background preloader

Réflexions - Militantisme

Facebook Twitter

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant ! Minima sociaux : comment ils vont (encore) nous la faire à l’envers | Le Seum collectif. Disclaimer : le travail, c’est nul. La survie, aussi. Les minima sociaux (qui sont nos droits et pas des aumônes) c’est déjà la cata et ça va devenir pire dans pas longtemps. Il y a quelques semaines a été remis au Premier Ministre un rapport sur la refondation des minima sociaux. Chez nous au Seum, quand on entend “simplification”, “harmonisation”, “refondation”, tous nos voyants se mettent au rouge.

On sait très bien que derrière ces termes se cachent trop souvent des mesures qui vont défavoriser davantage les allocataires, déjà pas dans des situations franchement enviables. On vous propose donc deux textes : celui-ci pour comprendre ce que sont les minima sociaux aujourd’hui et pourquoi ça pue. Ll y a, en France, dix minima sociaux. L’ensemble de ces allocations ont des montants inférieurs au seuil de pauvreté (1 000€ pour une personne seule). On se rappelle pourtant que certaines allocations, le RSA notamment, avaient pour ambition d’être fixées à la moitié d’un SMIC. 1.

J'aime : Pourquoi il faut réduire le temps de travail. « L'idée que les pauvres puissent avoir des loisirs a toujours choqué les riches », soulignait le philosophe britannique Bertrand Russell en 1932. Il faisait ce constat au coeur de la crise de 1929, quand, face au chômage de masse, ceux qui prônaient une réduction du temps de travail se heurtaient à une résistance acharnée. Depuis lors, le débat n'a manifestement guère progressé. Il a même plutôt régressé en France à en juger par les discussions actuelles autour de la loi El Khomri : quatre-vingts ans après le Front populaire , qui avait promu la semaine de 40 heures et les congés payés, les socialistes, revenus au pouvoir en pleine crise, cherchent désormais à faciliter au contraire l'allongement du temps de travail. « Les méthodes de production modernes nous ont donné la possibilité de permettre à tous de vivre dans l'aisance et la sécurité, concluait Bertrand Russell.

Les affrontements sur la question du temps de travail ne datent pas des années 1930. Le nègre littéraire : une exception française. L’expression ouvertement raciste « nègre littéraire », qui fait explicitement référence à la période esclavagiste de la France, a été inventée en 1845 dans un pamphlet ordurier signé par »Eugène de Mirecourt », un journaliste qui s’appelait en réalité Charles Jacquot.

Le pamphlet s’intitulait Alexandre Dumas, fabrique de romans et compagnie. L’idée de Jacquot, assez subtile, en tout cas vicieuse, était à la fois de discréditer Alexandre Dumas en lui contestant la paternité de ses oeuvres, de rappeler ses origines (par son père, le général), et d’en faire un esclavagiste (Dumas, fils d’esclave, était accusé de s’enrichir en faisant travailler des « blancs » sans les payer, ou en les payant insuffisamment).

Jacquot, écrivain sans talent et sans succès, avait pris un pseudonyme d’apparence aristocratique. Il ne supportait pas que Dumas, écrivain populaire et naturellement doué, eût, lui, de réelles origines nobiliaires (Dumas s’appelait en réalité Davy de La Pailleterie). ou encore : Les esclaves se sont libérés tout seuls. Une partie importante de la population noire des Amériques à l’époque de l’esclavage n’était pas esclave: elle était libre parce qu’elle s’était libérée elle-même. C’est le tableau étonnant que dresse l’historienne genevoise Aline Helg dans Plus jamais esclaves! De l’insoumission à la révolte, le grand récit d’une émancipation (1492-1838), premier ouvrage à rassembler les connaissances éparses sur le sujet en un dessin global. - Le Temps: Les esclaves, écrivez-vous, se libèrent de trois manières.

