background preloader

Actualité articles 1 Matière esprit

Facebook Twitter

La matière et l'esprit. Esprit et matière. La matière et l'esprit. La matière et l'esprit : deux réalités opposées ou deux aspects d'une même réalité ? Niveau : terminales Introduction1) Distinction des conceptsApparemment ces deux notions s'opposent, comme le haut et le bas, le chaud et le froid !

La matière et l'esprit : deux réalités opposées ou deux aspects d'une même réalité ?

- La matière : tout ce qui existe « concrètement » et "visiblement" hors de notre esprit, c’est-à-dire ce est perçu par nos sens. Retenons ces deux premières caractéristiques : le concret (opposé à abstrait) et le sensible (opposé à intellectuel). Il faut lui en ajouter un autre, plus subtil : la matière est le substrat, la substance qui est susceptible de recevoir une forme.- L’esprit. Conclusion : DESCARTES 1°/ différencie bien expérience sensible et réalité objective ; 2°/ il en déduit que la matière n’est saisie que par la pensée mais est bien une réalité indépendante de l’esprit, une substance. 3) Pourquoi ne peut-on pas connaître la matière ? Or la science moderne voit les choses tout autrement.

Conséquences : que nomme-t-on alors « matière » ? « Quelque chose » échappe toujours à l’esprit scientifique. Sur la matière et l'esprit. Avertissement : ce cours est un vieux cours, que je n'ai pas réactualisé sous cette forme depuis plusieurs années.

Sur la matière et l'esprit

Par ailleurs, la mise en forme n'est pas idéale, et je m'excuse par avance pour les difficultés de lecture et les erreurs que vous trouverez ici ou là . Peut-on réduire l'esprit à la matière ? " […] Chacun juge des choses selon la disposition de son cerveau". Spinoza, Appendice de la partie I de l'Éthique, 1677. "Nous « réduirons » certainement un jour par la voie expérimentale la pensée à des mouvements moléculaires et chimiques dans le cerveau". Engels, Dialectique de la nature, 1883, p. 252. L'Esprit et la Matière. 1) Distinction des conceptsApparemment ces deux notions s'opposent, comme le haut et le bas, le chaud et le froid !

L'Esprit et la Matière

- La matière : tout ce qui existe « concrètement » et "visiblement" hors de notre esprit, c’est-à-dire « ce » est perçu par nos sens. Retenons ces deux premières caractéristiques : le concret (opposé à abstrait) et le sensible (opposé à intellectuel). Il faut lui en ajouter un autre, plus subtil : la matière est le substrat, la substance qui est susceptible de recevoir une forme.- L’esprit. 2) Sens de leur oppositionPartons du premier constat, à savoir l'esprit et la matière semblent s'opposer, mais aussi des premières analyses : ils peuvent aussi se recouper. Il semble que cette opposition soit une authentique relation, elle ne signifie pas séparation mais probablement union : reste à comprendre quelle est la nature de cette union.- Le problème a d'abord un aspect ontologique (étude de l’être). 1) Matérialisme ou spiritualisme ? Le corps et l’esprit. Par Jean Laberge, du cégep du Vieux Montréal Qui suis-je?

Le corps et l’esprit

Un corps? La Philosophie de l'esprit. De la relation entre l'esprit et la nature. Comment le désir de lever le bras peut-il engendrer l'action de lever le bras ?

La Philosophie de l'esprit. De la relation entre l'esprit et la nature

Plus généralement, comment des états mentaux peuvent-ils avoir des effets physiques ? C'est ce qu'on appelle le problème de la causalité mentale et qui est au cœur de la philosophie de l'esprit. Disons tout de suite que c'est un problème épineux. Voici quatre propositions apparemment évidentes. 1) Les états mentaux sont distincts des états physiques ; autrement dit, la volonté de lever le bras n'est pas identique à l'état physique du corps d'où ce désir émane. 2) Les états mentaux causent les états physiques ; c'est le désir de lever le bras qui est responsable de son mouvement. 3) Tout état physique a des causes physiques suffisantes ; sinon, d'un point de vue strictement physique, un bras se retrouverait en l'air par miracle. 4) Il n'y a pas de surdétermination causale ; le désir de lever le bras ne peut être considéré comme cause du mouvement du bras si celui-ci est déjà causé par un état physique.

Comment penser les théories de l’esprit aujourd’hui [Angèle Kremer Marietti] Angèle Kremer Marietti Université de Picardie Jules Verne, Amiens, France Groupe d’Études et de Recherches Épistémologiques, Paris La Maison d’Auguste Comte, Paris, France (Conférence prononcée dans la catégorie «Les théories de l’esprit.

Comment penser les théories de l’esprit aujourd’hui [Angèle Kremer Marietti]

Vers de nouvelles cartes de la vie mentale », au Congrès PSY&SNC, le 22 novembre 2006, à la Cité des Sciences et de l‘Industrie de Paris. Paru dans Ludus Vitalis, Mexico, N° 27, 2007.) Abstract La matière peut-elle penser ? Can matter think? Le succès dans le domaine directement scientifique comme dans le domaine institutionnel des sciences cognitives qui se sont établies depuis quelques décennies n ‘est pas sans entraîner si ce n’est une déstabilisation épistémologique, du moins une déstabilisation philosophique dans divers milieux et, en particulier, dans les milieux psychiatriques. Dire qu’il n’y a ni matière ni esprit, tout au plus de la perte d’énergie. Matière et esprit- le matérialisme. La matière et l'esprit, documents.

Qu'est-ce que la matière ?

la matière et l'esprit, documents

La matière est défaut de détermination : selon Aristote, c'est ce qui s'oppose à la forme. Support de toute détermination, la matière devient alors très difficile à penser, précisément en ce que nous ne pouvons lui attribuer aucune détermination propre. Plotin est conduit à faire de la matière un non-être, impassible et incorporelle. "Elle n'est ni âme, ni intelligence, ni vie, ni forme ni raison, ni limite (elle est l'absence de limite), ni puissance (que produit-elle en effet?) ; déchue de tous ces caractères, elle ne peut être appelée être; il serait plus juste de dire qu'elle est non-être, et non pas au sens où l'on dit du mouvement et du repos qu'ils ne sont pas l'être; c'est le vrai non-être, une image ou un fantôme de la masse corporelle, une aspiration à l'existence. " Voir le commentaire proposé par Noël Pécout : que peut-on dire de la matière ?

Dans le non-être apparaissent des images, presque des fantômes. La matière antique : le principe de toute chose. Synthèse : Matière, vivant et esprit. Matérialisme.