement habitables, décrits dans un article déposé sur Arxiv.

Autant de nouveaux mondes qui, s'ils sont confirmés, figureront en tête de liste pour la recherche de la vie ailleurs. De toute la sélection, c'est indéniablement KOI-7923.01 (KOI signifie Kepler Object of Interest) qui retient le plus l'attention. Deux planètes potentiellement habitables à 12 années-lumière de la Terre. L'étoile Tau Ceti, à "seulement" 12 années-lumière de la Terre, est l'une des étoiles les plus proches de nous.

Deux planètes potentiellement habitables à 12 années-lumière de la Terre

À l'échelle galactique, c'est la porte à côté. Si un jour l'humanité arrive à voyager d'étoile en étoile, ou du moins à envoyer des sondes pour explorer les systèmes proches, Tau Ceti sera probablement dans les premières cibles. Une éventualité prometteuse, puisque selon une étude à paraître dans la prochaine édition de The Astrophysical Journal, non seulement Tau Ceti est dotée d'au moins quatre exoplanètes rocheuses, mais deux d'entre-elles orbitent aux frontières de la zone habitable de leur étoile. Ce qui signifie qu'elles pourraient abriter de l'eau à l'état liquide, et donc la vie extraterrestre... Va-t-on bientôt rencontre des petits hommes verts? EN IMAGES >> Le chasseur de planète européen Sphère découvre sa première exoplanète. La Nasa a découvert vingt nouvelles planètes potentiellement habitables - Sciences.

Vingt planètes qui pourraient abriter la vie.

La Nasa a découvert vingt nouvelles planètes potentiellement habitables - Sciences

Voici l'énorme trouvaille que vient de faire l'agence spatiale américaine grâce à Kepler, son télescope spatial observateur d'exoplanètes. L'une d'elles, KOI-7923.0, a quelques similitudes avec la Terre. La curiosité humaine sur l’espace semble insatiable, et nombreuses sont les questions que nous nous posons sur notre place dans l’univers. Par exemple, existe-t-il d’autres planètes habitées d’une forme de vie comparable à la nôtre dans le cosmos ? La NASA annonce la découverte de dix nouvelles planètes "potentiellement habitables" Ce ne sont pas de nouvelles observations qui ont permis de découvrir ces planètes, mais bien une étude des données déjà récoltées par le télescope Kepler.

La NASA annonce la découverte de dix nouvelles planètes "potentiellement habitables"

La NASA a ainsi déterminé l’existence de 219 nouvelles exoplanètes (hors du système solaire), dont 10 d’entre elles sont potentiellement habitables. Jungle ou désert ? Une planète potentiellement habitable est une planète rocheuse de la taille de la Terre située dans la zone d’habitabilité d’un système. C’est le terme « potentiellement », qui est important dans ce cas, car une planète de ce type peut aussi bien être une jungle luxuriante qu’un désert infernal. Par exemple, selon nos critères, Mars et Vénus sont des planètes potentiellement habitables, mais loin d’être idéales pour des vacances. Ces dix nouvelles planètes habitables, donc, sont situées dans des systèmes dans la constellation du cygne. Des milliers de planètes habitables. Mars (planète) Mars (prononcé en français : /maʁs/) est la quatrième planète par ordre croissant de la distance au Soleil et la deuxième par ordre croissant de la taille et de la masse.

Mars (planète)

Son éloignement au Soleil est compris entre 1,381 et 1,666 UA (206,6 à 249,2 millions de kilomètres), avec une période orbitale de 669,58 jours martiens (686,71 jours ou 1,88 années terrestres). Mars a aujourd'hui perdu la presque totalité de son activité géologique interne, et seuls des événements mineurs surviendraient encore épisodiquement à sa surface, tels que des glissements de terrain, sans doute des geysers de CO2 dans les régions polaires, peut-être des séismes, voire de rares éruptions volcaniques sous forme de petites coulées de lave[3].

Avant le survol de Mars par Mariner 4 en 1965, on pensait qu'il s'y trouvait de l'eau liquide en surface et que des formes de vie similaires à celles existant sur Terre pouvaient s'y être développées, thème très fécond en science-fiction.