La fuite, pour commencer… - Aline Helg: C’est le mouvement le plus logique: on échappe à une condition insupportable. . - Beaucoup d’esclaves monnaient leur affranchissement… - C’est la modalité la plus méconnue: le rachat de sa propre liberté. . - Les esclaves qui s’affranchissent sont surtout des femmes… - Une lecture machiste a longtemps expliqué ce phénomène en disant qu’il s’agissait de concubines d’hommes blancs.

. - Il y a enfin les révoltes… - Que dit tout cela sur la manière d’être des esclaves? Le voyage d’une migrante syrienne à travers son fil WhatsApp. Le Monde et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu. Pour plus d’information, consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez consentir à l’utilisation de ces technologies en cliquant sur « accepter » The problem with a technology revolution designed primarily for men. In a study published online March 14 in the Journal of the American Medical Association, researchers looked at four widely-used tech assistants to try and find out how the increasingly ubiquitous tools responded to various health crises. Apple’s Siri, Google Now, Samsung’s S Voice, and Microsoft Cortana were evaluated on how well they recognized a crisis, what kind of language they responded with, and whether or not they suggested appropriate next steps.

What the researchers discovered, unfortunately, was a gap in coverage that betrays a dispiritingly common problem in technological innovation: how to make sure women’s needs don’t become an afterthought. “Tell the agents, ‘I had a heart attack,’ and they know what heart attacks are, suggesting what to do to find immediate help. Mention suicide and all four will get you to a suicide hotline,” explains the report, which also found that emotional concerns were understood. Pourquoi je ne suis pas allé débattre sur l’impossibilité des débats. Hier matin, je reçois un drôle de mail bien sympathique. Une émission diffusée sur une chaîne publique m’invite à un débat sur le thème : « Peut-on encore débattre aujourd’hui en France ?

» Avec cette précision sur le sujet : « On se demandera si nous sommes libres de penser, s’il y a des sujets tabous ». Etrange invitation. A supposer qu’après débat, l’on réponde par la négative (non, on ne peut plus débattre aujourd’hui en France), nous aurons fait la preuve de l’inverse, puisque nous aurons prouvé qu’on peut encore débattre du fait qu’on ne peut plus débattre. . « Regardez Onfray et Gallienne » Curieux de nature, j’appelle la programmatrice. Quant au comédien Guillaume Gallienne, il est entré dans le grand débat sur les débats impossibles en prononçant, sur le récent triple César attribué au film « Fatima », ces fortes phrases : « Je m’interroge sur le choix de la famille du cinéma français à vouloir tout le temps prôner la diversité culturelle et tout ça (...) Stig - appli de démocratie participative. Imaginez une démocratie participative où chacun pourrait avoir son mot à dire concernant les grandes décisions collectives autant locales que régionales ou nationales.

Ce rêve pourrait être à portée de main si on en croit les jeunes inventeurs français de « Stig » : une application qui souhaite réinventer la démocratie. Découverte. Les pouvoirs ont pu s’en rendre compte ces dernières années, internet est un outil puissant de débat et d’organisation citoyenne. Scandales dévoilés, grandes pétitions, changements des modes de vie, le petit monde du web entraine des conséquences multiples dans le monde bien réel.

L’aventure Stig débute aux alentours d’avril 2014. Stig, l’appli qui réinvente la démocratie citoyenne Bref, l’expression de la volonté générale version 2.0 ! « Mais comment exprimer la volonté générale si chacun donne son avis individuellement ? Un système perfectible ? À ce jour, Stig n’a rien d’officiel. Discriminations : en prison, les femmes n'y échappent pas. Un avis rendu par la contrôleure des prisons jeudi 18 février 2016 dénonce les conditions dans lesquelles sont détenues les femmes en France. Il fait état de nombreuses discriminations, notamment en ce qui concerne le maintien des droits familiaux. Comme n'importe quel citoyen, les détenus ont des droits, qui ne disparaissent pas du seul fait de leur incarcération. Ceux des femmes emprisonnées, qui représentent une minorité de la population carcérale (3,2 %), sont pourtant souvent bafoués.

