background preloader

Un autre monde numérique est possible

Facebook Twitter

Manifeste écologique des professionnel·le·s de l’informatique. L'ébrieté rapporte plusieurs milliards de dollars par an à Amazon. Selon une récente enquête, l’ébriété des consommateurs adeptes d’Amazon permettait à ce dernier de gagner des milliards de dollars par an, grâce aux commandes passées à des heures tardives.

L'ébrieté rapporte plusieurs milliards de dollars par an à Amazon

Ces ventes représenteraient 48 milliards de dollars chaque année. Si les firmes gagnent autant d’argent sur une période relativement courte, ce sont parce que les utilisateurs en état d’ébriété dépensent environ 400 dollars par an. Pour arriver à cette conclusion, The Hustle a mené une étude auprès de plus de 2 000 américains ayant consommé de l’alcool afin de savoir si et comment ces derniers consommaient lorsqu’ils étaient ivres. Nul doute que les résultats sont particulièrement intéressants, surtout pour Amazon qui en sort gagnant. Des impacts énergétiques et sociaux de ces data-centers qu'on ne voit pas.

L’ADEME, via le projet Enernum, vient de publier une étude approfondie sur les impacts à la fois énergétiques et sociétaux de l’installation et du déploiement des data centers, en France et ailleurs.

Des impacts énergétiques et sociaux de ces data-centers qu'on ne voit pas

Ce travail vient confirmer les conclusions du Think tank The Shift Project qui alertait déjà des coûts carbone importants de ces infrastructures qui soutiennent tous nos usages numériques. Par delà les chiffres, l’ADEME replace les data-centers dans leur contexte humain et géographique et interroge la gestion de ce type d’infrastructure sur le territoire. Une consommation énergétique qui grimpe La rapport complet, disponible au téléchargement ici opère un véritable 360° autour des data-centers : implantation et forme, types d’acteurs engagés et jeux politiques, coût énergétique, etc. Le World Wide Web a 30 ans : ou trouver les archives du web.

C’était le 12 mars 1989, internet existait déjà, mais Tim-Bernes Lee met en place ce qu’on appelle communément la « Toile ».

Le World Wide Web a 30 ans : ou trouver les archives du web

Le tout premier document créé sur le réseau internet, qui sera à l'origine du World Wide Web. Le web aujourd’hui Avant tout, le web et internet ne sont pas synonymes. Quand le jeu vidéo se syndicalise. Free complique ses procédures de résiliation pour tenter de retenir ses abonnés. 30 ans du Web : quand la télévision française découvrait Internet. Comment le premier site web français a vu le jour au CNRS. Une offre légale de qualité est la meilleure réponse au piratage sur Internet : qui est surpris ? Surprise : une nouvelle étude suggère qu'il y a moins de piratage quand l'offre légale est de qualité.

Une offre légale de qualité est la meilleure réponse au piratage sur Internet : qui est surpris ?

Quand l’on débat du problème du piratage des œuvres culturelles sur Internet, qu’il s’agisse de films, de séries télévisées, de musique ou de jeux vidéo, les adaptes du téléchargement illicite ne manquent pas d’argument pour justifier leurs pratiques : faiblesse de l’offre légale, inadaptation du droit d’auteur aux nouveaux usages permis par le numérique ou coût de la vie. L’impression que le piratage n’est que la conséquence logique d’une série de facteurs, qui pourraient être traités par les titulaires de droits, ne date pas d’hier.

Minimal : le plugin qui préserve le temps de cerveau disponible. On connaissait AdBlock et Adblock Radio, les plugins qui désactivent les publicités en ligne ou sur les ondes. Voici Minimal, le dernier né qui cible les dispositifs de captation de l’attention. Le logiciel s’installe sur votre navigateur et transforme la navigation des principaux sites qui font du « temps de cerveau disponible » leur business model. Une solution encore discrète mais qui questionne en profondeur l’économie de l’attention et le rôle que pourraient endosser les utilisateurs pour mieux la réguler et faire pression sur les marques. Comment la publicité en ligne fausse le débat démocratique. S’immisçant dans tous les médias, la publicité est omniprésente.

