background preloader

Relation libraire/client

Facebook Twitter

La médiation en librairie. Le libraire : vendeur de livres ou passeur de savoir ?

La médiation en librairie

Parmi toutes les définitions du mot « Libraire », « Personne dont la profession est de vendre des livres », « Marchand de livres »ou « Vendeur passeur de savoir », c’est bien cette dernière que je préfère et qui correspond le plus à notre métier. « Vendeur » forcément, c’est un commerçant, c’est ainsi qu’il pourra subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille, mais sa vraie vocation est d’être « passeur de savoir ». Dans la chaine du livre, le libraire se situe après l’auteur, l’éditeur et le diffuseur / distributeur, et juste avant le bibliothécaire et surtout le lecteur, d’où son rôle important dans la participation à la libre circulation des informations et des idées, son dévouement au service de son pays, tant en encourageant ses auteurs et ses éditeurs, qu’en participant à sa vie culturelle à travers ses partenariats et ses collaborations avec les acteurs culturels de sa région et même du pays dans son ensemble, si possible. 1.

L'impact de la prescription littéraire dans le processus d'achat d'un roman. Nathalie, libraire. Tatatatammm !

Nathalie, libraire

J’annonce officiellement ouverte la nouvelle rubrique Métier sur En Aparté ! Pour l’inaugurer, j’ai le plaisir d’accueillir Nathalie, 38 ans, libraire et chef d’entreprise (et blogueuse !). Nous avons commencé par échanger sur twitter (sur les livres, bien sûr !) Et j’ai eu envie d’en savoir plus. Nous avons ensuite échangé par téléphone pendant un bon petit moment Voici donc le premier métier présenté dans cette rubrique. Peux-tu présenter en quelques lignes ton parcours professionnel (avant ton métier actuel).

Après un bac littéraire, j’ai commencé des études de droit. Je garde de bons souvenirs de toutes ces années, j’appréciais tout particulièrement le côté stratégique et de toucher à tous les domaines de la communication. Tu es maintenant libraire et chef d’entreprise. Un couple que je connaissais et qui tenait une maison de la presse/librairie recherchait une personne pour les aider. Peux-tu nous parler de ton métier de libraire/maison de la presse au quotidien ? Librairie : privilégier les clients, pour mieux les fidéliser. Toujours dans le cadre des Rencontres de la librairie de Bordeaux, c'est l'institut L'ObSoCo, Observatoire société et consommation qui apporte sa pierre à l'édifice. « Les clients de la librairie indépendante : Mieux les connaître pour les fidéliser », tout un enjeu, qui vient approfondir la précédente étude, concernant la situation de la librairie, et qui proposait, entre autres pistes, l'amélioration de l'attractivité des points de vente.

Librairie : privilégier les clients, pour mieux les fidéliser

L'ObSoCo aborde trois points qui sont les facteurs pesant sur la viabilité économique de la librairie. Conjoncturellement, la morosité du marché, et du secteur culture in extenso ; structurellement, l'évolution du e-commerce, et « le décollage du livre numérique » (si, si). Enfin, des problèmes inhérents à tous les commerces : hausse des loyers, qui frappe notamment dans les centres-ville.

Fidélisation, fidélité et autres relations-clients 42 % prétendent qu'ils seraient alors conduits à y réaliser une part plus importante de leurs achats de livres. Atelier 1 : accueillir, conseiller, vendre, fidéliser : le client au cœur du métier de libraire. Top 15 des perles entendues par des libraires, les clients d’exception. Libraire n’est pas un métier facile, quoi qu’on en dise.

Top 15 des perles entendues par des libraires, les clients d’exception

On adore les libraires, et notamment parce qu’ils sont super gentils. Et ils en entendent tous les jours des vertes et des pas mûres, on vous le dit ! La preuve avec cette quelques perles gratinées. 1. "Bonjour, auriez-vous Mein Kampf en livre de boche ? " 2. 3. . « – Désolé… ça n’existe pas en livre – Et Columbo ? – Non plus. – Mais comment Maigret et Nestor Burma ont fait pour se faire publier, eux ? 4. 5. . – Euh… Vous voulez parler du Lolita de Nabokov ? Ode aux libraires, ces « super-héros » du quotidien. Il y a fort à parier que vous avez déjà mis les pieds dans cet endroit chaleureux et bienveillant qu’est la bibliothèque, et que vous y y avez compilé de jolis souvenirs.

Ode aux libraires, ces « super-héros » du quotidien

Mais peut-être n’avez-vous jamais, ou trop rarement, foulé le sol d’une librairie (parce qu’il n’y en a pas à proximité, parce que vous n’y pensez pas, parce que ça vous intimide)… Alors j’ai décidé de vous parler des libraires, ces justicier•e•s des lettres qui font vivre la littérature au quotidien : peut-être que ça vous donnera envie d’aller leur rendre une petite visite ! Trouver son/sa libraire Le métier de libraire peut prendre plusieurs formes. Il/elle peut aussi bien sévir dans une petite librairie indépendante de quartier que dans une grande surface spécialisée, type Fnac, Espace Leclerc ou Cultura.

À lire aussi : Les 5 livres préférés de… Miss Lu ! Passation de culture Être libraire, c’est être l’Akinator du livre. Un corps sain dans un esprit sain.