background preloader

ACRC VEILLE COMMECIALE

Facebook Twitter

Téléphonie mobile : le point sur l'état du secteur. Concurrence dans la téléphonie mobile : un bilan sans appel - La ligne consumériste ne doit pas être coupée - Action UFC-Que Choisir - UFC-Que Choisir. Alors que le secteur des télécommunications est en pleine phase de restructuration, l’UFC-Que Choisir dévoile aujourd’hui son étude exclusive sur l’état du marché de la téléphonie mobile et les perspectives à moyen terme.

Concurrence dans la téléphonie mobile : un bilan sans appel - La ligne consumériste ne doit pas être coupée - Action UFC-Que Choisir - UFC-Que Choisir

Si le bilan consumériste de l’arrivée effective d’un quatrième opérateur est incontestablement bénéfique, de sérieuses craintes se font jour quant à la préservation de cette intensité concurrentielle, ce qui exige anticipation et action de la part des autorités de régulation. 2012-2014 : la moitié des abonnés délivrés de l’engagement et du poids de la subvention Depuis l’arrivée du quatrième opérateur de réseau, le paysage français de la téléphonie mobile se caractérise par un heureux épuisement du modèle de la « subvention » au terminal.

En effet, fin 2013, près d’un abonné sur 2 (49,3%) avait une offre sans engagement, soit deux fois plus qu’en janvier 2012. Avec cette croissance, le « sans engagement » devrait devenir la règle en 2014. Pourquoi 100 millions de téléphones usagés sont stockés dans nos tiroirs. INTERVIEW - Un rapport sénatorial publié cette semaine appelle au recyclage des téléphones portables usagés.

Pourquoi 100 millions de téléphones usagés sont stockés dans nos tiroirs

Globalement, chaque Français jette 20 kilos d'appareils électriques chaque année, rappelle Mélissa Bire, responsable des collectes solidaires de l'organisme Eco-systèmes. Les Français conservent chez eux 100 millions de téléphones usagés, selon un rapport sénatorial publié cette semaine. Ses auteurs, Marie-Christine Blandin (Écologiste) et Jean-François Longeot (UDI-UC), soulignent l'«urgence» d'établir une stratégie pour favoriser la collecte et le recyclage de ces appareils dont la durée de vie et d'utilisation se réduit toujours plus.

Or, lors du renouvellement de leur portable, 41% des utilisateurs déclarent le conserver en cas de besoin, tandis que 31% le cèdent à un proche ou le vendent (via Internet ou à un revendeur). Seuls 15% environ des téléphones usagés sont collectés pour être recyclés. » Les téléphones usagés sont une mine d'or inexploitée C'est un défi en effet. Téléphone mobile et Amazon, en tête pour... - Marché Multimédia. 50,8% des Français ont acheté un cadeau High-Tech à 9 jours du réveillon de Noël 2015*.

Téléphone mobile et Amazon, en tête pour... - Marché Multimédia

Au global, 53,8% des hommes offrent un équipement High-Tech à Noël (contre 47,8% des femmes), et même 57,5% des 35-54 ans et 56,9% des CSP+. Les 55 ans et + sont malgré cela 41% à offrir un cadeau technologique, le plus souvent un smartphone, un appareil photo ou une tablette. Cadeau de Noël 2015 : le mobile détrône la tablette Le mobile redevient le roi des cadeaux High-Tech (9,8% des Français vont offrir un mobile) en devançant la tablette qui était première ces dernières années (8,7%), la console de jeu (8,1%), l’ordinateur (7,4%) et le casque audio (6,9%). La plus belle progression concerne les montres connectées (10e en 2015, elle gagne 7 places en 1 an), alors que les bracelets restent en 16e position et les drones en 14e. L’ordinateur (avec ses variantes netbook etc…) progresse de 2 places, tandis que l’appareil photo recule du même nombre de places.

Télécoms : la France, un marché à part. Parts de marché des opérateurs mobile en France. Orange détient près de 35% du marché au 1er trimestre 2016 alors que Free dépasse Bouygues Telecom.

Parts de marché des opérateurs mobile en France

L'arrivée de Free mobile sur le marché début 2012 a changé la donne. Le nouvel opérateur représente déjà 17,29% du marché mobile, avec plus de 12 millions de clients mobiles (exclusivement des abonnés), au 1er trimestre 2016 et vient donc de dépasser son rival Bougyues Telecom. Marché des Télécoms en France : baisse des revenus de 16,9% sur 2010-2014. Indicateurs clé de marché source: ARCEP, rapport d'activité 2014 Les services mobiles ont enregistré une baisse 6,3% de leur chiffre d’affaires sur un an et de 25,6% sur 2010-2014 selon le régulateur national.

Marché des Télécoms en France : baisse des revenus de 16,9% sur 2010-2014

Dans le même temps, le nombre d’abonnements mobiles (cartes SIM) a continué de progresser en 2014 pour atteindre 79,9M dont 46% sont équipés de smartphones. L’équipement 3G et 4G actifs continuent eux aussi de progresser pour atteindre respectivement, 42,8M et 11M. Conséquence directe de ces évolutions, la consommation totale de données en mobilité a presque doublé sur un an (+92%) ; depuis 2010, elle a été multipliée par 4. Les revenus des opérateurs issus des services de haut et très haut débit continuent de progresser affichant +6,3% sur l’année, grâce à une augmentation de 4,1% de la base d’abonnés (26M fin 2014).

Retrouvez le rapport d’activité de l’ARCEP.