Comment la publicité en ligne fausse le débat démocratique

Louis Bertier, lecteur d'Usbek & Rica, nous propose une plongée dans ce monde qu'il imagine promis à un avenir inquiétant. La publicité finançant sans distinction plateformes de streaming illégales et sites de désinformation, elle fausse selon lui jusqu’au débat démocratique. Dans son roman 1984, Orwell avait imaginé un monde dirigé par un parti tout puissant, « Big Brother » s’immisçant, via des écrans disposés jusque dans les appartements particuliers, dans l’intimité — et dans l’esprit — de ses sujets. « Nous sommes une start-up anarcho-communiste » : Coopcycle auto-organise les coursiers à vélo. Comme tous les jeudi soir, les associés de Coopcycle se réunissent dans l’appartement de l’un des leurs pour leur réunion de coordination.

« Nous sommes une start-up anarcho-communiste » : Coopcycle auto-organise les coursiers à vélo

Des réunions bien suivies de huit à quinze personnes sur une vingtaine de membres dans lesquelles tous les problèmes sont abordés. « Ce sont des réunions de quatre à cinq heures au bout desquelles on se déteste, affirme dans un grand rire Kevin, un des initiateurs du projet. Scandale des invendus : Amazon aurait détruit trois millions de produits en France en 2018 - Télévision. Plus de 3 millions de machines à café, d’écrans plats, de livres ou de jouets, neufs pour la plupart, ou avec de légers défauts : telle est la masse d’articles que le géant de la distribution Amazon détruit volontairement en France chaque année.

Cette « gigantesque absurdité économique, écologique et sociale » fait l’objet d’un reportage stupéfiant du magazine Capital, diffusé ce dimanche sur M6, et réalisé avec l’aide de l’ONG Les Amis de la Terre. Pourquoi Amazon peut-il détruire ses articles invendus ? TRIBUNE. Comment la France s'est vendue aux Gafam. Les limites de la déGAFAisation individuelle. Il y a aujourd'hui une certaine prise de conscience des dangers divers associés à l'utilisation trop exclusive des GAFA.

Les limites de la déGAFAisation individuelle

(Si vous ne la partagez pas, je vous conseille le livre de Tristan Nitot, Cette prise de conscience a comme résultat l'apparition de nombreux articles donnant des conseils de déGAFAisation (par exemple), « faites ceci », « ne faites pas cela », conseils sur les logiciels et les services à utiliser… Même le gouvernement français s'y met. Le meilleur du n’importe quoi des objets connectés de 2018. C’est fou ce qu’on s’accroche à des habitudes moyen-âgeuses alors qu’on pourrait avoir des smart toilettes ou des smart bouteilles d’eau...

Le meilleur du n’importe quoi des objets connectés de 2018

L’an dernier, on célébrait l’inventivité et la « disruptivité » du monde moderne à travers le meilleur du n’importe quoi des objets connectés de 2017. Comme 2018 ne nous a pas déçus, en connectant - en rendant « smart », pardon - toute une nouvelle gamme d’objets enfin propulsés dans le XXIe siècle, on vous offre cette nouvelle sélection. La smart bouteille d’eau. Face aux plateformes numériques, les livreurs à vélo européens s'organisent. C’est une première dans le monde de l’« uberisation » : une soixantaine de coursiers à deux-roues « indépendants » se sont réunis afin de construire une stratégie commune à une échelle internationale. Leur objectif : améliorer leurs conditions de travail et faire front ensemble face aux plateformes multinationales de la livraison, de type Deliveroo ou UberEats.

Venus de douze pays d’Europe, ils travaillent d’ores et déjà à l’élaboration d’une charte qui demande la création d’un salaire horaire garanti, ainsi que l’exigence de transparence vis-à-vis des données numériques détenues par les plateformes. Reportage. « C’est un tournant. Depuis longtemps, nous avions des contacts entre livreurs de différents pays et de différentes plateformes. Uberland : l’ubérisation est-elle encore l’avenir du travail. Dans son livre, la chercheuse rappelle – comme le pointait Nick Srnicek dans Capitalisme de plateforme – que les promesses de l’économie du partage à ses débuts étaient portées par l’idée de développer les ressources économiques sous-utilisées à une époque où la reprise, suite à la crise de 2008, était encore ténue.