C'est le constat alarmant dressé par Adeline Hazan, contrôleure générale des lieux de privation de liberté, dans un avis rendu jeudi 18 février 2016. Le texte liste les discriminations dont sont victimes les prisonnières et assure que la première d'entre elle est géographique. Le rapport déplore aussi une répartition des activités qui contribue à reproduire certains stéréotypes. Voir aussi : Pourquoi «fiotte», «tarlouze» ou «tapette» sont des propos homophobes. Les personnages arabes dans les jeux vidéo, des stéréotypes qui évoluent lentement. Essentiellement produits au Japon et aux Etats-Unis, les jeux vidéo ont longtemps perpétué des images stéréotypées du monde arabe.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par William Audureau « Je suis Rachid du vent turbulent. Retenez bien mon nom ! » Mardi 16 février, l’éditeur japonais Capcom a commercialisé Street Fighter V, la nouvelle génération d’une série de jeux vidéo de combat née en 1987. Cas rare dans l’industrie, elle met en scène un héros issu du Moyen-Orient, que Capcom avait présenté le 11 septembre 2015. Le Moyen-Orient, un marché émergent L’annonce du personnage, à cette date symbolique, avait été perçue comme une provocation par certains joueurs occidentaux. Capcom imagine alors un fauconnier virevoltant, non sans tâtonner. « Les soucis étaient surtout dans les détails.

Clichés orientalistes Le progrès est net. . « L’orientalisme recrée la société islamique comme une entité exotique et intemporelle », analyse dans une étude le chercheur tchèque Vít Sisler. Un problème de visibilité. On ne réfléchit pas avec les xénophobes | Le blogue de Dalila Awada. Une série d’agressions sexuelles ont eu lieu à Cologne en Allemagne, le soir du 31 décembre. Aussitôt on nous apprenait que la plupart des suspects étaient «d’origine arabe et nord-africaines».

Cet évènement a connu une imposante couverture médiatique et on aurait pu se réjouir de l’attention portée au fléau des agressions sexuelles si ce n’était du fait que cet intérêt ne s’est visiblement pas manifesté pour les bonnes raisons. Ce fut en fait une occasion en or pour les démagogues d’exploiter un sentiment populaire d’indignation. Il va de soi que nous devons nous questionner sur les divers facteurs qui alimentent partout une culture du viol assujettissant les femmes à des violences sexuelles de tous genres.

Mais en plus de subir les déclarations xénophobes des différent-es commentateurs/trices, nous qui tenons une position féministe refusant la simplification et la perpétuation de clichés, n’avons même pas les conditions favorables minimales pour aborder ouvertement ces réalités. This is a jar full of major characters  ... | Time-Machine? Yeah! 10 Stunning Photos of Black Women from the Victorian Era. Amazing what wonders surface on the internet. Recently we came across these incredible images of women of color from the Victorian era (mainly from 1860 to 1901) on Downtown LA life. Not much is known about the gorgeous women pictured outside of the time period.

However, that doesn’t stop us from appreciating them! Check out some of our favorite photos of the timeless beauties below: Sunday’s Best Dress Game Proper The hat steez is amazing! Stepping out in Sequins These two classy ladies have set the standard so high When the whole clique is on point! Before Lupita N’yongo, this darling captured our hearts When your great great great great grandma takes better instagram photos than you Detailed down to the umbrella.

Have you encountered any under the radar historical photos of women of color? 36 More Stunning Photos of African American Women in the Victorian Era. Earlier, this year we shared 10 stunning photos of black women in the Victorian era, and now we have more stunning images to share! Many of these photos are the work of a photographer named of Alvan S. Harper. Harper’s photos featured many teachers, business owners and leaders from a then burgeoning black community in Tallahassee, Fl. In the last decades of the 19th Century, white Southern society began to pass laws to reverse the gains African Americans made during Reconstruction. By 1900, the Age of Jim Crow (legal segregation) was in full swing. Check out the stunning images below. Source Equestrian Selika Lazevski 1891 Source Share your thoughts on the photos below! Rinny Texan by birth, Los Angeleno by situation. Non, les hommes n’ont pas toujours fait la guerre, par Marylène Patou-Mathis (Le Monde diplomatique, juillet 2015)

