background preloader

Santé & Bien-être

Facebook Twitter

Huile essentielle tendinite : Nos recettes efficaces. Huile essentielle tendinite : Nos recettes Huile essentielle et tendinite : comment faire ? Vous souffrez d’une tendinite ? Celle-ci s’accompagne de douleurs vous empêchant d’effectuer des gestes du quotidien ? Le premier réflexe pour soigner une tendinite est de prendre des anti-inflammatoires, de se reposer et de traiter par le froid, puis si besoin des séances de kiné si besoin. Mais les huiles essentielles, associées à des huiles végétales en massage délicat peuvent aussi contribuer à soigner une tendinite. Huile essentielle tendinite : l’Eucalyptus citronné L’Eucalyptus citronné est indiqué pour soigner les rhumatismes, l’arthrose, l’arthrite, les tendinites, les entorses et le syndrome du canal carpien. Préparez l’huile de massage suivante : 5 gouttes d’Eucalyptus citronné (à ne pas confondre avec Eucalyptus radié ou globulus)1 cuillère à café d’huile végétale de Macadamia En massage, 2 fois par jour.

La gaulthérie : une huile essentielle tendinite Vous pouvez également mélanger : Here Be Frogs. • Utérus et tasse de thé. How to Get Up in the Morning: 10 Steps. Edit Article Two Parts:Preparing the Night BeforeGetting up in the MorningQuestions and Answers You're tired of hitting the snooze button ten times before you have to will yourself out of bed. Not only is this wasting your time and making you late, but it's also making you feel groggy and uninspired to start your day once your feet hit the floor. If you're committed to getting up with the right mindset, then you have to execute a bullet-proof plan for success that starts the night before. Follow these steps and you'll never have to hit the snooze button again. Ad Steps Part 1 Preparing the Night Before <img alt="Image titled Get Up in the Morning Step 6" src=" width="728" height="546" class="whcdn">6Go to bed at the right time.

Part 2 Getting up in the Morning Reader Questions and Answers Tips Have a glass of ice cold water right when you get up. Des plantes dépolluantes pour décontaminer l'air de la maison. On associe souvent la pollution aux espaces extérieurs, à tord. Il faut savoir que l’air intérieur est en moyenne 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur, alors que nous y passons en moyenne 80% de notre temps. Des substances polluantes et toxiques Les substances qui polluent notre intérieur proviennent en générale des produits ménagers, du chauffage, des animaux de compagnie, de la fumée de tabac, de la poussière, et de la combustion des graisses végétales et animales.

On retrouve aussi de nombreux composés organiques volatiles (COV) dans les bureaux, dues aux peintures, aux matériaux de construction et au meublier. Ces substances peuvent, à long terme, poser des problèmes de santé chez les personnes qui y sont très exposées, notamment une toux chronique, des maux de têtes, l’irritation des yeux, des bronches et de la peau. La bioépuration, pour dépolluer naturellement Une bonne raison supplémentaire de mettre un peu de vert dans sa maison ou au bureau.

How do you know if you’re a codependent? After all, our lives are shaped by our relationships. To some extent, we all rely on our loved ones, friends and colleagues to consider our happiness, and we try to do the same for them. So when does the normal desire for harmonious relationships with our fellows grade into a pathology? Codependence as a concept was first written about by Melody Beattie in 1986 in her bestselling book, Codependent No More. Beattie sought recovery for her own addiction issues in the 12-step movement first established by Alcoholics Anonymous, which offers a set of guidelines and traditions designed to help its members live without alcohol.

The goal of members of the fellowship is to achieve and sustain sobriety, whilst also carrying the message of recovery (that is, staying sober within the fellowship of AA) to other suffering alcoholics. How does this destructive situation arise? 10 conseils simples de 12 nutritionnistes pour bien manger.

J’ai demandé à mes collègues nutritionnistes de me donner leurs conseils les plus simples pour bien manger. Ces conseils se résument en 10 points. Si vous suivez au moins un de ces conseils, vous aurez une alimentation plus équilibrée et une relation avec les aliments beaucoup moins stressante. Nul besoin de tous les suivre. Commencez par un. Quand c’est intégré, passez à un autre. 1) Consommer des aliments le moins transformé possible « Pensez simple afin de manger des aliments simples, non raffinés et manger vrai. » – Elisabeth Cerqueira, nutritionniste et présidente de Nutrisimple « Si vous achetez des aliments emballés dans du carton ou du plastique, oubliez les tactiques de marketing sur l’emballage et allez directement consulter la liste des ingrédients. 2) Cuisiner « C’est bien entendu un geste d’amour et de partage.