Uberland : l’ubérisation est-elle encore l’avenir du travail

L’économie du partage nous a expliqué que la crise du capitalisme était liée à une question de distribution inefficace des ressources qui allait pouvoir être résolue par le numérique. Les premières plateformes de « l’économie du partage » n’offraient pas tant un travail qu’une « communion ». Dans la presse, face au succès d’Uber, les techno-optimistes nous racontaient que conduire une voiture allait être l’avenir lucratif de la classe moyenne… La réalité a été bien différente. Un chauffeur Uber gagne désormais l’équivalent du salaire minimum américain, une fois ses charges déduites. Produire le consentement par la ludification. Chez Free, le management par « l’enchantement » vire à la « détresse généralisée » par Erwan Manac'h. Des salariés « irritables », « à fleur de peau », qui perdent l’appétit et le sommeil et s’inquiètent pour leur vie familiale. Une « situation particulièrement grave du fait d’un risque suicidaire avéré » et une « détresse généralisée » à l’ensemble de l’entreprise.

Les mots sont d’une extrême gravité, au fil des 200 pages du rapport d’expertise interne au centre d’appels de Free à Colombes (Mobipel), que Politis a pu consulter. Missionné en février par le comité d’hygiène et de sécurité, le cabinet d’expertise Alter a conduit une enquête de plusieurs mois sur ce centre employant 210 téléconseillers, que Free vient de céder à Comdata, un grand groupe de relations clients qui jouera le rôle de sous-traitant.

« 123456 », encore et toujours le pire mot de passe du monde. "C'est l'équivalent de la consommation de trois familles" : faut-il éteindre les panneaux publicitaires numériques pour faire des économies d'énergie ? La mesure permettrait notamment de réduire la consommation électrique en période de pics de consommation.

"C'est l'équivalent de la consommation de trois familles" : faut-il éteindre les panneaux publicitaires numériques pour faire des économies d'énergie ?

On les voit fleurir dans les gares, les métros et même en ville. Le nombre de panneaux publicitaires numériques explosent, et prennent petit à petit la place des affiches en papier. « Uber, c’est une forme radicale de capitalisme de surveillance » Pendant quatre ans, l’éthnographe américaine Alex Rosenblat a sillonné les routes avec des chauffeurs Uber. Plongée dans les entrailles terrifiantes de Tinder. Google refuse de supprimer une app qui promeut la « conversion » des personnes homosexuelles. Armes de surveillance de masse françaises. «Séropositif», «voix de vieille pédale», «accent juif tunisien»: Europe1 a fiché ses auditeurs. La Chine distribue des bons et des mauvais points à ses citoyens. Depuis mars 2018, le gouvernement chinois a franchi une étape supplémentaire dans la mise en oeuvre de son programme de "crédit social", basé sur la collecte d'informations sur les réseaux sociaux et via les caméras de surveillance intelligentes.

Les citoyens "mal notés" sont restreints dans leur accès aux transports. Un salarié d'Amazon licencié pour avoir soutenu les "gilets jaunes" Untitled. A Berlin, le mouvement « Fuck off Google » plus fort que Google. Usbeketrica. Le dilemme des archives, par Richard D. Wright (Le Monde diplomatique, octobre 2004) PeerTube : "Le logiciel libre est une alternative crédible à l'hyperpuissance des GAFA" Après un an passé en couveuse, le dernier bébé de Framasoft voit le jour ce lundi. Ces lunettes de soleil vont bloquer les pubs sur écran. Dans la peau d’un forçat d'Amazon. Une matinée de juin, notre téléphone clignote. Amazon nous informe que notre colis est «livré en sécurité». Une app permet à la police turque de surveiller les expatriés opposants d’Erdoğan.

