background preloader

IR

Facebook Twitter

Impôt sur le revenu - Frais de scolarisation des enfants (réduction) Votre abonnement a bien été pris en compte.

Impôt sur le revenu - Frais de scolarisation des enfants (réduction)

Vous serez alerté(e) par courriel dès que la page « Impôt sur le revenu - Frais de scolarisation des enfants (réduction) » sera mise à jour significativement. Vous pouvez à tout moment supprimer votre abonnement dans votre espace personnel. IR - Réduction d'impôt accordée au titre des frais de scolarité des enfants poursuivant des études secondaires ou supérieures. 1550-PGPIR - Réduction d'impôt accordée au titre des frais de scolarité des enfants poursuivant des études secondaires ou supérieures4 IR - Réduction d'impôt accordée au titre des frais de scolarité des enfants poursuivant des études secondaires ou supérieures L'article 199 quater F du code général des impôts (CGI) institue une réduction d'impôt sur le revenu au titre des dépenses de scolarité des enfants à charge.

IR - Réduction d'impôt accordée au titre des frais de scolarité des enfants poursuivant des études secondaires ou supérieures

A. Intérêts et dividendes : prélèvements forfaitaires non libératoires. La loi de finances pour 2013 a substantiellement modifié le régime d'imposition des revenus mobiliers perçus par les personnes physiques fiscalement domiciliées en France.

Intérêts et dividendes : prélèvements forfaitaires non libératoires

Auparavant, les revenus de capitaux mobiliers (i.e. essentiellement les intérêts et les dividendes) perçus par des personnes physiques résidentes fiscales françaises étaient taxés dans les conditions suivantes : assujettissement au barème progressif de l'impôt sur le revenu ;toutefois, il était possible d'opter pour un prélèvement forfaitaire libératoire (au taux de 21% pour les dividendes et de 24% pour les intérêts), ce qui permettait au contribuable d'échapper à la progressivité du barème progressif de l'impôt sur le revenu.

Ce dispositif a été supprimé et a été remplacé, à compter du 1er janvier 2013, par le mécanisme suivant : La présente note a pour objet de présenter le champ d'application et les modalités de fonctionnement de ce prélèvement forfaitaire non libératoire. Le prélèvement libératoire forfaitaire. ( Ajout/Modification : 28/01/2016 + 19 réactions ) Impôts > Paiement de l'impôt > Le prélèvement libératoire forfaitaire Dans le droit fiscal français, la progressivité de l'impôt reste la règle générale en ce qui concerne l'imposition des personnes physiques.

Le prélèvement libératoire forfaitaire.

Impôt sur le revenu 2017 : barème, tranches et calcul. En 2017, les seuils des tranches du barème seront revalorisés et jusqu'à 20% de réduction d'impôts seront accordés à certains contribuables.

Impôt sur le revenu 2017 : barème, tranches et calcul

[Mise à jour du lundi 27 mars 2017 à 10h35] La date limite de déclaration d'impôts a été dévoilée par l'administration fiscale. Qui paie l'impôt sur le revenu ? Qui paie les impôts sur le revenu (IR) en France ? En 2015, la part des foyers fiscaux imposés était de 45,6%, soit 17,1 millions des 37,4 millions de foyers fiscaux. Impôt sur le revenu : dispense de prélèvement de l'acompte fiscal à demander avant le 30 novembre 2016.

Une dispense de paiement de l'acompte de l'impôt sur le revenu prélevé sur les intérêts des produits de placement et sur les dividendes à percevoir en 2014 peut être demandée, sous conditions de revenus, jusqu'au 30 novembre.

Impôt sur le revenu : dispense de prélèvement de l'acompte fiscal à demander avant le 30 novembre 2016

Suite à la réforme de la fiscalité de l'épargne, introduite par la loi de finance pour 2013, les revenus de l'épargne (intérêts et dividendes) sont soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu, sans possibilité d'opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire (sauf pour ceux disposant de moins de 2 000€ d'intérêts par an). Un acompte obligatoire est prélevé à la source par l'organisme payeur (banque...) sur les montants des revenus versés,au taux de 24 % pour les intérêts des produits de placement à revenu fixe et au taux de 21 % pour les dividendes.

Impôt sur le revenu - Enfant majeur à charge. Pour être rattaché à votre foyer fiscal , votre enfant majeur doit, au 1er janvier 2016, avoir moins de 21 ans (ou 25 ans s'il poursuit des études).

Impôt sur le revenu - Enfant majeur à charge

Le rattachement de votre enfant majeur marié, pacsé ou chargé de famille vous permet de bénéficier d'un abattement sur votre revenu de 5 738 € par personne rattachée (votre enfant, la personne avec qui vous êtes marié(e) ou pacsé(e) et chacun de ses/leurs enfants). Pour effectuer votre déclaration de revenus, vous pouvez consulter les documents suivants :

Impôt sur le revenu - Déclaration des sommes perçues par un jeune. Si l'étudiant a au moins 26 ans, les sommes perçues dans l'exercice d'une activité salariée, même occasionnelle, sont à déclarer.

Impôt sur le revenu - Déclaration des sommes perçues par un jeune

Pour effectuer votre déclaration de revenus, vous pouvez consulter les documents suivants : Déclarer en ligne La déclaration par internet est obligatoire si vous remplissez les 2 conditions suivantes : votre résidence principale est équipée d'un accès à internet et vous êtes en mesure de faire votre déclaration en ligne,le revenu fiscal de référence de votre foyer fiscal en 2015 est supérieur à 28 000 €.