.. des médias

Facebook Twitter

Marvel crée une super-héroïne musulmane de 16 ans. L’éditeur américain de bandes dessinées Marvel - «Spiderman», «Hulk», «Captain America»...- lance en février prochain les aventures d’une super-héroïne adolescente et musulmane.

Marvel crée une super-héroïne musulmane de 16 ans

La nouvelle série mensuelle de «Ms. Marvel» aura pour héroïne Kamala Khan, une adolescente de 16 ans issue d’une famille pakistano-américaine vivant à Jersey City, dans le New Jersey (est des Etats-Unis), indique Marvel dans un communiqué de presse. Kamala est «juste une fille de 16 ans en train d’explorer toutes les facettes de son identité quand elle reçoit tout d’un coup des super-pouvoirs qui vont l’entraîner dans des aventures», explique le rédacteur en chef de Marvel Comics, Axel Alonso. Le scénario est signé G. SoundCloud, le site qui fait du bruit dans la musique - Musiques. With your Child Campaign. eCoupled – Regarde maman, ça clignote ! eCoupled – Regarde maman, ça clignote !

eCoupled – Regarde maman, ça clignote !

Après les panneaux d'affichage vidéo dans le métro, voici venu les paquets de céréales qui s'allument... ça peut paraitre con, mais sur des produits destinés aux enfants comme ces Trix ou Cheerios, rien de mieux pour attirer l'oeil et donner un côté sympa au produit, que cette nouvelle technologie. Baptisée eCoupled, elle permet grâce à un flux électrique diffusé par le rayonnage et un genre de bobine imprimée dans l'emballage, d'éclairer celui-ci par induction.

L'enchainement des séquences d'allumages semble être piloté par un microcontrolleur, mais pour le moment, on n'en sait pas plus sur le fonctionnement de cette technologie eCoupled présentée cette année au CES, qui d'après le site du fabriquant permettrait aussi de connaitre le stock exact présent sur les rayons...etc J'imagine ça dans les supermarchés, lorsque des rayons entiers se mettront à clignoter... Ouch le mal de crane ! [Source] Vous avez aimé cet article ? Top 20 des publicités qui utilisent la rue de manière originale » Article » OWNI, Digital Journalism. Souvent envahissante et désagréable, la publicité urbaine sait aussi parfois se montrer très inventive, s'appropriant les éléments de la ville pour servir son message.

Top 20 des publicités qui utilisent la rue de manière originale » Article » OWNI, Digital Journalism

Visualisation de données : rencontre avec David McCandless » Article » OWNI, Digital Journalism. Le journaliste du Guardian tient le site "Information is beautiful", sur lequel il met en scène toutes sortes de données.

Visualisation de données : rencontre avec David McCandless » Article » OWNI, Digital Journalism

Entretien autour des problématiques que pose la visualisation de données. Boire un thé avec David McCandless d’Information is beautiful quand on s’intéresse à la visualisation de données revient un peu à partager un pétard avec ses rockers préférés quand on est une groupie. Je souris béatement tandis qu’il peste contre sa nouvelle maison qu’il juge bien trop grande et trop froide. C'est fini pour Stéphane Guillon et pour Didier Porte sur Inter. Mercredi matin, dans la Matinale de France Inter, la chronique de l’humoriste Stéphane Guillon ressemblait bien à une dernière. Plus au vitriol que jamais, il y a souligné: «mes chances d'être à l'antenne l'an prochain sont aussi grandes que celles de l'équipe de France de se qualifier pour le 2e tour», a pointé «France inter, une radio de gauche qui licencie comme la pire des radios de droite», et n’a pas manqué de souligner «que je sois ou pas présent sur France Inter, le Président de la République dévisse (dans les sondages)».

Stéphane Guillon : sens de l'humour et sens de l'honneur - Agora. Ceux que Guillon n'allumera plus sur Inter. Deux ans et demi de chroniques matinales sur France Inter ont donné à Stéphane Guillon une notoriété nationale, et, à sa station, des audiences record juste avant le journal de 8 heures, qui est à la radio ce que le 20 heures est à la télé.

ceux que Guillon n'allumera plus sur Inter

Pourtant, dans une interview au Monde , le PDG de Radio France Jean-Luc Hees a paru soulagé que l’humoriste ait signé sa dernière chronique, ce mercredi matin : « J’ai eu de nombreuses discussions avec Stéphane Guillon à propos de ses chroniques. Si l’humour se résume à l’insulte, je ne peux le tolérer pour les autres mais également pour moi. Quel patron d’une grande entreprise accepterait de se faire insulter par un de ses salariés sans le sanctionner. J’ai un certain sens de l’honneur et je ne peux accepter que l’on me crache dessus en direct.