WikiMOOC : apprenez à contribuer sur Wikipédia ! Les évaluations nationales de Cp Ce1 hébergées par Amazon. Boutique de l’Élysée : pourquoi Next INpact saisit la Cnil. Les hébergeurs cloud ne sont pas des auxiliaires de police ! App «La Pile de CV»: quand Pôle Emploi fait de la discrimination par l’argent. Algocratie : L'inégalité programmée - #DATAGUEULE 84. Amazon, l’envers de l’écran, par Jean-Baptiste Malet (Le Monde diplomatique, novembre 2013) MobiliZon : reprendre le pouvoir sur ce qui nous rassemble. Les nettoyeurs du web : modérateurs au ministère de la vérité. Au Royaume-Uni, des panneaux détectent si les conducteurs téléphonent. PeerTube, la plateforme qui défie Youtube avec l’éthique  - L'actu Médias / Net. « Partout où Amazon entre en collision avec Google, Facebook et Apple, il gagne »

Amazon accusé de traiter ses salariés comme des robots au Royaume-Uni - Les Inrocks. Des employés d'Amazon refusent de vendre à l'État américain des technologies pour encadrer l'immigration. Letemps. (5) Notation des salariés : l’autre guerre des étoiles. Notation des salariés : dans les télécoms, omerta sur un système. Framaclic, un nouveau service qui compte. La caisse de grève crowdfundée. C'est (l'uberisation de) la lutte finale. Tech, vie privée numérique, surveillance... : quels droits pour les salariés ? Numérique ou Digital ? Amazon veut équiper ses salariés de bracelets électroniques. Heures sup et bas salaires, l’envers du jeu vidéo français. Ces femmes qui ont marqué l'histoire de l'informatique moderne.

Neutralité du Net : la résistance veut encore y croire aux États-Unis. Envie de tester Linux ? La distribution Mint veut vous faciliter la vie. Neutralité du net, hégémonie des GAFA : la démocratie prise dans la toile. La neutralité du Net expliquée avec des camions. Digital, ubérisation... : les termes galvaudés de la tech à bannir en 2018. Réquisition sur Mamot.fr : LQDN s'en tient aux droits fondamentaux.

Quelles pratiques adopter ou éviter sur un Wi-Fi public ? La Cnil livre ses conseils. À quoi ressemblerait le web en France sans neutralité du net ? - Politique. Marre des arnaqueurs ? Ce bot répond à leurs mails à votre place. Comment faire une demande « CADA » d’accès aux documents administratifs. Alexandra Elbakyan, "Robin des bois de la science" 56Kast #114 : comment le mp3 a libéré la musique en ligne. Accueil · Contributopia. Confiance à l'ère des plateformes - quelles garanties? Catalogne : Google bloque en Espagne une application donnant des informations sur le référendum. Dans les « bibliothèques clandestines » du Net - 17 mai 2016. Le gouvernement indien bloque l'accès à Internet Archive. A Hambourg, les anti-G20 informent, s’organisent et se mobilisent en ligne. De quoi Amazon est-il le nom. Hackacon : les pires inventions de l'édition 2017. Face à Trump, Internet Archive a copié 200 To de données gouvernementales au cas où - Politique.

« Snowden ne fait pas l'histoire, il la permet » Découvrez Binky, le réseau social qui... ne fait rien du tout - Tech. Les « pires » innovations du premier Hackacon parisien. "Start-up" ou "Etat-plateforme" : Macron a des idées du 17ème siècle. Museum of Failure : ce musée suédois expose des objets innovants qui ont fait un flop - Pop culture. Marre de Windows ou macOS ? Ces 5 distributions Linux pourraient vous convertir - Tech. En Suède, le peuple s'empare du Web. Les archivistes du web en mission sacrée contre Donald Trump. Guide pratique internet courriels reduire impacts.

Hors série N°4 "Aux Sciences Citoyens !" - Populaires et numériques - Les petits débrouillards, Bretagne. Répression d'internet : la carte des coupures politiques. Amazon, peine emploi. Que pouvez-vous faire pour Mozilla ? Manifeste du Web indépendant. Vie privée, sécurité, démocratie... : quels sont les projets que finance DuckDuckGo en 2017 ? - Tech. Vidéos du Capitole du Libre 2016. Zone téléchargement : « Les industries culturelles luttent contre des monstres qu’elles ont elles-mêmes créés » Gallicalol, générateur de mèmes à tendances patrimoniales. Usbek & Rica. Mediaenlab | Médiations numériques en médiathèque.