Gestation Pour Autrui

Facebook Twitter

Faites-moi un bébé aussi vite que possible. Le secteur florissant de la maternité de substitution internationale, où les Occidentaux se sont mis à recruter les femmes pauvres de pays en voie de développement pour qu'elles portent leurs enfants, a fait l'objet d'un gros buzz médiatique ces dernières années.

Faites-moi un bébé aussi vite que possible

En général, la pratique est décrite comme un accord gagnant-gagnant entre les mères porteuses et ceux qui les embauchent; les couples obtiennent le bébé qu'ils ont toujours voulu tandis que les femmes des pays pauvres gagnent en une simple gestation l'équivalent de plusieurs années de leur salaire habituel. publicité Dans des histoires bouleversantes, on nous raconte comment des individus stériles, mais aussi des couples lesbiens et gays en mal d'enfants (ayant dû passer sous les fourches caudines de politiques d'adoption discriminantes), ont réussi à former des familles en pouvant se payer, à l'étranger, le recours à des mères porteuses. Mais ne vous y trompez pas: il s'agit tout d'abord et avant tout d'un commerce. Douglas Pet. Proposition de loi tendant à autoriser et encadrer la gestation pour autrui. Document "pastillé" au format PDF (144 Koctets)

proposition de loi tendant à autoriser et encadrer la gestation pour autrui

La GPA, suite…et contre. Je me réjouis d’apprendre que le PS maintient l’interdiction de la GPA dans son programme.

La GPA, suite…et contre

Ni poule pondeuse ni vache à lait Et je continue, étant donné que cela a continué à discuter ferme, et aussi et surtout j’ai plein de nouveaux arguments. Le principal, c’est celui par lequel je terminais, dont je n’imaginais pas encore à quel point il est central : les partisans mentionnés de la GPA prétendent vouloir changer les modes de reconnaissance parentale en les affranchissant du biologique, alors que la GPA fait absolument le contraire ! La preuve, c’est la proposition de loi de l’UMP déposée en janvier 2010 au Sénat : La maternité pour autrui constitue probablement une pratique séculaire permettant de remédier à l’infertilité d’une femme. Mères porteuses : extension du domaine de l’aliénation. Tous les signataires : Laure Adler, Sylviane Agacinski, Jean-Marc Ayrault, Danièle Bousquet, Laurent Bouvet, Nicole Bricq, Alain Christnacht, Alain Claeys, Dominique de Combles de Nayves, Caroline De Haas, Laurence Dumont, Caroline Eliacheff, René Frydman, Roger Godino, Elisabeth Guigou, Gisèle Halimi, Benoit Hamon, Lionel Jospin, Danièle Jourdain-Menninger, Hakim El Karoui, Bruno Laforestrie, Olivier Lyon-Caen, Bertrand Mabille, Philippe Mauguin, Nina Mitz, Jean Peyrelevade, Michel Rocard, Maurice Ronai, Michèle Sabban, Florence Schmidt-Pariset, Catherine Tasca, Serge Telle, Jean-Philippe Thiellay, Jean-Noël Tronc, François Véron, François Villeroy de Galhau.

Synthèse (télécharger la note intégrale ici) Plusieurs initiatives ont vu le jour, à gauche, en faveur d’une légalisation de la pratique des mères porteuses (Gestation Pour Autrui), associée à l’idée d’une vision « progressiste » de la parentalité. Extraits de la note [Voir ici la note intégrale] [...] Terra Nova. Should doctors harvest eggs from a comatose woman? A novel dilemma has arisen recently, recalling past debates over the removal of sperm from dead or dying men.

Should doctors harvest eggs from a comatose woman?

However, the current case is a first, in that that it involves eggs, rather than sperm. Ultimately, the request was denied, but - as I will argue - not necessarily for the right reasons. The patient in question, a 36 year old woman, suffered brain damage after a heart attack caused by pulmonary embolism during a long-haul flight. She was being ventilated, but the prognosis looked poor. In consultation with the patient's husband and family, it was agreed that treatment should be scaled down. The doctors involved in this case observed that there are no documented cases of perimortem egg retrieval. But would it be ethically or legally acceptable to proceed with this treatment? As soon as we move away from the idea that consent is the determining factor, we seem to embark on a tortuous journey of possibilities and speculations.

C.L.A.R.A.: accueil (Comité de soutien pour la Légalisation de la GPA (Gestation Pour Autrui) et l'Aide à la Reproduction Assistée)