EXCLU / Bern: "Ma démission d'Inter ? C'est possible..." Stéphane Bern, qui anime l'émission "Le fou du roi" sur France Inter, a apporté mercredi à l'antenne son soutien à l'humoriste Didier Porte, licencié par le patron de la station Philippe Val.

EXCLU / Bern: "Ma démission d'Inter ? C'est possible..."

L'annonce de ce licenciement a déclenché les sifflets du public présent dans le studio contre cette décision qui ont demandé la démission de Philippe Val. Stéphane Bern a accordé en exclusivité, une interview à jeanmarcmorandini.com dans laquelle il donne ses premières impressions après cette annonce. Jeanmarcmorandini.com: Quelle a été votre première réaction en apprenant le licenciement de Didier Porte? Stéphane Bern: "Je l'ai appris quasiment en direct!

Mais cela est une décision de Jean-Luc Hees et non de Philippe Val. Colère du SNJ après le renvoi de Guillon et Porte. Jean-Luc Hees, patron de Radio France et Philippe Val, à la tête de France Inter, mènent une "politique de la terre brûlée" en renvoyant les humoristes Stéphane Guillon et Didier Porte de France Inter, a estimé mercredi le SNJ Radio France dans un communiqué. De son côté, le SNJ-CGT juge que ces renvois sont des sanctions de l'impertinence politique des humoristes. "Politique de la terre brûlée, irrespect des auditeurs, entreprise d'autodestruction... jusqu'où cette direction veut-elle aller? ", interroge le SNJ Radio France. Facebook continue à faire joujou avec vos données personnelles- Le jeune patron Mark Zuckerberg l'a déjà dit et redit : le but de Facebook, c'est «connecter le monde, tout le monde» .

Facebook continue à faire joujou avec vos données personnelles-

Encore faut-il s'entendre sur la définition de «tout le monde» . A ce propos, avant d'évoquer la dernière polémique en date concernant la gestion de la vie privée du réseau social aux 450 millions de membres, petit flashback. En décembre dernier, dans un article intitulé Facebook nous les poke sévère , on évoquait en long et en large les changements de paramètres de confidentialité.

En apparence bénins, ces modifications tendaient à inciter les utilisateurs à «ouvrir» leur profil et leurs publications à «tout le monde». Pas au sens «tous les amis proches inscrits sur le site acceptés après demande», non, «tout le monde» au sens tous les internautes pouvant désormais accéder à leur contenu via les moteurs de recherche. Tout ceci nous amène donc à la dernière bévue de Facebook en date.

Une pub "Ma bite, elle est dans le garage" ça passerait ? La campagne de 3 suisses (Emmanuelle Bonneau/Rue89) Quelques jours après la journée internationale des droits de la femme, difficile d’échapper à la campagne de publicité lancée par la marque 3 Suisses.

Une pub "Ma bite, elle est dans le garage" ça passerait ?

Dans toute la France 23 000 panneaux d’affichage, des visuels dans la presse gratuite, régionale, dans les magazines féminins en plus d’un manifeste déclinent le « concept » de « chouchouthérapie ». « Pour nous, les femmes, la mode est essentielle. Vos traces. Le boeuf, une énergie essentielle ... pour qui ? - AgoraVox le m. Oh la on se calme.

Le boeuf, une énergie essentielle ... pour qui ? - AgoraVox le m

La viande bovine, c’est mon rayon. Arte s'essaie au web-polar interactif avec «Addict(s)» - 20minut. Après la vogue des web-documentaires, la web-fiction, déjà confirmée au Québec, pourrait bien devenir le nouveau format en vogue, au point que même les chaînes de télé et boîtes de production classiques commencent à le tester. 1 million d’euros de budget Certaines n’hésitent plus à monter des projets à gros budget, bien plus élaborés que des projets de fictions télé.

Arte s'essaie au web-polar interactif avec «Addict(s)» - 20minut

Dernier exemple en date: la web-fiction Addict(s), véritable polar interactif écrit et réalisé par Vinvent Ravalec et Lydia Hervel, en cours de tournage à Bordeaux.