background preloader

Géographie

Facebook Twitter

Ville de demain : une ville intelligente ? Qu'est-ce qu'une ville intelligente ?

Ville de demain : une ville intelligente ?

A quoi ressemble-t-elle ? Comment le numérique transforme-t-il l’espace urbain ? Des villes en décroissance stigmatisées ? Les enjeux d’image à Saint-Étienne. Dossier : Villes en décroissance « Le ciel est bas mais l’impression de grisaille, presque poisseuse, ne vient pas de là [1].

Des villes en décroissance stigmatisées ? Les enjeux d’image à Saint-Étienne

Dans ce quartier de Saint-Étienne, ce sont les immeubles délabrés qui donnent le bourdon. Les façades sont comme couvertes de suie. Antiurbain: origines et conséquences de l'urbaphobie - Joëlle Salomon Cavin, Bernard Marchand. Quelle prise en compte des « usages » dans la conception des espaces publics urbains. Le réaménagement des places à Paris est aujourd’hui un enjeu d’urbanisme majeur [1], l’espace public « [devant] constituer un lieu d’expérimentation de la ville partagée, […] pour qu’une priorité soit accordée aux piétons, aux circulations douces, à la nature et au lien social » [2].

Quelle prise en compte des « usages » dans la conception des espaces publics urbains

Dès 2008, le projet de réaménagement de la place de la République [3] avait été lancé, préconisant de concevoir une « grande place populaire du XXIe siècle » [4]. Parmi les objectifs, il s’agissait d’intégrer les « nouvelles mobilités et mieux partager l’espace public » et de renforcer la convivialité des usages. Les usages comme fil directeur du projet. Villes intelligentes : défis technologiques et sociétaux. Urbanisme : la démarche « bimby » se développe. Bimby ou comment construire dans les tissus existants Densifier la ville via les quartiers pavillonnaires pour éviter l’étalement urbain, c’est l’ambition d’un nouveau concept : Bimby (Build In My Back Yard) propose une voie alternative et « douce » pour proposer de nouveaux logements dans un contexte où le prix du foncier est de plus en plus fort et les préoccupations écologiques de plus en plus importantes.

Urbanisme : la démarche « bimby » se développe

Sélectionnée en 2009 par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre de son appel à projets «Villes Durables», la démarche Bimby a été développée par deux architectes urbanistes Benoit Le Foll et David Miet. Pour mener à bien leurs recherches, le projet de recherche BIMBY dispose d’un budget global de 3,1 millions d’euros sur 3 ans. URBANISATION : Les mégalopoles (Lagos, Shanghai, Los Angeles, Paris)

Pactes métropolitains d'innovation : quels enjeux pour les territoires ? Six pactes métropolitains d'innovation ont été signés sur les quinze prévus par le pacte Etat-métropoles du 6 juillet.

Pactes métropolitains d'innovation : quels enjeux pour les territoires ?

Chacun d'eux comporte un contrat de coopération métropolitain entre la métropole et les territoires limitrophes, avec l'idée de favoriser une "alliance des territoires" urbain-rural, sur le principe des "contrats de réciprocité" en cours d'expérimentation. Les territoires intermédiaires sauront-ils tirer leur épingle du jeu ? Et de six. Le ministre de l'Aménagement du territoire, Jean-Michel Baylet, s'est rendu à Nantes ce lundi 23 janvier pour la signature du sixième "pacte métropolitain d'innovation", après ceux de Rouen (25 novembre 2016), Nancy (2 décembre 2016), Montpellier ( 5 janvier), Toulouse (13 janvier) et celui de la métropole du Grand Paris (18 janvier). Le ministre a également signé un avenant au contrat de plan Etat-région et un contrat de ruralité avec le pôle d'équilibre territorial et rural (PETR) du Pays de Retz… N'en jetez plus.

