background preloader

Armée française

Facebook Twitter

Armée de l'air : la flotte française en partie clouée au sol. L’armée de l’air a une flotte, certes, mais pas entièrement disponible.

Armée de l'air : la flotte française en partie clouée au sol

Le ministre de la Défense a publié le 16 juin le taux de disponibilité de la flotte militaire et civile de l’armée de l’air française, en réponse à une question de François Cornut-Gentille, député LR de Haute-Marne. Il apparaît que sur les 15 modèles (hors drones) que possède la France, seulement deux — un petit jet et un avion de transport — avaient plus de la moitié de leurs appareils disponibles au 31 décembre 2014. Pour les autres modèles, les réparations et autres remises en état clouent au sol une grande majorité de la flotte.

Taux de disponibilité de quatre modèles d’avion de l’armée de l’air française au 31 décembre 2014. Les «usines à clics» tournent à plein régime aux Philippines - Asie-Pacifique. Les « usines à clics » aux Philippines produisent en masse de faux comptes pour les réseaux sociaux.

Les «usines à clics» tournent à plein régime aux Philippines - Asie-Pacifique

De nombreuses célébrités, des personnalités politiques, de grandes entreprises et même de simples internautes en manque de fans, usent et abusent de cette contrefaçon numérique afin d’accroitre leur popularité sur la Toile. Un chef d’état-major très particulier. Dans les cérémonies officielles, tel le défilé du 14 Juillet, il est toujours à deux pas du Président, en gants blancs et coiffé de son képi de général cinq étoiles (le sommet de la hiérarchie militaire).

Un chef d’état-major très particulier

Une position qu’il affectionne particulièrement : au plus près du chef des armées, mais dans une semi-pénombre. En tant que chef d’état-major particulier du Président («CEMP»), le général Benoît Puga est d’une discrétion absolue. Mais, loin d’être une contrainte pour un homme qui tient à distance les médias, c’est une liberté qui renforce le halo de mystère qui entoure cette personnalité complexe. Nommé à ce poste stratégique de conseiller militaire du chef de l’Etat par Nicolas Sarkozy en mars 2010, il y a été confirmé par François Hollande à son arrivée à l’Elysée, et récemment prolongé jusqu’à l’an prochain.

Un sous-marin français coule un porte-avions américain (ou presque) Éconoclaste on Twitter: "Pendant ce temps, sur le compte twitter de @BFMTV, pas une trace de cette histoire de #ChapelHillShooting. Un media irresponsable, c'est ça." Le Drian promet de créer demain «la première armée d'Europe» JFPactet : A French platoon performing... Il reste des pigeons voyageurs dans l'armée française. L'armée fait condamner l'ancien otage Hervé Ghesquière pour diffamation. Paris va envoyer des troupes supplémentaires en Centrafrique. Le journaliste, l'agent secret et la guerre des services. Le serpent se mord la queue.

Le journaliste, l'agent secret et la guerre des services

Saisi d’une plainte après publication de notes de la DGSE, le juge antiterroriste Marc Trévidic avait obtenu la levée du secret défense sur des notes de la… DCRI. Car l’affaire, ouverte en 2007, qui vaut à un journaliste, un agent secret et un enquêteur privé d’être mis en examen pour «divulgation au public de secrets de la Défense nationale», se double d’une énième guerre des services de renseignement. Le magistrat a préféré clore récemment son dossier, sans plus entrer dans ces rivalités proverbiales (1). L’histoire remonte aux attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

French defence white paper - livre blanc de la défense 2013

Penmarc’h. Échec du tir de missile M51 effectué en mer - Penmarch - Défense. Un tir de missile balistique M51 effectué depuis le sous-marin nucléaire Le Vigilant, dimanche matin, au large de Penmarc’h (Finistère) s’est soldé par un échec.

Penmarc’h. Échec du tir de missile M51 effectué en mer - Penmarch - Défense

Le M51 s’est auto-détruit en vol. « Un coup de tonnerre suivi d’un grondement qui s’éternise », une grande traînée blanche qui monte dans le ciel bleu azur avec des morceaux retombant « comme un feu d’artifice en moins joli ». La direction générale de l’Armement et la Marine nationale confirment les témoignages : le tir d’essai du missile balistique stratégique M51 qui a été effectué au large de Penmarc’h ce dimanche matin, à 9 h 30, a échoué. L’armée “accro” à Microsoft ? « L’armée capitule face à Microsoft » : confirmant une information du site PCInpact -qui avait levé le lièvre dès 2008-, le Canard Enchaîné a révélé mercredi dernier que l’armée française était sur le point de reconduire un contrat, sans appel d’offres, avec Microsoft.

L’armée “accro” à Microsoft ?

Problèmes : il « coûte cher, augmente les risques d’espionnage et se négocie… dans un paradis fiscal » . L’association April de défense des logiciels libres, qui dénonce depuis des années l’opacité de ce contrat, et aujourd’hui le fait que l’OTAN imposerait Microsoft et les backdoors de la NSA au ministère de la Défense, vient de recevoir une version censurée de certains des documents évoqués par le Canard Enchaîné. Le Vinvinteur, qui avait ces documents depuis des mois, et qui avait déjà évoqué cet étrange pacte de l’armée française avec Microsoft, a donc décidé de les rendre publics.

Le déclin de l’armée française - Pale Moon. Catherine Durandin, François Bourin éditeurs, Paris, 2013, 265 p.