Sur la question de la violence chez les humains, deux conceptions radicalement opposées s’affrontent. Le philosophe anglais du XVIIe siècle Thomas Hobbes pensait que la « guerre de tous contre tous » existait depuis l’aube des temps (Léviathan, 1651). Pour Jean-Jacques Rousseau, l’homme sauvage était sujet à peu de passions et a été entraîné dans « le plus horrible état de guerre » par la « société naissante » (Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, 1755). L’image de l’homme préhistorique violent et guerrier résulte d’une construction savante élaborée par les anthropologues évolutionnistes et les préhistoriens du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Elle a été gravée dans les esprits à la faveur du présupposé selon lequel l’humanité aurait connu une évolution progressive et unilinéaire (1). Dès la reconnaissance des hommes préhistoriques, en 1863, on a rapproché leur physique et leurs comportements de ceux des grands singes, gorilles et chimpanzés. Untitled. Le blog de João | Colonialisme, genre, néo-libéralisme, mouvements sociaux.

Attentats, état d'urgence

«Tout est rentré dans l’ordre, les mecs ont le contrôle à Angoulême» Julie Maroh, auteure du roman graphique «Le Bleu est une couleur chaude», réagit à la polémique autour de la liste de nominés au Grand Prix d’Angoulême, qu’elle perçoit comme un exemple typique de mémoire et de mémorial sélectifs. La polémique autour de la liste de nominés au Grand Prix d’Angoulême est à prendre comme un exemple typique de plusieurs phénomènes sociaux. J’entends par là que le monde de la BD n’est ni plus ni moins sexiste que d’autres environnements: il l’est tout autant. Mais j’entends aussi que cette polémique a fait la joie des médias et de ceux qui se régalent de tels fruits juteux, puisque ça ne coûte de l’argent à personne. 90% des auteur-e-s de BD agonisent complètement depuis un an en essayant d’attirer l’attention sur le passage en force du RAAP et des nouvelles cotisations retraites. Certains doivent soit arrêter cette profession soit en prendre une supplémentaire.

Mémoire sélective Comment toute cette polémique a-t-elle vraiment commencé? Mémorial sélectif. 100 créatrices de BD valent moins qu’un auteur - Les Nouvelles NEWS. Le problème de cette vidéo de harcèlement de rue, c'est que les Blancs ont été coupés au montage. 18 inventions féminines qui ont changé le monde. Moi, ça va. Littérature non sexiste. Histoire de la traite négrière, de l'esclavage, du racisme. Si vous ne voyez pas la race, comment pourriez-vous voir l’inégalité raciale? Ce que le mot « racisé-e » exprime et ce qu’il masque. Militantisme. Grandes femmes.

Culture du viol

Sexisme et élitisme : double peine pour les étudiantes en médecine. La stérilisation. Stéréotypes et rôles sociaux - Repères statistiques. Canada : silence, on assassine les Amérindiennes. Harcelée en ligne depuis dix ans, une violoniste américaine riposte. Le mot “autrice“ vous choque-t-il. Les actes anti-musulmans cachent-ils une misogynie? Océanerosemarie: «J’ai compris à 35 ans que j’étais blanche» Non, la France et l'Allemagne ne sont pas des pays d'immigration massive. 10 ans après, ils se souviennent de Clichy-sous-Bois. Interdire le voile ? C'est condescendant et paternaliste. Ces femmes ne sont pas aliénées. Où sont les féministes mainstream ? La mémoire est une abstraction blanche. Comment le FN séduit les profs. Dix ans après les émeutes de 2005 : “La police, c’est de la racaille légale” Psy Safe et Inclusifs. Oppressions entrecroisées : le point de vue d’une féministe musulmane et vegan.

Stat violences.

Sites et blogs divers