background preloader

Réseau

Facebook Twitter

Tutoriel sur Raspberry PI. Avant propos : Ce tutoriel m’a été fourni par Julien A. que je remercie pour son aide précieuse!

Tutoriel sur Raspberry PI

Si vous aussi vous souhaitez m’aider c’est par ici! Si comme moi vous avez un Raspberry qui traine dans un placard et que vous ne savez pas quoi en faire vous êtes au bon endroit. Je ne reprends pas l’installation et la configuration de l’OS car il y a suffisamment de sujets sur internet. Ici j’ai installé Raspbian mais d’autres distributions peuvent aussi convenir, je vous ferai un retour sur ArchARM et Moebius une fois que je les aurais testé. Au niveau du matériel il vous faudra : Un Rapberry Pi modèle B, B+ ou le nouveau Pi 2Son alimentation 5V/1A, secteur ou batterie à vous de voir ce que vous voulez en faire. Entrons dans le vif du sujet : mettez la carte SD dans le Raspberry, branchez la clé Wifi, un câble réseau relier à votre routeur, l’alimentation, un écran, un clavier et c’est parti. 1 – Assurez-vous que votre système est à jour : sudo apt-get update sudo apt-get upgrade Et voilà!

Passerelle sécurisée avec un Raspberry Pi. Qu’il s’agisse de domotique, de vidéo-surveillance ou de simple partage de fichiers, les besoins de se connecter à un équipement se trouvant à l’intérieur de notre maison à travers Internet se multiplient.

Passerelle sécurisée avec un Raspberry Pi

Bien que ces systèmes soient de plus en plus généralisés et faciles à mettre en place, la question de la sécurité est souvent reléguée au second plan. Comment s’assurer que personne ne nous espionne avec nos caméras IP installées dans notre salon ? Comment empêcher une personnes curieuse, voire malveillante, de jouer avec notre centrale domotique ? Dans l’ensemble de mes articles, j’ai toujours insisté sur l’importance de sécuriser ces accès. Aujourd’hui, je vous propose de voir comment créer un point d’accès sécurisé grâce à un Raspberry Pi. Prenons l’exemple d’une caméra IP. Cela signifie que le service (c’est à dire le logiciel) qui vous permet d’interagir avec votre caméra, est disponible sur le port 8080/TCP. Vous me direz : « Oui, mais il y a un mot de passe !

Certificats A retenir. Initiation au réseau Wifi sur Raspberry Pi. Avec Julia, nous avons revu les bases de la connectivité réseau sur Raspberry Pi.

Initiation au réseau Wifi sur Raspberry Pi

La carte est connectée avec un dongle wifi (Edimax EW-7811Un) et un câble Ethernet. Par défaut, la distribution Raspbian connecte en DHCP la carte réseau (sous Linux, c’est l’interface eth0). Première étape : se connecter en ssh depuis un ordinateur fixe (on sera plus à l’aise pour développer et consulter le Net en même temps). On ressort la commande nmap avec l’adresse racine du réseau local (ici en 192 point 168 point 2 point quelque chose donc 192.168.2.0) et la quantité d’adresse recherchée (24) : pobot@atelier1:~$ nmap -p 22 192.168.2.0/ Starting Nmap 5.21 ( ) at 2014-03-27 13:06 CET Illegal netmask value, must be /0 - /32 .

On peut alors se connecter : pi@raspberrypi ~ $ lsusb Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub Bus 001 Device 002: ID 0424:9512 Standard Microsystems Corp. Guide : créer une PirateBox à partir d'une Raspberry Pi. Une quoi ?

Guide : créer une PirateBox à partir d'une Raspberry Pi

Une PirateBox ? Qu’est ce que c’est que ce truc ? Ça semble pas forcément très légal comme projet non ? Rassurez vous, minimachines n’est pas en passe de devenir l’antre d’une bande de pirates, juste en quête d’un moyen de partager vos informations. Qui dit PirateBox ne dit pas forcément Pirate, l’objet est avant tout destiné au partage d’information. Avant d’aller plus loin dans la lecture de ce billet, si le projet vous intéresse il faudra télécharger Raspbian qui pèse presque 1 Go.

La PirateBox c’est une boite qui sert à stocker des informations afin de les partager localement sur un réseau Wifi. Le principe est simple, on prend sa machine habituelle, on se connecte à la PirateBox via Wifi en direct et on communique avec son stockage au travers d’une interface. Quel usage avoir d’une PirateBox ? Le Web regorge de tutoriels afin de transformer la Raspberry Pi en PirateBox mais pour en avoir essayé beaucoup, de nombreux tests se sont transformés en un véritable calvaire.