Le déclin de l’armée française - Pale Moon

Historienne travaillant dans le champ des relations internationales, Catherine Durandin livre un ouvrage particulier : on commence par le premier chapitre, sur l’embuscade d’Uzbin, pour poursuivre sur la professionnalisation, sans introduction et sans qu’une problématique soit posée. On comprend donc que l’auteure cherche à caractériser le danger pesant sur l’armée, notamment au travers du rapport de la société au soldat et à sa mort et ce n’est qu’à partir de la page 109 que l’on rentre dans le vif du sujet, le blues de l’armée française. Bien écrit, l’ouvrage de C. Boulava, M51, Trident II : un petit club très fermé… L'échec du tir d'un missile stratégique français, le 5 mai dernier, depuis un sous-marin nucléaire lanceurs d’engins (SNLE) Le Vigilant en plongée au large du Finistère, confirme, si besoin était, que cette technologie reste bien l’une des plus complexes du monde.

Boulava, M51, Trident II : un petit club très fermé…

Les Russes en savent quelque chose, avec le missile RSM-56 Boulava qu’ils ont eu beaucoup de mal à mettre au point, après avoir essuyé de nombreux échecs : 7 sur 20 tirs depuis 2004. Avec la Russie et la France, seuls les Etats-Unis avec le Trident II - et le Royaume-Uni, qui utilise toutefois le savoir-faire américain- sont aujourd’hui capables de lancer des missiles depuis un sous-marin en plongée. Les Chinois possèdent, eux aussi, des SNLE, mais beaucoup d’experts doutent du fait qu’ils maîtrisent complètement cette technologie.

Un demi-siècle de baisse du budget de la défense. "Notre outil militaire est en faillite" - Pale Moon. Défense : l'Apocalypse n'est pas pour la semaine prochaine...

Intervention française au Mali - French intervention in Mali

Défense : un tiers des tableaux d'avancement supprimés pour 2013 ! La lettre de cadrage budgétaire envoyée le 31 juillet dernier aux ministres par le chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault contenait une bombe à retardement.

Défense : un tiers des tableaux d'avancement supprimés pour 2013 !

Les états-majors planchent depuis début septembre sur les annexes non publiées de ce document. Une mesure imposée par Bercy risque de provoquer un séisme parmi l'ensemble du personnel : dans l'annexe de sa lettre de cadrage, Matignon annonce une suppression de 30 % des avancements au choix prévus en 2013, au risque de jeter cul par-dessus tête le fragile édifice des carrières militaires. Avancements bloqués : le ministre de la défense est très très embarrassé ! Retraite des militaires : voici des cas concrets.

La retraite des militaires est l'objet de beaucoup de fantasmes.

Retraite des militaires : voici des cas concrets

Voici dix cas concrets permettant de mieux comprendre de quoi on parle. L'armée de terre n'exclut pas d'armer ses futurs drones. Les trois conditions d’un engagement français à la défense anti-missiles. Nicolas Gros-Verheyde / Bouclier anti-missiles / French, U.S. Carriers Practice Joint Air Operations - Defense Ne. By PIERRE TRAN. Hervé Morin, impopulaire mais bouc-émissaire. Jean-Yves Le Drian (JY_LeDrian) sur Twitter. Eufor Tchad : on ferme, on remballe - bruxelles2 Europe de la Dé. Les limites politiques de la mondialisation. Les polémiques autour de l'appel d'offre sur les avions ravitailleurs américains montrent que, malgré la baisse continue des coûts de transport, le protectionnisme demeure un choix politique. Même si l'on imaginait un monde où on pourrait téléporter gratuitement les marchandises d'un bout à l'autre du globe, les tensions autour de la fermeture des frontières aux produits étrangers constitueraient une limite au commerce international.

Deux économistes tentent de montrer que la capacité des pays à commercer entre eux est limitée par les sentiments nationalistes et militaristes. Amateurs des questions de défense (VF) Mon opinion : du risque de dénationalisation de. Le "lien armée-nation" : je n'aime pas cette expression, mais c'est de cela dont je vais quand même parler. Je n'aime pas ces mots parce qu'ils présupposent que l'armée serait extérieure à la nation. 1940, et si la France avait continué la guerre.. Victime d’une «attaque» dans la nuit du 12 au 13 juin 1940, le maréchal Pétain est mort le 7 septembre 1940, à l’hôpital parisien de la Salpêtrière, sans jamais avoir retrouvé ses fonctions cérébrales normales. Ainsi, le vainqueur de Verdun n’a pas pu voir la France continuer la guerre contre l’Allemagne et l’Italie, aux côtés du Royaume-Uni. Il n’a pu que comprendre sa propre défaite politique, lors d’un Conseil des ministres particulièrement houleux, au château de Cangé près de Tours, le 12 juin au soir, alors que le gouvernement avait déjà évacué Paris.

Vice-président du Conseil, Pétain estime alors que «la France a perdu la guerre et [qu’]il faut cesser le combat» car «la poursuite du conflit serait fatale au pays». Il se heurte à la vive opposition du président du Conseil, Paul Reynaud, soutenu par son ministre de l’Intérieur, Georges Mandel, et son sous-secrétaire d’Etat à la Guerre, Charles de Gaulle. Le ton monte. Vous l’aurez compris, il s’agit d’une fiction (1).

Un consensus bipartisan sur les questions de défense en France ?