Centres-villes morts, moches périphéries, merci qui? Les centres se meurent dans beaucoup de villes moyennes. La faute à 20 ans de construction frénétique de zones commerciales périphériques et un conflit, toujours présent, entre aménagement du territoire et développement (soi-disant) économique. Bientôt des "Death Malls", comme aux Etats-Unis? Le déclin commercial des centres-villes atteint un stade préoccupant. Le sujet est suffisamment complexe pour que le rapport qui a été rendu sur ce sujet l'automne dernier au gouvernement pèse 471 pages (ce qui est un étiage très haut, j'ai rarement vu un rapport aussi énorme). Intitulé "La revitalisation commerciale des centres-villes", ce rapport fait des propositions qui seront discutées aujourd'hui à Bercy où la secrétaire d'Etat chargée du commerce Martine Pinville organise des Assises sur le sujet. Des centres-villes de plus en plus déserts.

Les Assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres-villes s'ouvrent ce 28 février à Bercy.

Des centres-villes de plus en plus déserts

Cinq cartes présentent les villes les plus touchées par cette désertification, et celles qui se maintiennent. Les centres-villes français sont en train de mourir en silence. Pour contrer ce phénomène, les Assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres-villes ont lieu ce 28 février à Bercy. La culture, moteur économique et social pour les villes - Cultureveille. La culture a le pouvoir de rendre nos villes plus prospères, plus sûres, et durables, d’après le Rapport mondial de l’UNESCO sur la culture pour le développement urbain durable, Culture : Futur urbain, qui sera lancé à Quito (Equateur) le 18 octobre.

La culture, moteur économique et social pour les villes - Cultureveille

Ce rapport montre que la mise en oeuvre de politiques de promotion de la culture et du patrimoine conformes à l’esprit des conventions culturelles de l’UNESCO a un impact positif sur les villes. A propos de Aurélien Guillois Quand il s'agit d'agir dans le secteur culturel, Aurélien n'en est pas à son coup d'essai ! Co-fondateur d'un bureau de production dans le spectacle vivant, gestionnaire d'entreprises culturelles, spécialiste en communication 2.0 et en marketing digital, le profil atypique d'Aurélien lui permet d'avoir un regard décomplexé et pertinent sur le développement des entreprises culturelles. L'exposition - Mutations urbaines la ville est à nous !

« Chaque seconde, la population mondiale augmente de deux personnes. » Après 2008, année charnière où la proportion des personnes vivant en zone urbaine a dépassé la moitié de la population mondiale, l’urbanisation se poursuit.

L'exposition - Mutations urbaines la ville est à nous !

Dans les années à venir, une multiplication et une extension des mégalopoles et des bidonvilles sont à prévoir. Croissance démographique, vieillissement des populations, généralisation de l’utilisation des données numériques… les écosystèmes particuliers que sont les villes sont en pleine transformation et présentent pour le 21e siècle des enjeux majeurs. Pourquoi et comment se transforment les villes ? En quoi cela change-t-il nos modes de vie ? Les réseaux, qu’ils soient sociaux ou non, sont-ils intelligibles ? Les physiciens et les mathématiciens tentent aujourd’hui de comprendre les réseaux afin de mieux expliquer la propagation dans l’espace et dans le temps des maladies infectieuses, mais aussi celle des rumeurs, la formation des opinions ou encore la structuration des flirts dans les lycées.

Les réseaux, qu’ils soient sociaux ou non, sont-ils intelligibles ?

Au XVIIIe siècle, la ville de Königsberg, alors en Prusse, était construite autour de deux îles situées sur un fleuve, et ces deux îles étaient reliées entre elles par un pont. Six autres ponts reliaient les rives du fleuve à l'une ou l'autre des deux îles. Les habitants de Königsberg se posaient une drôle de question : existait-il ou non un chemin qui permettrait de traverser chaque pont une fois et une seule, et de revenir à son point de départ ? Et cela sans tricher, c’est-à-dire sans traverser la rivière à la nage ou en barque. La ville de l'avenir sous le crayon des collégiens - Manon Boisseau, Léopold Marchand, Thomas Brault, Claire Kjerulf, Aela Guet, Agathe Prébet, Amaëlle Kelfoun, Elsa Masson, Élise Cocault, Lisa Paimparé - Visionscarto.

