background preloader

Livres José Saramago

Facebook Twitter

José Saramago - L'aveuglement. Alors qu’il est au volant de sa voiture, un homme devient soudainement aveugle.

José Saramago - L'aveuglement

L’épidémie a commencé et c’est peu à peu tout le pays qui va devenir aveugle. Les premiers contaminés sont mis en quarantaine et vont tenter de survivre dans le chaos qui est le leur. Seule une femme a conservé sa vue, mais peut-elle, seule, réussir à faire vivre une flamme d’humanité parmi des hommes qui sont réduits à l’état de bêtes ? Je continue donc ma découverte de Saramago. Tout comme je vous le disais pour Les intermittences de la mort, il faut d’abord se faire au style de l’écrivain, très dense et compact. Autant vous prévenir, l’histoire est assez glauque. Le roman est très bien conçu. Par ailleurs, à partir du moment où l’épidémie est répandue, tout ce que l’on apprend provient des yeux de la seule femme qui a gardé la vue. Attention, spoiler ! Pendant 350 pages, on se demande quel est ce mal qui rend tout le monde aveugle et qui préserve une femme seulement de cette malédiction.

Extrait : Note : « Relevé de terre », de José Saramago, un souffle, une humanité, magnifiques. Relevé de terre, de José Saramago (traduit du portugais par Geneviève Leibrich – éditions du Seuil) José Saramago, il a été Nobel de littérature en 1998.

« Relevé de terre », de José Saramago, un souffle, une humanité, magnifiques

Vous le saviez ? … Cela m’avait échappé, ou je ne m’y étais pas intéressée, allez savoir! Quelle désastreuse ignorance ! Mais comme je trouve justifiée cette reconnaissance, à la lecture de « Relevé de terre», qu’il a écrit en 1980 et qui est publié aujourd’hui chez nous! Je ne peux m’empêcher d’avoir en tête l’air de Ferrat « ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers…».

C’est la complainte des laissés-pour-compte, des modestes, de ceux qui peuplent Zola, Giono, Amado, Depestre, William T. Ecoutez José Saramago, cette langue très particulière, magnifique, originale, pour dire la condition paysanne, la collusion de l’église et du pouvoir, la parole des pauvres gens, la compassion accrue pour les femmes, écoutez le point de vue de l’auteur qui s’immisce dans le récit….

N’est-ce pas, un peu, d’actualité, toujours? Caïn, de José Saramago. La Lucidité - livre de José Saramago - Critique. José Saramago. Après 60 ans, le «livre perdu» de José Saramago sort de l'oubli. «Il l'appelait le livre perdu et trouvé dans le temps», a déclaré jeudi sa veuve, la journaliste Pilar del Rio, lors de sa présentation à Madrid.

Après 60 ans, le «livre perdu» de José Saramago sort de l'oubli

Écrit par un Saramago alors trentenaire dans les années 50, le roman, intitulé Claraboya, narre la vie des locataires d'un immeuble de Lisbonne. «On y détecte le monde du grand auteur Saramago», a assuré Pilar del Rio. Mais lorsque le jeune auteur charge un ami d'envoyer le manuscrit à une maison d'édition portugaise, ses espoirs sont déçus. Il ne recevra aucune réponse, jusqu'à ce qu'en 1989, devenu alors un écrivain consacré, l'éditeur le contacte pour lui dire qu'il serait honoré de publier son livre, redécouvert lors d'un déménagement.

L'auteur de Le Dieu Manchot et L'Évangile selon Jésus Christ avait alors décliné l'offre, récupéré son manuscrit et refusé qu'il soit publié de son vivant. «Il nous avait dit qu'à sa mort, nous pourrions faire ce que nous pensions être le mieux», explique Pilar del Rio.