background preloader

Génétique et évolution TS

Facebook Twitter

Evolution biologique. Bipédie et ancêtre de l'homme - Deloison - CNRS. L'hypothèse des anthropologues, telle qu'elle fut développée entre autres par Howells et Wasburn (1953 et 1978) et qui continue de faire loi, considère que l'Homme a évolué à partir d'un primate arboricole et que son redressement se serait fait dans les arbres avant de descendre sur le sol.

Bipédie et ancêtre de l'homme - Deloison - CNRS

Autrement dit, que le pied de l'Homme actuel dériverait d'un pied de primate arboricole. Un des premiers à avoir émis cette idée est Huxley en 1868. Depuis, l'ensemble des anthropologues continue à raisonner sur ces a priori qui n'ont pas vraiment fait l'objet de démonstration scientifique. Passée au crible de l'anatomie comparée, cette hypothèse ne résiste pas. Dans le principe, aucune hypothèse scientifique ne doit être conservée si elle n'est compatible avec les faits. Les Primates, comme d'autres animaux, se placent sur des voies que leur spécialisation a rendues irréversibles, que ce soit les tarsiers ou les simiens même anthropomorphes. Anomalies méiose. Polyploïdie.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Polyploïdie

Spéciation via la polyploïdie : une cellule diploïde dysfonctionne lors de la méïose, produisant des gamètes diploïdes qui s'autofertilisent pour donner un zygote tétraploïde. [modifier | modifier le code] Le phénomène est assez rare dans le règne animal, mais on peut citer le cas des , des grenouilles africaines ou du rat-viscache , tétraploïde potentiel. Le Crapaud Batura, du nord du Pakistan, est une espèce triploïde, et qui se reproduit par la reproduction sexuée[1]. Les végétaux supportent beaucoup mieux la polyploïdie, et nombre des espèces cultivées par l'homme en sont. 70 % des Angiospermes ont connu au moins un évènement de polyploïdisation[2].

Effets[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ Le crapaud qui divise 3 par 2 [archive]↑ (en) G. Transfert horizontal de gènes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Transfert horizontal de gènes

Le transfert horizontal de gènes (aussi appelé transfert latéral de gènes) est un processus dans lequel un organisme intègre du matériel génétique provenant d'un autre organisme sans en être le descendant. Par opposition, le transfert vertical se produit lorsque l'organisme reçoit du matériel génétique à partir de son ancêtre. La plupart des recherches en matière de génétique ont mis l'accent sur le transfert vertical, mais les recherches récentes montrent que le transfert horizontal de gènes est un phénomène significatif. Une grande partie du génie génétique consiste à effectuer un transfert horizontal artificiel de gènes. Historique[modifier | modifier le code] Le transfert horizontal de gènes a été décrit pour la première fois en 1959 dans une publication japonaise démontrant l'existence du transfert de la résistance aux antibiotiques entre différentes espèces de bactéries[1],[2]

. — Richardson et Palmer , [7] Le genome humain, les virus et les bacteries. Tecfa.unige.ch > perso > lombardf > bist > scenario22 > Pour une version simplifiée voir Scénario 22 plus simple Introduction: des génomes et des protéines Les génomes En 2001, les revues Nature et Science publiaient une première analyse de la séquence 'brouillon' du génome humain, soit plus de 3 milliards de nucléotides.

Le genome humain, les virus et les bacteries

En 2011, les séquences de plus de 5000 génomes de diverses espèces sont maintenant disponibles et accessibles sur internet. Exemples: Les protéomes En 2008, la banque de données UniProtKB proposait un premier set complet de toutes les protéines codées par le génome humain (protéome), soit plus de 20'200 protéines. En 2011, plus de 2500 protéomes de diverses espèces sont maintenant disponibles et accessibles sur internet. Dans l'histoire de la vie, nous sommes restés étroitement liés avec les bactéries et les virus. 1. L'analyse du génome humain a révélé, entre autres, que 8 à 10 % de la séquence du génome est d'origine virale ! Résultats: 2.

(Dossier La Recherche XI 010). Symbiose et transfert horizontal des gènes. Histoire évolutive des homininés. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire évolutive des homininés

Schéma[modifier | modifier le code] Durant l'époque moderne, les nombreux fossiles découverts sur tous les continents ont complètement transformé notre arbre évolutif en un « buisson » très fourni. De l'homme au singe - Comparaison - Dossiers. Homme et singe – points de convergence et de divergence Un peu de généalogie… Pour comprendre la place de l'homme sur notre planète détaillons la classification des especes et regardons de plus près la carte d'identitée des Homo Sapiens...

De l'homme au singe - Comparaison - Dossiers

Embranchement : Vertébrés Classe : Mammifères Ordre : Primates Sous-ordre : Anthropoidea Famille : Hominidae (Hominidés) Genre : Homo Espèce : Homo Sapiens Comme cette classification le montre nous sommes très proche du chimpanzé... puique nous partageons la même famille (Hominidés). ADN du chimpanzé - Plus proche de l'homme - Actualités. Le séquençage du génome du chimpanzé Nature, septembre 2005 Une équipe internationale (67 chercheurs) principalement américaine vient de livrer le résultat de ses recherches sur le séquençage complet du génome du chimpanzé.

ADN du chimpanzé - Plus proche de l'homme - Actualités

La séquence d'ADN du chimpanzé et de l'homme identique à 99 % ! C'est le chimpanzé Clint, de la sous-espèce Pan troglodytes verus, qui a servi de modèle. Après l'homme, le rat et la souris, c'est le quatrième mammifère qui bénéficie d'une étude aussi complète . La comparaison avec Homo sapiens indique que les deux espèces partagent la très grande majorité de leur patrimoine génétique.

De manière plus précise, 99% des 3 milliards de paires de bases formant notre double hélice d'ADN sont identiques à celles du chimpanzé... La confirmation d'une séparation "récente" entre la branche humaine et celle des chimpanzés.