1 -Neptunia, verte et bleue Carte et texte de Manon Boisseau, classe de sixième, Paris. « Depuis le réchauffement climatique, certains continents comme l’Amérique, l’Océanie et l’Antarctique ont disparu, mais quelques îlots de terre sont restés émergés.

La ville de l'avenir sous le crayon des collégiens - Manon Boisseau, Léopold Marchand, Thomas Brault, Claire Kjerulf, Aela Guet, Agathe Prébet, Amaëlle Kelfoun, Elsa Masson, Élise Cocault, Lisa Paimparé - Visionscarto

Les habitants de la Terre ont été obligés de s’adapter à de nouvelles façons de vivre : il n’y a plus de voitures, il n’y a plus d’usines polluantes... Voici un grand archipel composé de cinq petites îles. De l'Antiquité à Google Maps, la cartographie miroir du pouvoir. Depuis l'apparition de la cartographie scientifique grâce aux Grecs à l'Antiquité, incarné par l'astronome Hipparque, la connaissance et l’intérêt cartographique ont évolué au fil des siècles. Retour sur une histoire qui illustre les avancés et les nouveaux défis des époques. Inventée par les Grecs à l'Antiquité, la cartographie a subi au fil du temps nombre d'évolutions : passant d'une approche scientifique à une conception religieuse, pour finir par être définie comme une science quasi-exacte. Au delà du progrès technique et scientifique qu'elle incarne, la cartographie est aussi et surtout un outil de domination politique et militaire essentiel aux jeux de pouvoir plus que d'actualité aujourd'hui.

A lire : Comment Google dessine sa carte du monde. La ville en mouvement : ségrégation, mixité sociale et nouvelles formes urbaines. Comment faire rebattre le cœur des petites villes ? Les villes créatives misent sur la culture. Les magasins Zara, indicateurs de bonne santé des villes françaises. «Si vous m’amenez un Zara, ça me va!» Ce cri du cœur lancé par le premier adjoint au maire de Douai à un journaliste La Voix du Nord en février dernier résume l’état d’esprit des élus locaux face au déclin des centres-villes: l’inquiétude croissante face à l’augmentation des commerces vacants, l’incompréhension que suscitent des parkings désespérément vides en dépit de la «première heure gratuite» mais aussi l’espoir de voir arriver une locomotive qui pourrait enfin attirer le client, et profiter aux autres commerces.

L’enseigne tant attendue signe à la pointe de l'épée d'un Z qui ne veut pas dire Zorro mais Zara. Pourquoi le pavillon de banlieue ne fait plus rêver personne. L’espace urbain éclaire l’esprit du temps : il l’abrite autant qu’il le conditionne. Un état d’âme se dévoile secrètement dans les plis de ses rues, de ses places et de ses agencements architecturaux.

Sous les pavés, des plages de désirs et de déconvenues se cachent. L’histoire urbanistique française retiendra par exemple de la seconde moitié du XXe siècle que les citoyens rêvèrent alors en masse d’un mode d’habitation nouveau : le lotissement. Un modèle inspiré de l’urbanisme nord-américain, pensé par le promoteur William Jaird Levitt (1907-1994) qui l’importa en Europe au début des années 1960. Son idée était d’acquérir des surfaces désertes de plusieurs hectares sur lesquelles se construisaient des résidences standardisées et bon marché, en dehors des villes, mais pas trop loin non plus : la réinvention du village français, à l’américaine. Explorer l’espace des humains: une introduction à la géographicité. Course Syllabus Skip Syllabus DescriptionS1. L’espace comme pratique, problème, théorie Thème: L’espace c’est nous. Le monde de la distance.

Les villes invisibles. Rapportnouvellesruralites. Aménager les nouvelles ruralités - synthèse. Redynamiser la ruralité : un enjeu crucial.