background preloader

Culture du viol

Facebook Twitter

Survivor Mom: Teaching Consent. Image Description: A four page black and white comic with powder blue shading and backgrounds.

Survivor Mom: Teaching Consent

Page 1: (A woman with long hair and a smile is holding a toddler, they say…) Once my daughter became old enough to understand and respond to questions, I began asking for permission to touch her. May I touch your face? At first, she thought it was just a fun game…. (The same woman with her child are sitting cross legged on the floor together, the mother is looking down at her child and asking… ) May I touch your toes?

( a notation is made under this speech bubble saying..) (The child in the drawing has a look of glee on their face and their hands are in the air, fingers spread wide, they’re shouting….) (under neath this drawing, the narrative continues…) Sometimes after a “no,” she would screech and cackle, because we all know that telling your mother off can feel pretty good. Les « tournantes » : mythes et réalités. Ce travail est né d’une interrogation face à la médiatisation aussi intense que subite de ce que les journalistes ont appelé « tournantes », reprenant à leur compte une expression argotique.

Les « tournantes » : mythes et réalités

Le comptage annuel de la fréquence des occurrences de l’expression « viol collectif » dans les titres des dépêches de l’Agence France Presse (source majeure d’information de l’ensemble des autres médias) et dans les quotidiens nationaux met en évidence le phénomène. Il s’agit d’un véritable incendie médiatique, aussi subi qu’éphémère [1]. L’analyse du contenu de ces articles de presse fait ressortir une version dominante présentant ce phénomène comme largement nouveau, en pleine expansion et propre à un lieu et une population donnés : les « jeunes de cités », c’est-à-dire les jeunes « issus de l’immigration ». Quentin Tarantino alimente-t-il la culture du viol? Une scène de récit de viol dans «Les Huit Salopards» relance le débat autour de la complaisance du cinéaste américain pour ce type de violence.

Quentin Tarantino alimente-t-il la culture du viol?

VIDEO. Les viols dénoncés bondissent de 18% en 5 ans en France. Z.L. | 11 Août 2015, 07h31 | MAJ : 11 Août 2015, 14h29 «Sur les cinq dernières années, les viols dénoncés aux autorités ont augmenté de 18% (de 10.762 faits en 2010 à 12.768 faits en 2014)», détaille ce mardi, le Figaro.

VIDEO. Les viols dénoncés bondissent de 18% en 5 ans en France

Et de préciser : «Les viols sur mineurs ont grimpé, dans le même temps, de plus de 20% (de 5. 751 à 6.936 faits répertoriés selon des données que le quotidien a pu consulter). Pour faire simple, le Figaro relève que c’est l’équivalent de 33 viols qui sont déclarés chaque jour, «soit un toutes les quarante minutes en moyenne.» Il s'agit des affaires signalées aux autorités de police et transmises aux parquets. Plus de 600 viols à Paris en 2014. Qui ne dit mot ne consent pas. (Attention certains liens dirigent vers des sites de témoignages de victimes de viol) La sphère Internet bouillonne autour de la notion de consentement depuis plusieurs mois.

Qui ne dit mot ne consent pas

Où que je tourne la tête, j’entends parler de consentement. Lutter contre le viol ? Nos fils adolescents, violeurs potentiels. Notre refus de l’admettre, et de les élever autrement. [Ce texte vient illustrer et appuyer l’article « Comment lutter contre le viol« .

Lutter contre le viol ? Nos fils adolescents, violeurs potentiels. Notre refus de l’admettre, et de les élever autrement.

Cliquez sur le lien et lisez ce texte avant de lire le mien.] Nous, parents. Nous pensons que nos enfants sont de pures merveilles. Oui, bon, ça dépend des jours. Enfin globalement, nos enfants sont des merveilles. Alors ils ne sont pas tous merveilleux au même titre, évidemment. Mais globalement, il est de notre devoir intégré, parfaitement intériorisé, d’éduquer au mieux nos merveilles, avec amour et respect, dans l’optique de les accompagner sur le chemin de l’épanouissement personnel (ici, verser une larme sur la noblesse de mon propos).

Rape: A Lack of Conviction. » See the data: » Download a free hi-res PDF of this image (Best printed on large format paper) » our thinking around this data » Comment.

Rape: A Lack of Conviction

Rape, Abuse and Incest National Network. Who are the Victims?

Rape, Abuse and Incest National Network

Breakdown by Gender and Age Learn more about statistics related to:WomenMenChildrenEffects of Rape Women 1 out of every 6 American women has been the victim of an attempted or completed rape in her lifetime (14.8% completed rape; 2.8% attempted rape).1 17.7 million American women have been victims of attempted or completed rape.1. Le viol parfait - comprendre la culture du viol.

Le Bien est transparent : on voit à travers.

Le viol parfait - comprendre la culture du viol

Le Mal, lui, transparaît : c’est lui qu’on voit à travers. — Jean Baudrillard C’est en filigrane de l’actualité, pourtant chaque fois que j’évoque la notion de « culture du viol » dans une conversation (en particulier dans une conversation numérique), je constate cette tendance générale à la crise d’urticaire et aux convulsions idéologiques. Une société progressiste, civilisée, transformée par plusieurs générations de luttes féministes, une société dont la brillance d’esprit se manifeste explicitement de ses réussites technologiques au déploiement mondial de son système économique, et dont la vertu est religieusement accomplie au panthéon du respect des droits humains, une société qui a atteint les hautes sphères de la distinction entre le Bien et le Mal, cette société-là ne saurait encourager le viol.

Mythes sur le viol.