. « Cuisinez une portion de plus au souper et utilisez les restes pour votre boîte à lunch du lendemain. 3) Manger plus de fruits et de légumes 5) Écouter sa faim. Dire "merci" plutôt que "désolé" : la belle leçon de Yao Xiao ! Présenter ses excuses quand on pense devoir le faire, à première vue, c’est nécessaire. Pourtant, dans la plupart des cas, il y a beaucoup mieux à faire ! Eh oui. Très souvent plutôt que de s’excuser d’avoir été un boulet, il est mille fois préférable de remercier celui ou celle qui vous a supporté/encouragé/relevé/écouté ! Ça évite de se faire du mal… et, surtout, ça fait du bien à quelqu’un d’autre ! Encore faut-il avoir le bon réflexe ! C’est justement pour nous aider à préférer le mot « merci » à celui de « désolé », que Yao Xiao, une illustratrice chinoise a eu l’idée géniale de réaliser une sorte de petit mode d’emploi sous forme de bande-dessinée.

Résultat : c’est amusant, très vrai… et super convaincant ! Quand on se sent coupable d’un petit quelque chose, mieux vaut adopter un comportement positif (« merci ») plutôt qu’une attitude négative (« désolé »). Démonstration ! Dire « merci » plutôt que « désolé », c’est grandir l’autre plutôt que de s’aplatir soi-même. Yoga et angoisse.

Je n’aime pas spécialement parler de cette « partie » de moi. Mais ce blog a pour but de partager mes découvertes et d’aider le plus de monde possible … Et le fait est que j’ai trouvé une solution a un problème que j’ai depuis longtemps. Je vous le racontais dans cet article, j’ai souffert de phobie scolaire. Ce qui implique de nombreuses crises d’angoisses et attaques de panique assez difficiles à gérer. Aujourd’hui, tout va pour le mieux de ce côté là, fort heureusement. Je stresse toujours, comme tout le monde, mais il ne s’agit plus d’angoisse (et croyez-moi, ça fait toute la différence). Les angoisses Contrairement à ce que la plupart des personnes souffrant (ou non d’ailleurs) d’angoisses et d’anxiété pensent, ces maux sont extrêmement répandus.

Hormis le fait que je me sentais bien souvent juste trop mal, sans raison, parfois dans des lieux publics et que c’était tout sauf agréable … J’avais aussi des palpitations. Non non, ce n’est pas (encore) moi sur cette photo ! Le yoga. The Toxins That Threaten Our Brains. Forty-one million IQ points. That’s what Dr. David Bellinger determined Americans have collectively forfeited as a result of exposure to lead, mercury, and organophosphate pesticides. In a 2012 paper published by the National Institutes of Health, Bellinger, a professor of neurology at Harvard Medical School, compared intelligence quotients among children whose mothers had been exposed to these neurotoxins while pregnant to those who had not.

Bellinger calculates a total loss of 16.9 million IQ points due to exposure to organophosphates, the most common pesticides used in agriculture. Last month, more research brought concerns about chemical exposure and brain health to a heightened pitch. “So you recommend that pregnant women eat organic produce?” “That’s what I advise people who ask me, yes. Landrigan had issued that same warning, unprompted, when I spoke to him the week before. Silent pandemic. “Researchers Warn of Chemical Impacts on Children,” -USA Today, 2/14/14. Le Yoga, l’outil magique des travailleurs assis | 3heures48minutes. Aujourd’hui avec Clem, on avait envie de s’intéresser de plus près à ceux qui bossent et de vous proposer 2 articles en parallèle.

Sur My Happy Yoga, retrouvez l’article de Clem sur les travailleurs debout. Quant à moi, il est temps que je vous révèle les secrets du yoga pour les travailleurs assis. Salutations très chers fidèles lecteurs de 3heures48minutes! Aujourd’hui, grâce à Clémentine, c’est moi qui prendrai les rênes du blog, le temps d’un article.

A ce propos, je tenais à la remercier très chaleureusement d’avoir accepté cet échange d’articles sur nos blogs respectifs. Comme beaucoup d’entre vous, je suis très touchée par le pep’s et l’humour de Clem et je suis très heureuse de pouvoir m’exprimer sur son blog. Je suis Emilie Leduc, professeur de Yoga en formation à l’école Viniyoga de Grenoble. Grande baroudeuse et curieuse de tout, j’ai décidé il y a peu de me consacrer à plein temps à l’enseignement du yoga. J’aborderai dans cet article 2 axes différents. Petite flexion avant.